5 défauts à citer en entretien d’embauche

Dans la perspective d’un entretien d’embauche, vous êtes amené(e) à faire le tour des questions embarrassantes que la personne chargée du recrutement peut vous poser.

Cette attitude du recruteur vise à mieux cerner votre attitude face à la difficulté et à vérifier que votre profil correspond bien au poste demandé.

Si vous abordez ces moments délicats en connaissance de cause, vous mettrez aisément à profit vos compétences.

Dans ce contexte, il vous sera certainement demandé de citer vos principaux défauts.

Il ne s’agit pas d’improviser, ni de dévoiler votre intimité, mais de faire preuve de recul par rapport à votre expérience professionnelle.

La balle est dans votre camp, à vous de montrer que vos défauts peuvent constituer de véritables atouts pour la société s’ils sont correctement exploités.

entretien d' embauche

Voici quelques pistes pour éviter de vous confondre à propos de vos points faibles qui s’avèreraient éliminatoires et nuancer votre discours pour valoriser vos compétences réelles.

Les recruteurs ont l’habitude des réponses toute prêtes à cette question piège, surprenez-les avec un point de vue qui prouve la légitimité de votre candidature.

Renseignez-vous aussi sur les valeurs du groupe et les qualités requises pour le travail demandé.

Une étude de Linkedln montre que 54% des salariés français ont peur de passer pour des personnes prétentieuses lors de l’entretien alors que 83% des recruteurs cherchent des candidats capables de parler de leur potentiel professionnel à travers de véritables compétences transversales : ces pourcentages mettent en évidence qu’un terrain d’entente sur la question des défauts à citer reste envisageable.

Servez-vous des « bons défauts » pour valoriser votre réactivité et votre capacité d’adaptation au marché de l’emploi comme au travail en équipe.

Mon sens de la rigueur peut me desservir dans certaines situations

Vous pourrez avouer ce petit défaut sans complexe puisqu’il évoque un travail sérieux dans le respect des procédures et des chiffrages.

Veillez toutefois à montrer que vous n’êtes pas un personnage borné qui pourrait buter contre certaines valeurs propres à l’entreprise sollicitée ou celles des clients.

Votre aveu signifie également votre prise de conscience des problèmes que ce trait de caractère peut poser pour la collaboration interne : il mérite donc toute votre attention pour éviter les conflits avec les collègues mais permet d’atteindre les objectifs qualité.

Je suis trop discret pour imposer mes choix

À certains postes, la discrétion a ses vertus !

Le recruteur sait que ce manque d’assurance évolue positivement avec la prise en charge des tâches à accomplir mais, surtout, avec l’expérience. 

À moins que le poste ciblé relève du management, ce type de défaut assure une place de choix au sein d’une équipe, loin des querelles de « leaders ».

defauts entretien

Mon enthousiasme débordant me demande davantage de rigueur dans mon travail

Ce défaut évoque votre énergie aussi bien que votre dynamisme au travail et représente une qualité à condition d’être canalisée.

Si vos propos prouvent que vous êtes capable de mesure, vous vous présenterez comme une personne fiable, apte à opérer avec précision : malgré le caractère quelquefois excessif de votre personnalité, vous maîtrisez la situation.

Mettez alors de l’énergie à nuancer votre relation aux autres pour ne pas passer pour une personne envahissante. (Voir les pièges à éviter)

Mon âge peut parfois me jouer des tours

Se décrire comme trop âgé ou trop jeune relève du simple constat par rapport à la réalité du monde du travail.

Néanmoins, vos années d’expérience ou l’enthousiasme de la jeunesse pour l’activité professionnelle peuvent contribuer à votre embauche si vous savez en tirer partie

Ce point négatif de votre profil est directement associé à des qualités spécifiques, intéressantes pour des postes bien définis et un contexte d’embauche adapté à ce cas précis.

Mon parcours témoigne de mes remises en question

Vous avez connu une période d’incertitudes quant à votre métier avant de vous tourner vers une reconversion professionnelle, cette attitude mérite d’être soulignée : personne dynamique, vous avez su rebondir et faire des choix importants pour votre avenir.

Il sera peut-être utile de préciser que cette page est tournée, elle constituait une étape nécessaire.

Aujourd’hui, votre profession correspond à vos attentes et vous avez envie de vous investir dans votre activité.

defauts entretien dembauche

Pour résumer…

Vous l’aurez compris : certains défauts deviennent de véritables qualités selon le poste concerné et d’autres doivent être passés sous silence pour une candidature retenue.

Une liste des défauts à révéler ou à taire apparaît absurde aux vues des disparités entre les différents métiers concernant les qualités requises.

Il ne s’agit jamais d’aborder vos défauts personnels qui empoisonnent votre quotidien mais, véritablement, de parler de vos limites professionnelles avec lucidité pour prouver votre connaissance du terrain.

La manière dont vous dévoilez vos points faibles peut mettre en valeur vos qualités et vos compétences pour le poste à pourvoir.

Vos capacités pour la communication sont alors mises à l’épreuve. Le recruteur teste aussi vos qualités relationnelles avec les remises en causes qui en découlent.

Cette partie de l’entretien d’embauche ne s’improvise pas : préparez-vous à ce type de questions sans vous dévaloriser ni vous surestimer.

Votre maîtrise des écueils à éviter vous aidera à mettre en avant votre singularité et donc à vous démarquer des autres candidats à l’embauche.

Le recruteur sait qu’il vous met en difficulté et attend une réaction appropriée au contexte d’embauche de par sa vivacité d’esprit, son audace ou son imagination.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
Plus dans Entretien d'embauche
questions entretien dembauche
100 questions posées en entretien d’embauche en 2017 ( + réponses)

Il est normal qu’il faille passer par un entretien d’embauche avant d’accéder à un emploi, quel qu’il soit ; d’ailleurs, c’est...

Fermer