Rester ou partir ? 6 questions à prendre en considération avant de changer de boulot

Etant donné l’état du marché de l’emploi ces dernières années, devoir choisir entre deux boulots est un problème plutôt positif. Pourtant décider de rester ou de s’en aller peut être un vrai casse-tête. Après tout, votre décision aura des répercussions importantes sur votre carrière. Prenez donc en compte les questions suivantes au moment de peser le pour et le contre :

1. Vais-je obtenir un bon boulot ou suis-je juste entrain de fuir un mauvais ?

De nombreux travailleurs qui se sentent coincés dans un travail peu agréable, explorent d’autres options. Certains optent pour partir à la première occasion sans beaucoup réfléchir.

Grosse erreur. Pour prendre une bonne décision, il faut savoir ce qui vous attire de la nouvelle opportunité – et pas juste ce que vous n’aimez pas de votre travail actuel.

Avant de vous lancer, analysez longuement vos motivations. Si vous envisagez le nouvel emploi comme une bouée de sauvetage pour vous échapper, il vaudrait mieux continuer à chercher. En bref, ne vous précipitez pas. Votre objectif devrait en effet être de trouver un nouvel emploi qui vous enthousiasme réellement.

2. Suis-je sûr de ce qui m’attend ?

Recevoir une offre d’emploi est flatteur et les employeurs exagèrent bien évidemment les aspects positifs au moment de vous recruter. Il est donc facile d’idéaliser la situation de votre possible nouvel emploi. Mais est-ce que votre vision d’un environnement de travail agréable, d’un boulot gratifiant et d’un chef excessivement élogieux correspondent à la réalité ?

Même si l’herbe peut effectivement être plus verte ailleurs, il faut cependant bien évaluer la situation. Obtenez le plus d’avis possibles sur l’ambiance de l’entreprise, la stabilité financière et le leadership de l’entreprise. En investiguant sur internet et en mettant à profit votre réseau de relations, vous comprendrez facilement comment c’est de travailler dans cette entreprise et pour ce patron. Si vous avez des doutes par rapport à l’offre, n’hésitez pas à demander des précisions à votre futur employeur.

3. Serais-je payé ce que je vaux vraiment ?

changer de travail

Ne faites pas l’erreur de simplement comparer l’offre salariale avec ce que vous gagnez actuellement. Votre salaire n’est pas forcément le meilleur point de comparaison. Il est probable que vous soyez sous-payé et que vous ne vous en rendiez pas compte, ce qui signifie que vous pourriez à nouveau être sous-payé si vous acceptiez l’offre. Informez-vous sur le tarif moyen pour votre poste en fonction de votre expérience et localisation géographique.

4. Le « paquet » d’ensemble est-il intéressant?

Oui, le salaire est important. Mais ne tombez pas dans le piège de seulement vous focaliser sur cet élément. D’autres éléments comme l’épargne retraite, un plan d’épargne global intéressant et des opportunités de promotion sont des éléments tout aussi importants.

Des vacances extra, des options de télétravail et une courte distance entre votre domicile et lieu de travail sont également des aspects fondamentaux. Même s’ils ne feront pas enfler votre portefeuille, ils pourront vous rendre plus heureux.

5. Quelle entreprise offre le plus de possibilités de promotion et d’évolution ?

Au final, une seule personne est responsable de votre carrière : c’est vous. Il est cependant intéressant d’avoir un employeur qui soutient votre évolution professionnelle. Des options telles que des programmes de compagnonnage, de formation, de remboursement de frais de scolarité et d’opportunités d’assister à des conférences sont des éléments qui vont vous permettre d’évoluer professionnellement.

L’idéal est de travailler pour une compagnie qui désire faire évoluer vos talents. Pensez donc au long terme au moment de comparer votre entreprise actuelle et un potentiel nouvel employeur. Lequel offre les meilleures opportunités de carrière ? Le salaire est important mais les potentielles promotions et possibilités d’évolution devraient également faire partie de vos priorités.

6. La peur guide-t-elle mon choix ?

De la même manière qu’il est peu sage de partir de manière impulsive pour les mauvaises raisons, ne laissez pas la peur du changement vous empêcher d’accepter une offre. S’accrocher au confort du statut quo n’est pas la bonne solution.

Changer de travail implique toujours une part de risque. Mais si vous avez analysé la situation en profondeur et que votre instinct vous dit de bouger, suivez votre intuition. A un moment il faut arrêter de trop réfléchir et se lancer.

Cliquez-ici pour laisser un commentaire 0 commentaires