Comment devenir coach sportif : formation, salaire et débouchés

Le métier de coach sportif consiste à encadrer et animer des séances de remise en forme, ou un programme plus long de coaching personnalisé.

coach sportif

Mission

Le coach sportif connait et sait utiliser une grande diversité d’appareils de musculation et de remise en forme ou fitness. Il en connait les capacités et sait conseiller ses clients sur les usages correspondants à leurs formes physiques. Ce rôle de conseil, il l’exerce en suivant l’évolution musculaire de ses clients et en contrôlant leur sécurité.

Il peut corriger les défauts de positions ou les mauvaises utilisations des machines en cours individuels comme réaliser un programme en rapport avec la santé de son client. Il peut aussi s’agir d’un accompagnement sportif personnalisé pour un autre professionnel du sport.

Dans des cours collectifs, il dynamise un peu plus sa pratique pour entraîner le groupe. Les exercices qu’il propose sont thématiques et ont pour but de muscler une partie spécifique du corps. La musique joue un rôle particulier dans ses exercices puisque le coach sportif s’engage pleinement, souvent en rythme, pour mener la cadence de travail de son groupe.

Qualités et Compétences

  • Pour devenir coach sportif, il faut être soi-même un grand sportif dans les domaines enseignés. Sa condition physique lui permet de réaliser les mêmes séances d’entraînement que ses clients afin de les aider et de montrer l’exemple. Il doit aussi être suffisamment résistant pour enchaîner un nombre important de séances dans une même journée, et cela sur plusieurs semaines d’exercice.
  • Le coach sportif doit assurer la sécurité de ses clients. Il veille, de ce fait, à la santé et la condition physique de ceux-ci tout au long des exercices de remise en forme. Cela signifie qu’il a des connaissances en anatomie et sait prodiguer les soins de premiers secours.
  • Il possède une bonne pédagogie. Pour faire passer ses conseils et son enseignement, il sait motiver et entraîner ses clients, grâce à un charisme personnel, et un certain dynamisme. Souriant, il demeure à l’écoute des clients et doit donc détenir de calme et de la patience.
  • Il possède un talent naturel de coach pour motiver un groupe et encadrer les mouvements. Cette faculté à gérer un groupe, et construire un programme à son niveau, est capitale pour créer une ambiance de confort.
  • En tant que professionnel à son compte, le coach doit allier à ses compétences physiques, un relationnel particulier. Il lui faut fidéliser sa clientèle, diversifier et renouveler ses offres tout en gérant son entreprise.

Formation

Il n’existe pas de formation coach sportif particulière. Il s’agit plutôt de formations et de diplômes généraux dans le domaine du sport qui permettent d’obtenir les compétences adéquates pour enseigner.

Pour présenter un diplôme à un hypothétique employeur, il est possible de passer un Brevet Professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport, ou alors un DEUST Métier de la forme. Cette dernière formation est équivalente à un BAC+2 et donne de nombreuses compétences transversales aux métiers du sport.

Une dernier diplôme est aussi accessible. Il s’agit d’un licence professionnelle activité sportive, dispensée notamment par l’UFR APS de l’Université Rennes 2. Ce diplôme est le plus élevé de ce type de formation.

Il est aussi possible de se former auprès d’un autre professionnel ou bien, pour des anciens sportifs, d’utiliser leur carrière pour appuyer la valeur de leur enseignement. La communication reste l’un des meilleurs moyens pour se faire connaitre.

Salaire

Les salaires des coach sportifs peuvent dépendre de leurs compétences, ou bien encore de leurs niveaux de diplômes. Ces deux catégories tournent autour d’une rémunération proche du SMIC. Elle peut monter jusqu’à 1600 euros net par mois pour des coach plus reconnus.

En travaillant à son compte, il est possible de se dégager un salaire correspondant au succès de sa salle de sport. En employant d’autres coach, il faut déduire leurs salaires des bénéfices finaux.

Pour devenir coach sportif, il est préférable de multiplier les engagements. C’est de cette façon que celui-ci peut véritablement vivre de son métier. La ville est l’endroit le plus approprié pour trouver du travail et espérer des rémunérations plus conséquentes.

Débouchés

Le coaching sportif est devenu à la mode pour beaucoup de personnes. C’est ce qui permet de donner aux aspirants des ouvertures professionnelles plus importantes. Pour suivre toutes les offres d’emplois publiées dans le secteur, le portail de l’emploi et de la formation continue du sport est une adresse à consulter régulièrement.

De ce fait, de nombreuses salles de remise en forme s’ouvrent et proposent des programmes souvent attractifs. Avec plusieurs temps partiels, un coach débutant réussira à percer progressivement dans le métier.

Lorsqu’on s’établie à son compte, il ne faut pas négliger la communication via les réseaux sociaux. C’est, à l’heure actuelle, ce qui permet une très grande visibilité. Le travail de lien avec sa clientèle est crucial.

De nombreux coach se mettent à faire un coaching personnalisé à domicile. Cette branche d’activité en plein essor voit le professionnel se rendre chez son client pour lui prodiguer conseils et attention durant les séances de remise en forme. C’est le cas de ce coach qui a développer ainsi son activité.

Il est important de se ménager et d’avoir en tête que ce métier ne peut pas s’exercer de la même façon tout au long de sa vie. Il faut privilégier en fin de carrière des postes dans l’encadrement au sein de salles de remise en forme ou de grandes chaines sportives. Les compétences du coach y seront très appréciées.

Cliquez-ici pour laisser un commentaire 0 commentaires
Plus dans Métiers
devenir tatoueur
Comment devenir tatoueur : formation, salaire et débouchés

Le métier de tatoueur consiste à graver sur la peau à l'aide d'une aiguille un dessin ou des formes diverses...

Fermer