Comment devenir acteur : formation, salaire et débouchés

Le métier d’acteur consiste à jouer le rôle d’un personnage dans différents types de cadres artistiques: théâtre, télévision, ou encore cinéma.

devenir acteur

Mission

Le travail d’un acteur, aussi appelé comédien, est de rendre vivant un personnage au départ fictif. Il doit en incarner tous les aspects physiques et psychologiques. Dans ce but, il utilise une palette de techniques vocales, d’émotions, de gestes qui permet de rendre son jeu le plus proche possible de la réalité.

Devenir un acteur est difficile puisqu’il faut souvent se plier au désir d’un metteur en scène ou d’un réalisateur. Celui-ci dirige les comédiens afin qu’ils réalisent à la perfection ce qu’il a imaginé.

L’apprentissage d’un texte nouveau à chaque spectacle ou tournage est exigeant. Cela s’accompagne de tournées ou bien de journées entières de travail sur un plateau de tournage. Il faut conserver une même tension dramatique sur l’ensemble des représentations.

Selon les contrats, l’acteur qui travaille dans une compagnie de théâtre peut aller travailler vers d’autres secteurs. Il peut entrer dans le milieu du cinéma ou de la télévision, chacun possédant un réseau de professionnels indépendants. Sa diction est un atout pour les publicités, mais aussi la radio ou le doublage de voix.

Son corps est son outil de travail et il doit pouvoir en jouer au maximum de ses capacités. Les exigences des textes et des situations l’obligent à chercher en lui-même l’énergie et l’imagination nécessaires à rendre son travail efficace.

Qualités et Compétences

  • L’acteur détient une formation classique, passant par des cours de théâtre, mais pas uniquement. Il doit être amené à chanter, danser, parfois même à connaître la musique. Son adaptation au rôle qu’il doit jouer peut l’entraîner à découvrir des professions différentes ou à travailler un domaine de compétence dont il ignorait tout.
  • Être alaise à l’oral et posséder un certain charisme sont les qualités maîtresses de cette profession. Elles sont nécessaires pour exercer le métier, mais aussi pour convaincre des recruteurs lors d’un casting, par exemple.
  • Pour apprendre de nombreux textes, il faut avoir une bonne concentration, user de techniques de mémorisation et être un très bon lecteur. Ce n’est qu’après un apprentissage par cœur d’un texte que l’acteur pourra commencer en porter les émotions pour incarner le personnage.
  • Le travail de diction est capital. L’élocution est un de ses outils de travail. Il peut l’améliorer grâce à des exercices de respirations, de chant ou d’orthophonie spécialisés.
  • L’acteur porte déjà sur lui toutes ses compétences. Il faut qu’il paraisse assez sur de lui, confiant, pour mieux se démarquer de ses pairs. Cela passe par une allure et une présentation qui doivent convaincre déjà par elle-même des possibles talents de l’acteur.

Formation

Pour devenir acteur, rien ne pousse à passer un diplôme, ni à prendre des cours. Il existe des talents naturels. Toutefois, il est toujours préférable, pour être reconnu dans la profession de passer par une école d’art dramatique ou de suivre des cours de théâtre.

Plusieurs diplômes sanctionnent la formation de comédien. Les premiers niveaux, équivalent au BAC sont les diplômes d’étude théâtrale et le diplôme national d’orientation professionnelle d’art dramatique. A BAC+2, d’autres formations sont proposées pour approfondir les compétences acquises.

Pour un niveau d’excellence, des formations à BAC+3 et plus sont accessibles. L’Ecole Nationales des Arts et Techniques du Théâtre offre un cursus de prestige qui permet aux candidats de décrocher un diplôme d’état. Plusieurs disciplines sont possibles. Le concours d’entrée reste difficile et il faut remplir certaines conditions avant de s’y présenter.

Salaire

Les acteurs sont payés, la plupart du temps, au cachet pour un rôle particulier. Un contrat plus attractif peut leur être proposé pour un tournage plus long ou une tournée de spectacles. En revanche très peu bénéficient d’un contrat de salarié. C’est le cas pour des grosses compagnies de théâtre prestigieuses comme la Comédie Française, disposant d’un système particulier.

Pour un tournage de film, l’acteur est rémunéré autour de 400 euros par jour, en comptant une journée de 8 heures. Au décompte de la rémunération horaire, à savoir 24 euros, s’ajoute une indemnité pour le maquillage et parfois une majoration dans le cas d’un cachet isolé.

Pour un long métrage, l’acteur est rémunéré avec un forfait à la semaine, permettant une réduction mais aussi l’obligation de payer les 5 jours de travail par l’employeur. Celui-ci peut très bien être une boite de production ou bien un réalisateur indépendant.

D’autre part, le régime des intermittents du spectacle nécessite d’accomplir un certain nombre d’heures de travail effectif dans l’année pour prétendre aux indemnités du chômage. Souvent, cela entraîne un rythme très inégal pour le professionnel qui doit courir après ses heures afin de bénéficier de l’aide sociale. Ce statut présente l’avantage de pallier au manque de travail ou à la faible demande de certains secteurs.

Débouchés

Le travail d’acteur est soumis au réseau qu’il se constitue. Dans le milieu du cinéma ou de la télévision, il doit constamment se présenter à des castings ou relancer des anciens employeurs. Travail en heures décalées, sur de longues journées, les tournages sont souvent éprouvants.

En tant que comédien de théâtre, il peut bénéficier d’un contrat au sein d’une compagnie où il doit jouer un certain nombre de représentations avec un directeur artistique particulier, sur une ou plusieurs scènes attribuées. Dans ce cas-là, il bénéficie souvent d’un salaire fixe.

L’acteur peut aussi se tourner vers des branches bien moins médiatisées comme le doublage. Celui-ci est un travail différent, avec des difficultés qui lui sont propres et qu’il peut s’avérer intéressant de relever. Les doubleurs sont alors employés par des entreprises indépendantes de doublage qui leur donnent un salaire fixe pour leur prestation.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
Plus dans Métiers
coach sportif
Comment devenir coach sportif : formation, salaire et débouchés

Le métier de coach sportif consiste à encadrer et animer des séances de remise en forme, ou un programme plus...

Fermer