Accueil Carrière Entretien d'embauche Quelle tenue choisir pour un entretien d’embauche?

Quelle tenue choisir pour un entretien d’embauche?

Que vous soyez en recherche d’emploi active ou à l’écoute de nouvelles opportunités, l’entretien d’embauche est l’étape qui va tout déterminer. Vous avez mis en pratique nos conseils pour obtenir un emploi rapidement et vous venez de décrocher un entretien? Bravo.
Pour certains d’entre nous, adeptes des entretiens ou des rendez-vous clients, le plus gros est fait. Pour d’autres, pour lesquels l’enjeu est peut-être plus important en fonction de leur situation, l’entretien d’embauche est un moment stressant, voire angoissant, en amont duquel surgissent des tas de questions sur le comportement à adopter au cours de l’entrevue, sur les questions à poser, ou encore, la problématique de la tenue à porter lors de l’entretien.

Qu’est-ce que je mets?

C’est la veille de votre entretien, vous êtes en sous-vêtements devant votre armoire, l’air dubitatif, et vous vous tournez vers votre conjoint (ou votre colocataire, ou votre chat, ça marche aussi) et vous lui posez cette question fatidique: qu’est-ce que je mets pour mon entretien?

Certes, l’habit ne fait pas le moine, mais le moine porte l’habit! Nous vivons dans une société où l’image et la réputation ont énormément de poids, et c’est lors d’un premier entretien que vous ferrez votre fameuse et unique première impression. D’après un récent sondage réalisé par Office Team, une agence d’intérim spécialisée dans le secrétariat, 46% des personnes en charge du recrutement se forgent leur opinion dans les 5 premières minutes. En résumé: faire un petit effort peut valoir le coup, non?

s'habiller entretien embauche

L’importance de la tenue

Vous aurez beau déjouer tous les pièges et démontrer vos compétences, pour séduire le recruteur vos belles paroles ne suffiront pas. Prenez pour exemple un grand orateur que vous admirez, et imaginez-le dans une tenue qui le mettra peu à son avantage ou encore dans son plus simple appareil: a-t-il perdu de sa crédibilité et de son bagout légendaire? Certainement. Votre apparence ne fait pas tout, mais si vous la négligez elle peut aussi être la seule raison de votre éviction sur le poste à pourvoir.

Lorsque l’on parle tenue, nous ne nous référons pas uniquement à la tenue vestimentaire mais aussi à votre comportement face au recruteur et à votre hygiène! Des cheveux, des ongles, et des chaussures impeccables sont les trois mots d’ordre de l’entretien qui part sur d’excellentes bases. Vous passerez certainement plus de 15 minutes en face-à-face avec une seule et même personne située à moins de 50 centimètres de votre visage. Autant dire que celle-ci aura le temps de vous observer et donc de remarquer des détails qui pourraient s’avérer gênants si vous n’avez pas pris soin de vous au préalable.

L’adaptation

Bien que le style en vigueur soit à la décontraction, quel que soit le secteur de l’entreprise, il est conseillé au candidat d’en faire un peu plus. Evidemment, un comptable ne s’habille pas de la même façon qu’un Chef de Produit dans la Publicité. L’adaptation est alors indispensable. Comment savoir où est la limite à ne pas franchir?

Faites preuve de bon sens: le jean-basket est à bannir, inconditionnellement. Des “tennis” habillées et un pantalon informel sont acceptables pour les postes créatifs, car n’oublions pas que votre style doit aussi correspondre au style de la maison, et c’est ce dernier qui aidera le recruteur à cocher la case “oui” ou “non” (selon un sondage Ifop de 2013, 81% des demandeurs d’emploi considèrent qu’avoir un style qui ne correspond pas aux codes du milieu professionnel peut être un frein à l’embauche). Pour un poste dit sérieux, tel qu’un emploi dans la finance, ou dans la fonction publique, la sobriété sera de rigueur, avec un costume-cravate pour Monsieur, tailleur (jupe ou pantalon) pour Madame.

Enquêtez: pas la peine de vous transformer en Sherlock Holmes. Vous renseigner auprès de contacts, amis, connaissances qui peut-être sont en poste dans l’entreprise, est quelque chose qui peut paraître anodin, mais cela vous évitera de mauvaises surprises au moment de l’entretien. Et pourquoi ne pas vous rendre en bas de l’immeuble aux heures des pauses “café-cigarette”, où vous pourrez observer les codes vestimentaires et comportementaux (tutoiement, bise, ambiance décontractée, etc.) de vos possibles futurs collègues?

Faîtes passer votre message: votre gestuel, votre ton, votre poignée de main… tous ces éléments font passer des messages au recruteur quant à votre personnalité. Vos vêtements, aussi! Pour renforcer votre côté enthousiaste et dynamique, vous pouvez choisir de la couleur, mais en règle générale, les chaussures et le bas devront rester de couleur sobre.

Mettez-y votre touche personnelle: il est important que vous restiez vous-mêmes. N’oubliez pas que votre tenue est révélatrice de votre personnalité. Si vous avez un métier créatif, votre style est votre carte de visite et laisse entrevoir votre créativité et votre talent. Si au contraire vous travaillez dans le juridique, les Ressources Humaines, ou encore la Banque, votre tenue devra refléter votre rigueur, votre organisation et professionnalisme. Montrez-vous tel que vous êtes, en mieux!

Soyez à l’aise: cela ne coule pas de source pour tout le monde. Choisissez des vêtements dans lesquels vous vous sentez à l’aise. De nouvelles chaussures, des talons trop hauts, un pantalon trop clair ou trop serré, une matière synthétique qui a tendance à retenir la transpiration… évitez ces petits désagréments en faisant un choix pertinent! On évitera donc les vêtements neufs, mais on ne ressortira pas le costume de mariage de l’Oncle Alfred. En bref, on ne se déguise pas.

La tenue de Monsieur, en 3 points:

tenue homme

  • En règle générale, il convient pour l’homme d’afficher un visage fraîchement rasé. Seuls les métiers créatifs tolèrent un style “négligé” ou moderne avec une barbe fournie.
  • Le pantalon doit être sobre. Soit il fait partie de votre costume deux pièces, soit -si vous optez pour une tenue plus informelle- il doit se marier avec votre veste, chemise, ou les deux. L’extravagance est à proscrire à tout point de vue. Optez pour des teintes sombres.
  • La veste et la chemise: le costume dépareillé est acceptable mais les couleurs doivent être en accord. La chemise blanche ou d’une couleur simple et neutre est encore la meilleure option pour éviter un faux-pas.
  • Les chaussures: qu’elles soient de ville ou “casual” type tennis, elles doivent être irréprochables.

La tenue de Madame, en 3 points:

tenue femme travail

  • La tenue sexy doit rester au placard. La séduction passera par votre bagout et vos qualités professionnelles, le reste sera considéré vulgaire par votre recruteur. Sobre, donc. En fonction de votre secteur d’activité, le choix de la tenue sera plus ou moins fantaisiste.
  • Le maquillage, peu importe le secteur, sera léger et discret. Un peu de maquillage sur les yeux, un rouge à lèvres clair et un teint “bonne mine” font passer le bon message. Maquillez-vous! Pour une femme, c’est la preuve que vous vous apprêtez et que vous prenez soin de votre image.
  • Talons ou chaussures plates? Si vous êtes une habituée des « stilettos », alors de jolis escarpins vous donnerons de l’allure. Si vous craignez de marcher comme un pingouin, alors optez pour de jolies ballerines ou bottines chics et élégantes. Quoiqu’il en soit, les talons de 10 cm sont à proscrire absolument!

Vous êtes maintenant paré(e) pour votre entretien d’embauche, qui peut être décisif. En effet, une étude montre que 55% des recruteurs affirment qu’un seul entretien suffit. N’oubliez pas que l’allure, le discours, le ton employé sont des aspects qui feront la différence face à vos concurrents. Voici quelques astuces qui complèteront votre tenue:

  • Adoptez une poignée de main ferme
  • Souriez!
  • Soyez honnête et franc
  • Regardez votre interlocuteur dans les yeux

Et pour une révision de dernière minute, vous pouvez aussi consulter notre article sur les questions fréquemment posées lors d’un entretien.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire