Accueil Carrière Changer de travail Les 10 pires métiers du monde

Les 10 pires métiers du monde

Vous vous rendez au travail en traînant les pieds le matin, vous plaignant d’avoir le pire métier du monde ? Ne vous plaignez plus, il y a bien pire. Jetez un œil à ce classement des 10 pires métiers du monde et vous aurez sans aucun doute envie d’aller embrasser votre patron !

10Télémarketeur

Vous ne répondez plus aux numéros cachés ou inconnus, de peur de vous faire encore hameçonner par un commercial ? Pire, vous décrochez pour les insulter et évacuer le stress de votre journée de travail ? Imaginez le calvaire de la personne que vous avez au bout du fil : des journées entières à devoir essayer de vendre à de parfaits inconnus un produit par lequel elle n’est probablement pas convaincue, à se faire raccrocher au nez sèchement ou, pire, à ne pas pouvoir raccrocher le combiné la première pour respecter la règle édictée par le système et à devoir écouter pendant des heures le lamento d’un petit malin en soif de vengeance…

9Thanatopracteur

Si vous êtes un fan de Six Feet Under, vous savez peut-être ce qu’est un thanatopracteur et vous dites que, finalement, c’est un métier peut-être un peu difficile mais ayant ses beaux côtés puisque vous assistez les familles en deuil à aller de l’avant. Certes, mais quand même, injecter du formol dans les artères d’un défunt, drainer ses gaz corporels et nettoyer ses orifices naturels ? Ca ne doit pas être le métier le plus « fun » tous les jours ! D’autant que le thanatopracteur est très exposé aux odeurs et aux produits toxiques qu’il utilise.

8Branleur de dindons

Et non, ce n’est pas une farce ! En matière de reproduction animale assistée, on n’arrête pas le progrès. Aux États-Unis, les mâles reproducteurs ont été tellement sélectionnés sur la proéminence de leur poitrine et leur faculté à prendre du poids rapidement qu’ils ne peuvent plus copuler naturellement. Sauf qu’il faut bien que quelqu’un récupère leur précieuse semence, et ce n’est pas forcément une partie de plaisir pour les flatteurs de dindons. Ils doivent s’approcher délicatement avant de cibler la zone délicate, tout cela dans un hangar aux allures peu romantiques où s’entassent des milliers de volatiles dégageant forcément une odeur d’ammoniaque difficilement respirable.

7Pousseur dans le métro

Si vous avez déjà été à Tokyo à l’heure de pointe, vous avez certainement fait l’expérience d’être poussé à l’intérieur de la rame de métro par des agents employés spécialement pour cette tâche. Entre les passagers qui rouspètent de se faire ainsi bousculer et ceux qui sont mécontents d’avoir à attendre la rame suivante, les journées doivent être bien longues pour ces pousseurs professionnels !

6Verbicruciste

Non, le métier d’un verbicruciste ne consiste pas à manger des vers de terre crus. Il est un peu plus sympathique puisqu’il consiste à confectionner des grilles de mots croisés que nous, cruciverbistes, remplissons en salle d’attente ou dans le métro. Pourquoi figure-t-il alors dans cette liste ? Simplement parce que, de plus en plus menacé par les générateurs automatiques de mots croisés, le verbicruciste doit désormais bien se creuser la tête pour trouver des définitions et des combinaisons inédites.

5Sélectionneur de blagues Carambar

Il est fini le temps où, enfant, la plus grande joie d’ouvrir un Carambar provenait de la lecture des blagues écrites au verso des emballages ? Si aujourd’hui vous avez presque envie de pleurer à chaque fois que vous lisez une « blague » Carambar, imaginez-vous dans quel état de dépression doivent se trouver ceux qui les ont inventées, ou pire, relues et sélectionnées…

4Fondeur

Vous ne voyez pas ce que Simon Fourcade peut demander de plus – champion du monde, champion olympique et chevalier de la Légion d’Honneur à 26 ans ? Nous non plus. Le terme « fondeur » ne désigne pas seulement les athlètes de ski de fond mais s’emploie également pour désigner les employés de fonderies, de métal certes, mais aussi animales, dans lesquelles on transforme les restes d’animaux récupérés à l’abattoir ou chez les particuliers. Si vous ne supportez pas trop la vue des belles carcasses bien alignées sur le comptoir de votre boucher, imaginez-vous travailler toute la journée dans un hangar où l’on récupère ces restes pour les transformer en farines ou graisses animales, fertilisants ou produits cosmétiques.

3Testeur de toilettes

Même s’il existe peut-être des gens payés pour tester le confort et la qualité de nos cuvettes de WC, le type de testeur de toilettes dont nous parlons ici a un métier encore plus incongru. Il doit tester les toilettes candidats à l’homologation pour vérifier que ceux-ci évacuent bien les matières fécales de façon efficace. Pour cela, il lui faut d’abord créer des excréments artificiels semblables aux excréments humains, puis mesurer l’efficacité d’évacuation des WC testés. Avant, bien sûr, de tout remettre au propre pour la suite !

2Gardien d’autruches

Plus rare que le métier de videur de boîte de nuit qui doit parfois séparer des clients un peu échauffés pour éviter qu’une bataille ne dégénère, le métier gardien d’autruches existe pourtant bel et bien en Afrique du Sud. Et les autruches n’ont pas besoin de consommer pour révéler leur caractère belligérant : les altercations entre ces grands volatiles à l’instinct territorial très développé sont fréquentes, et c’est leur gardien qui doit s’interposer pour éviter qu’elles ne se blessent entre elles. Essayez de faire la médiation entre deux oiseaux mesurant jusqu’à 2,50m et pesant jusqu’à 150kg, on verra dans quel état vous rentrez chez vous le soir !

1Homme politique

Vous n’aimez pas faire de compromis, ne supportez pas de faire des promesses que vous savez ne pas être en mesure de tenir et n’appréciez pas voir votre vie privée exposée à la vue de tous ? Alors ne vous lancez surtout pas dans une carrière politique, ce secteur n’est pas fait pour vous. Si tous les petits garçons rêvent de devenir Président un jour, il vaut peut-être mieux viser la présidence du club d’échec que celle de la République !

Aucun commentaire

Laisser un commentaire