10 métiers qui font voyager (diplôme universitaire non exigé)

Visiter de nombreux pays, rester à l'étranger plusieurs mois ou quelques années est un rêve ou même un objectif pour certaines personnes. Il existe à cet égard des professions qui permettent de voyager à l'étranger et de voir du pays.

Si l'on pense de manière intuitive aux grands reporters qui parcourent la planète pour réaliser de nombreux et passionnants reportages, ils ne sont pas les seuls à avoir le privilège d’être payés pour voyager.

Commissaire de bord

commissaire de bord

Le commissaire de bord est responsable de l'accueil, de l'hébergement, de la restauration et du divertissement des passagers d'un paquebot de croisière.

Il supervise l'équipe qui est en charge de la réception des passagers. Ses missions sont multiples : vérification des billets, présentation des cabines, informations diverses, rappel des consignes de sécurité. Il a en charge la partie restauration et tout ce qui concerne le confort des passagers mais aussi de l'équipage.

Il est dans ses fonctions épaulé par une large équipe (hôtes et hôtesses, barmen, cuisiniers, musiciens, etc.). Il est responsable de la sécurité des voyageurs.

Il est donc en contact constant avec le public et doit avoir de bonnes aptitudes relationnelles, ainsi qu'une haute résistance au stress, notamment pour faire face aux réclamations.

Un commissaire de bord est généralement issu du secteur hôtellerie-restauration, puis il bénéficie d'une formation spécifique à la politique de l'entreprise qui l'a embauché.

Conducteur routier

conducteur routier

Il ne s'agit pas ici du conducteur poids lourd courte distance, dont les trajets sont limités à une région, mais du conducteur poids lourd grand routier, qui va lui se déplacer sur la France entière et à l'étranger. Il peut également se spécialiser dans le transport de certaines marchandises tels que les matières dangereuses et les produits pétroliers.

Ses horaires sont lourds, avec une réglementation complexe en ce qui concerne le temps de conduite et de repos obligatoire, et variable selon le tonnage. Il a des contraintes horaires, roulant parfois la nuit, le samedi et les jours fériés.

Il doit également s'occuper de l'entretien de son camion, des vidanges et du graissage. Il a en outre la responsabilité du fret dont il surveille le chargement et le déchargement, voire s'occupe seul de ces opérations. Lui incombent enfin des opérations d’ordre commercial et administratif (tenue des carnets de bord, des bordereaux de livraison, des factures et autres documents administratifs).

Pour accéder à la profession, il faut détenir le permis poids lourds C ou E. Plusieurs CAP, bac pro et titres professionnels permettent d'entrer dans le métier. A défaut de diplôme, il faut obtenir la formation initiale minimum obligatoire, appelée couramment FIMO.

Contrôleur de train

controleur de train

Parmi d'autres métiers qui font voyager, le contrôleur de train est le principal interlocuteur entre les voyageurs et l'entreprise. Revêtu de son uniforme et assermenté, il est en charge de recevoir, d'informer et d'assister les voyageurs. Il assure la sauvegarde des recettes par le contrôle des titres de transport, travaillant soit à quai soit à bord des trains.

Côté qualités, il faut beaucoup de sang-froid, de la diplomatie et une grande disponibilité. La SNCF, unique employeur, forme elle-même ses agents de service commercial. Dans le même genre d'idée, on peut citer commercial à bord des trains.

Forfaitiste

forfaitiste

Le forfaitiste est celui qui, chez les tours opérateurs, gère les voyages organisés. Il répond à des appels d'offre pour des groupes, des comités d'entreprise, des associations ou encore des municipalités, pour leur proposer des voyages clefs en main.

Il doit pour cela penser à tous les détails du voyage, du transport aux visites et circuits en passant par l'hébergement et les repas. Il peut voyager pour vérifier et tester les produits qu'il proposera à ses clients, mais aussi pour négocier avec les différentes prestataires de service.

Afin de finaliser son travail, il écrit des programmes, élabore la brochure d'accompagnement et suit l'exploitation commerciale de ses produits. Il doit donc avoir le goût des voyages, mais aussi un sens de la négociation, de l'imagination, de la curiosité et de la disponibilité.

Les formations vont du bac à bac+2/3 (bac techno STMG (sciences et technologies du management et de la gestion), bac généraux, BTS tourisme ou encore école de tourisme voire de commerce). Le diplôme lui-même ne suffit pas pour être forfaitiste, il faut également une expérience comme billettiste ou agent de réservation dans une agence de voyage ou un tour-opérateur.

Steward / hôtesse de l'air

hotesse de lair

L'hôtesse de l'air ou le steward (voir la fiche métier) est chargé de l'accueil des passagers à bord d'un avion, de leur sécurité et du bon déroulement du vol, sous la responsabilité du commandant de bord.

Ils contrôlent soigneusement le bon fonctionnement des appareils et des équipements de la cabine (emplacement des gilets, état des toboggans, chemin lumineux…). Ils rappellent aux voyageurs les consignes de sécurité. Ils sont là pour veiller au confort des passagers.

Ils doivent à ce titre faire preuve d'amabilité et de patience, les rassurer en cas de turbulences ou encore prendre soin d'une personne indisposée. Ils ont en charge le service de bord, servent les plateaux repas et les rafraîchissements. A cet égard, ils doivent gérer les stocks et de tenir les livres de comptes.

Les qualités indispensables pour exercer ces métiers sont la maîtrise de soi, un bon sens psychologique, une haute résistance physique et psychique, une bonne présentation, de la courtoisie, une bonne élocution, un sens du contact et du service. Les horaires sont une contrainte non négligeable, en raison de leur décalage et de leur irrégularité, de même que les changements brusques de climat et la station debout prolongée.

Les compagnies aériennes qui recrutent assurent elles-mêmes la formation de leur personnel navigant.

Géologue

geologue

Le géologue est un homme de terrain qui étudie la Terre en surface et en profondeur. Il travaille également en laboratoire, afin d'analyser ses observations et les échantillons recueillis sur le terrain, dans le but de proposer de nouvelles théories.

Il est chargé de répondre à de nombreux enjeux : limiter les impacts des crues, prévoir les tremblements de terre ou encore lutter contre la pollution des sous-sols. Ces domaines étant extrêmement variés, un géologue se spécialise nécessairement dans une discipline donnée (géophysique, hydrogéologie, géologie des hydrocarbures, cartographie, sismologie, volcanologie…).

Sur le terrain, il récolte des fragments de roches, des fossiles, prélève du gaz au sommet d’un volcan, avant de les examiner en laboratoire et de les compléter par une analyse théorique, pour établir de nouvelles hypothèses. Celles-ci seront ensuite vérifiées sur le terrain, en conduisant des travaux de recherche fondamentale. Il peut être aidé dans son travail par des techniciens géologues.

Il travaille généralement dans l'enseignement et la recherche, par exemple au CNRS, le recrutement se faisant alors par concours. Il a le plus souvent une formation d’ingénieur ou d’universitaire ,voire les deux.

Militaire

Les métiers de l'armée de terre permettent de travailler dans différents secteurs : le combat, le commandement, la technique, l'administration ou encore la logistique.

La plupart de ces métiers permettent de voyager à l'étranger, sur les zones de combat ou les zones à sécuriser. L’armée de terre recrute plus de 10 000 militaires par an, avec plus de 100 emploi déclinés en près de 300 fonctions. Les candidats peuvent être plus ou moins qualifiés, ils reçoivent ensuite une formation spécifique.

Le métier est grandement évolutif, le militaire pouvant gravir les échelons de l'armée. Côté qualités, il doit avoir un esprit de corps marqué, le sens du devoir, le respect de la hiérarchie et être disponible.

Animateur de club de vacances

animateur club vacances

Animateur de club de vacances fait partie des métiers qui font voyager lorsque les colonies de vacances où sont emmenés les enfants se situent à l'étranger, ce qui n'est pas rare.

Son rôle est de prendre en charge les jeunes vacanciers durant leur séjour, qu'il se passe dans un village de vacances, un hôtel club, une station verte, un parc de loisir, à la plage, à la neige. Il travaille en permanence, avec une disponibilité quasiment totale. Il a de nombreuses tâches à remplir du matin au soir : préparer un spectacle, organiser un cours de danse ou un cours de natation, gérer les dossiers administratifs. Il est multitâche, mais son objectif est toujours le même : satisfaire les enfants et leur éviter tout problème.

Il est aussi le lien avec le personnel administratif. Il doit parler une ou plusieurs langues, dont l'anglais obligatoirement en raison de ses contacts avec une clientèle internationale. On distingue deux types d'animateur : celui généraliste, véritable touche-à-tout doté d'un grand talent d'organisateur ; celui spécialisé, par exemple sportif ou artistique, recruté pour ses compétences particulières.

Tout diplôme de l'animation socio-éducative ou bien sportive comme le BAFA et le BAFD pour s’occuper d’enfants ou le BPJEPS pour les activités sportives sont conseillés ou peuvent rentrer en ligne de compte lors de l’embauche.

Ethnologue

ethnologue

Le rôle de l'ethnologue est d'étudier une population donnée à travers les éléments qui la caractérisent (arts, modes de vie, organisation sociale, liens de parentés, etc). C'est à la fois un chercheur et un homme de terrain, qui s'intéresse tant aux populations lointaines qu'aux populations locales, étudiant aussi bien les institutions que les banlieues ou même les pratiques de la vie courante.

Une bonne étude requiert plusieurs mois de recherches sur le terrain. Cette discipline est très riche, et fait appel à de nombreuses autres telles que l'histoire, la sociologie, la psychologie ou encore l'anthropologie.

Chercheur et généralement enseignant, il écrit des articles et donne des cours. La formation est exclusivement universitaire.

Skipper

skipper

Le skipper est également appelé « chef de bord » ou « patron à la plaisance voile » ; son rôle est de transporter des passagers sur des navires de plaisance à voile, vers une destination déterminée à l'avance. Il peut aussi se charger de convoyer un navire pour le compte d'un tiers, organisme ou particulier, qui est propriétaire, a loué ou a emprunté le navire.

Durant la traversée, les passagers peuvent éventuellement participer à la manœuvre et la conduite de l'embarcation ; le cas échéant, le skipper veille aux règles de sécurité. Il doit maîtriser parfaitement le droit maritime, la technologie du navire ainsi que les règles de navigation.

Ses qualités primordiales sont le sens des responsabilités, la patience, le sang-froid ainsi qu'une bonne résistance physique et psychique.

Côté formation, le futur skipper est généralement déjà titulaire du BPJEPS activités nautiques, voire du DEJEPS, titre sur lequel il est possible de se renseigner sur le site des Directions régionales de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion sociale; il faut également être titulaire du brevet de capitaine de 200 voile de niveau bac, un diplôme délivré par les Directions interrégionales de la Mer.

A côté des métiers qui font voyager plutôt inaccessibles, comme joueur de foot professionnel, chanteur ou acteur internationalement connu ou encore mannequin renommé, il existe ainsi bon nombre de jobs accessibles qui ouvrent les frontières.

Click Here to Leave a Comment Below 0 comments
Je vous montre gratuitement 10 manières peu connues de trouver un travail
En moins de 30 jours
  • Comment vous différencier facilement de 99% de chercheurs d’emploi
  • L’astuce ingénieuse en 2 étapes pour décrocher un emploi SANS passer par un entretien d’embauche
  • Comment inverser la donne et faire venir les employeurs vers vous
  • Votre CV et lettre de motivation prêts en 5 minutes chrono (sans rédiger une seule ligne de texte)
Je vous montre gratuitement 10 façons peu connues pour trouver un travail

Les astuces seront envoyées à l'adresse e-mail indiquée ci-dessous:

Les astuces ont été envoyées
Consultez votre boite e-mail

Plus dans Centres d'intérêt
zoo
Comment travailler dans un zoo : 7 formations courtes

Fermer