5 symptômes de l’épuisement professionnel (burnout)

Suite à des journées chargées, des tâches qui s'empilent, la fatigue ne peut pas être évitée après le travail. Cependant, à certains moments, les circonstances dans le cadre du travail peuvent engendrer de l'épuisement professionnel, sans que le concerné s'en rende compte. Ce terme désigne une impression de fatigue extrême.

Le travailleur éprouve une perte de contrôle. Il n'arrive plus à des résultats concrets à son activité. Dès que les symptômes de burnout, expliqués ci-dessous, sont présents, l'état est en train de s'aggraver.

Éprouver tout le temps de la fatigue

fatigue burnout

Il est normal d'être fatigué après une nuit de sommeil perturbé. Si un projet urgent nécessite de longues heures de travail sans répit, la fatigue qui suit n'est pas à craindre. Il suffit de prendre un bon moment de détente pour s'en remettre. Lorsque la fatigue est alors occasionnelle, c'est un signe que l'on a bien travaillé.

Par contre, éprouver une sensation de fatigue du début jusqu'à la fin de semaine est un signe à considérer. La fatigue, dans ce cas, n'est pas seulement physique. Elle combine aussi la fatigue mentale et émotionnelle. Cela doit pousser à se demander si l'on est touché par le burnout.

Voir aussi:

Perdre la motivation dans le travail

Beaucoup de circonstances démotivent les employés. Les conditions et l'environnement de travail sont les causes les plus connues de cette perte de motivation.

Souvent, on ignore que perdre la motivation et le goût du travail fait partie des symptômes de burnout. Contrairement aux efforts fournis auparavant, les gestes du travailleur manquent de finalité.

L'investissement dans le travail diminue considérablement. L'employé a du mal à se réveiller le matin. Son taux d'absentéisme augmente beaucoup, car il ne tient plus à atteindre ses objectifs. Il reste chez lui sous n'importe quel prétexte d'absence.

Causer de fréquents accidents

Lorsque le travailleur est atteint, ou presque, de burnout, il a des difficultés de concentration. Des erreurs, plus que d'habitude, sont faites dans l'accomplissement des tâches. Cette abondance de fautes décourage de plus en plus l'employé.

Dans le domaine de l'industrie lourde, une telle situation peut engendrer de graves accidents.

Si le travailleur utilise des matériels tranchants et délicats dans la performance de ses tâches, sa sécurité est en péril.

Avoir des répercussions physiques de la fatigue

symptomes burnout

Le corps est le premier à sentir l'épuisement. Lorsque l'on éprouve souvent un mal de dos et des difficultés à se tenir bien droit, cela peut être un signe de burnout. La fatigue n'est plus supportée par le corps.

Avant, le travailleur aime manger pour gagner de l'énergie. Lorsqu'il est atteint de burnout, il n'arrive plus à prendre une alimentation suffisante, même s'il a faim. La perte d'appétit marque l'épuisement professionnel.

Ce dernier a également comme symptôme : la difficulté de trouver du sommeil. Normalement, lorsqu'on est fatigué, dormir est la première envie qui apparaît. Pourtant, celui qui est atteint de burnout n'arrive pas à dormir.

Pour tout savoir sur le sujet : http://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/Exe_Burnout_21-05-2015_version_internet.pdf.

Se sentir incapable

Le burnout attaque l'état d'esprit. Lorsque l'on perd la motivation dans les activités, l'insatisfaction sur les résultats augmente. Le travailleur a tendance à croire qu'il échoue dans ses accomplissements. Ce n'est pas une sensation passagère, mais une impression permanente d'incompétence.

Si le travailleur était auparavant participatif pendant les réunions, il devient fermé et reste plus distant. La perte de confiance en soi est un signe de burnout.

Ces symptômes de burnout ne sont pas à prendre à la légère. Quelques conseils permettent d'éviter ces problèmes et de maintenir une bonne santé mentale. 

Cliquez-ici pour laisser un commentaire 0 commentaires
Plus dans Psychologie
crise de la trentaine
5 symptômes d’une crise de la trentaine ( + solutions)

Fermer