AccueilDiplômesCAP Cordonnerie multiservice : durée, accès, programme et débouchés
CAP Diplômes

CAP Cordonnerie multiservice : durée, accès, programme et débouchés

Cordonnier travaille sur une chaussure

Le titulaire du CAP Cordonnerie multiservice est un ouvrier qualifié totalement capable d’occuper plusieurs postes et donc d’accomplir des tâches diverses et variées.

En effet, le titulaire de ce diplôme aura été formé à s’occuper de divers travaux plutôt courants sur des chaussures (quel que soit leur type, leur marque, leur modèle, leur matière…), sur des clefs (copie de clefs existantes, création…) et à échanger et s’occuper de la clientèle (réception des articles à réparer, à arranger, vente de produits d’entretien par exemple). Parfois, l’étudiant titulaire du CAP Cordonnerie multiservice sera aussi amené à créer des plaques d’immatriculation en respectant les règles et les normes en vigueur. Ce professionnel se doit d’être ordonné, minutieux et autonome. Il prendra soin de ses outils et de son poste de travail.

Cette formation, en deux ans, peut être suivie en alternance ou en cursus initial (incluant une période de stage en entreprise). Ce CAP Cordonnerie multiservice à pour objectif l’insertion dans la vie active, mais une poursuite d’études reste possible si l’étudiant souhaite se spécialiser ou développer ses compétences.

Le diplômé pourra également travailler au sein d’une entreprise de cordonnerie multiservices ou créer sa propre entreprise.

Durée de formation :Niveau terminal d’études :Nature du diplôme :
2 ansCAPDiplôme national ou diplôme d’État

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Durée

Le CAP Cordonnerie multiservice se déroule sur 2 ans dès la fin du collège et donc de la classe de troisième.

Accès

Le CAP Cordonnerie multiservice est accessible directement après la troisième, sans condition particulière.

L’étudiant devra toutefois justifier d’un intérêt pour le domaine et faire preuve de certaines qualités indispensables à ce secteur d’activité.

L’admission se fait sur dossier et, dans certains cas, tests et entretien. Pour un cursus en alternance, l’étudiant devra avoir au moins 16 ans et avoir trouvé une entreprise d’accueil.

Programme

Matières
Matières générales
Français
Mathématiques
Sciences
Histoire-géographie
Matières professionnelles
Environnement professionnel
Prestation de services
Réparation et entretien de la chaussure
Identification des matières premières
Sécurité de la qualité professionnelle

Épreuves

EpreuvesDurée / FormeCoef
Relations avec la clientèleCCF4
Travaux sur chaussuresCCF 7
Activités du multiserviceCCF4
Français et histoire-géographieCCF3
Mathématiques – sciencesCCF2
Éducation physique et sportiveCCF1

Écoles

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Peu courant, le CAP Cordonnerie multiservice est proposé dans seulement 10 établissements en France.

Liste des écoles proposant cette formation (liste non exhaustive) :

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Débouchés

Ce CAP Cordonnerie multiservice a pour objectif d’insérer les titulaires de ce diplôme dans la vie professionnelle. Cependant, sous certaines conditions spécifiques et avec un bon dossier, l’étudiant peut totalement envisager de poursuivre des études.

Poursuite d’études

Les options qui s’offrent à l’étudiant désireux de poursuivre ses études seront, par exemple, une formation en 1 an avec une mention complémentaire (parfois appelée MC) ou en 2 ans grâce à un baccalauréat professionnel ou encore en brevet professionnel (BP). Le plus souvent, le titulaire du CAP Cordonnerie multiservice s’oriente vers un BP Cordonnier réparateur ou Cordonnier bottier.

Métier accessible

Devenir cordonnier

Le cordonnier, lorsqu’il n’accueille pas la clientèle afin d’écouter leur demande, s’occupera des réparations ou des ajustements de chaussures abimées afin de leur donner une seconde jeunesse grâce à des techniques bien spécifiques.

Salarié chez un artisan ou au sein d’une usine de production, il dessine une pièce, la découpe, la fixe et peut éventuellement la lustrer. Il est souvent amené à effectuer des petites réparations telles que recoller une semelle, remplacer un talon cassé, rafraîchir une teinture…

À lire également : 10 métiers manuels qui recrutent

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.