Comment vivre sans travailler – 7 solutions fiables

Entendre le réveil sonner de bonne heure, et savoir qu'il va falloir se lever pour aller travailler ou chercher un emploi... Ou bien encore prendre les transports en commun durant près d'une heure, ou être dans sa voiture quotidiennement et perdre un temps précieux dans les embouteillages alors que vous devriez déjà être au bureau... Dans tous ces cas de figure, malheureusement trop bien connus, vous vous êtes forcément dit, à vous même : non aujourd'hui je ne veux pas travailler... Alors, est-il réellement possible de vivre sans travailler ? La réponse est oui ! Voici un tour d'horizon de quelques solutions fiables pour arrêter de travailler.

Gagnez plus d'argent en dépensant tout simplement moins

gagner plus depenser moins

Vivre sans avoir à travailler signifie concrètement pouvoir continuer à payer ses factures, régler ses achats ou à rembourser ses emprunts tout en éliminant un aspect contraignant qui était pourtant générateur de profits : le travail.

Une première solution consiste donc, en toute logique, à diminuer ses dépenses !

Pour ce faire, il existe plusieurs possibilités.

  • Faire le choix d'une consommation engagée et éco-responsable.
  • Opter pour des économies d'énergie, par exemple en isolant mieux son logement ou en respectant des consignes simples d'économie énergétique.
  • Préférer la marche, le vélo et les transports en commun à la voiture.

Faites ce que vous aimez... Ce ne sera jamais du travail

faites ce que vous aimez

Une vie sans travail revient à gagner, chaque jour, environ huit heures supplémentaires de liberté !

À n'en pas douter, vous utiliserez ce temps à bon escient en privilégiant vos loisirs.

Et justement si la clé d'une vie sans travail était là, si l'occupation de votre temps libre devenait votre moyen de subsistance ?

Vous pouvez avoir un don pour plusieurs activités :

  • la réalisation de vidéos humouristiques ou pédagogiques sur Internet.

Dans tous ces cas, et bien d'autres encore, il existe la possibilité de vivre sans devoir travailler !

Rencontrez votre « vous » du futur

rencontrez vous futur

Pour dire les choses de façon simple, actuellement vous en avez simplement marre de travailler : trop de contraintes, pas assez de temps et de liberté...

Ainsi, peut-être faut-il redéfinir vos buts dans l'existence.

Simple et passagère « crise de la quarantaine » ou changement durable de mode de vie, l'image que vous avez de vous n'est plus en adéquation avec vos désirs.

Dans ce cas, la solution est universelle, et son application propre à chacun : il faut que vous osiez vivre votre vie, telle que vous l'imaginez.

Vous vous demandez sans doute, comment changer de vie et avoir le courage de le faire ? Tout simplement en vous faisant confiance et en revoyant votre mode de vie.

Les pistes sont nombreuses :

  • gérez mieux votre budget.
  • regroupez vos crédits
  • évitez les achats superflus.

Retrouvez une vie qui a du sens

retrouvez vie sens

Au sein de notre société, un mouvement émerge, rassemblant des personnes désireuses de rechercher du lien entre les gens plutôt que du profit.

Désormais vous préférez miser sur l'entraide, l'associatif, plutôt que sur la compétition et le travail. (voir aussi "comment travailler dans l'humanitaire")

Dans cette optique, vous pouvez :

  • réparer un appareil défectueux, plutôt que de le remplacer systématiquement.
  • réduire votre consommation à l'essentiel.
  • planter vos légumes, chez vous ou chez un voisin.
  • louer des appareils ou des objets, plutôt que les acheter.
  • acheter des appareils de seconde main, à très bas prix.
  • pratiquer le troc.
  • échanger vos services contre d'autres services.

Investissez votre épargne

investissez epargne

Il n'est pas difficile de constituer rapidement une petite épargne, que vous pourrez investir par la suite.

Néanmoins, il est primordial de penser à long terme, et de comprendre que les petits sacrifices faits aujourd'hui porteront leurs fruits demain.

Pour être absolument certain d'épargner chaque mois une somme, vous pouvez tout simplement programmer un virement automatique, en attribuant mensuellement une part de votre revenu à votre compte épargne.

Lorsque votre épargne est constituée, l'immobilier reste un très bon placement et constitue même une source intéressante de forte rentabilité.

Il est possible de construire un logement puis de le revendre, avec une plus-value, ou encore d'acheter un appartement pour le louer (sur airbnb par exemple).

Dans ce cas, le but est bien sûr que l'argent du loyer rembourse la somme que vous avez investie.

Faites le pari de la Bourse

pari bourse

Dans l'imagerie populaire, des gains réguliers à la Bourse sont souvent associés à la possibilité d'une vie sans travail.

Et pourtant, ce n'est pas un rêve inaccessible dès lors que vous aurez pris la peine de vous renseigner sur le sujet.

En effet, la première chose à faire est de vous informer et de bien comprendre les enjeux et les mécanismes financiers.

Une fois ces bases théoriques acquises, vous vous apercevrez que des placements sont bien moins risqués que d'autres.

Pour débuter, les placements relativement sûrs sont évidemment à privilégier.

Par exemple, investir dans le domaine de l'immobilier est réputé beaucoup moins fluctuant que dans d'autres secteurs, avec la possibilité d'avoir des gains chaque mois.

Et si vous aviez une bonne étoile?

bonne etoile

Enfin, il existe de multiples façons de gagner en jouant, que ce soit au Loto, aux courses ou au poker.

Pourtant, il serait faux de croire que même le Loto soit une question exclusive de hasard.

Des méthodes permettent ainsi de mettre plus de chances de son côté, par exemple en jouant en groupe, en multipliant ainsi vos chances de gains.

Vous pouvez également miser sur les statistiques, en jouant par exemple des suites de numéros, ce qui constitue une combinaison très peu pratiquée par les autres joueurs.

Et pourtant ces numéros peuvent sortir, tout autant que n'importe quels autres... et si vous gagnez, vous ne partagerez pas vos gains !

Cliquez-ici pour laisser un commentaire 0 commentaires