Accueil Carrière Entretien d'embauche Comment répondre à la question « Quels sont vos défauts au travail ? »

Comment répondre à la question « Quels sont vos défauts au travail ? »

Il n’y a pas d’employé parfait, c’est un fait logique, normal et humain ! De ce fait, il est tout à fait normal que l’on vous pose cette question lors d’un entretien d’embauche. Ne prenez pas cela d’une manière négative, c’est une question vraiment normale.

Que cherche-t-on à savoir ?

En vous posant cette question, votre interrogateur cherche à savoir tous les petits défauts qui pourraient vous empêcher de faire du bon travail.

On pose généralement cette question dans le but de trouver des solutions aux éventuels soucis que vous pourrez rencontrer et aussi, pour savoir si le système de management de l’entreprise peut vous convenir.

En outre, si on vous pose cette question, c’est aussi pour savoir si vous vous connaissiez bien, si vous connaissez vos limites et si vous êtes assez franc pour reconnaître vos défauts dans le cadre professionnel.

Comment faut-il répondre ?

Si vous vous connaissez bien, vous n’aurez pas de mal à répondre à cette question. Cependant, si vous n’avez pas eu le temps de vous y préparer, voici comment y répondre :

  • N’hésitez jamais, faites preuve de spontanéité pour ne pas vous trahir, surtout si vous n’avez pas eu le temps de prendre du recul.
  • Commencez toujours vos phrases par « Je suis… » histoire de bien prouver que vous vous connaissez assez.
  • Donnez au moins trois de vos pires défauts au travail et justifiez ceux que vous pouvez justifier.
  • Répondez rapidement pour en finir le plus vite possible avec cette étape et pour passer à une autre question.

La confiance que vous avez en vous-même, c’est également ce que votre interlocuteur veut observer en vous posant cette question.

Comment vous préparer ?

Les personnes qui ont pris le temps et la peine de prendre du recul afin de s’étudier n’auront pas de mal avec cette question. De ce fait, pour mieux y répondre, prenez au moins une demi-journée pour vous retirer du reste du monde et mettez-vous sérieusement en question.

Déterminez vos forces et vos faiblesses dans le cadre du travail en vous référant à vos expériences passées. Tentez de vous comprendre pour expliquer vos défauts et peut-être qu’à l’avenir, vous trouverez le moyen de les transformer pour qu’ils deviennent de vraies qualités.

La clé c’est de rester franc avec vous-même et de ne pas avoir honte d’admettre qu’à certains niveaux, vous êtes faible.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire