Travailler dans le social – 7 métiers du social qui recrutent en 2018

Pour lutter contre les difficultés sociales croissantes, le secteur social avait recruté près de 80 000 personnes en 2016.

Certains métiers du social peuvent être exercés sans le bac mais exigent un diplôme d’Etat spécifique (1), d’autres exigent un niveau d’études élevé.

Si vous aimez travailler avec les autres afin de les aider, les informer ou encore les soigner, travailler dans le social est peut-être fait pour vous.

Découvrez sept métiers du social aussi passionnants que valorisants. 

Educateur spécialisé 

auxiliaire de vie sociale

La mission de l’éducateur spécialisé consiste à accompagner les personnes en situation de handicap ou en difficultés sociales dans leur quotidien pour de leur rendre leur autonomie et de trouver leur place dans la société.

Il peut être confronté à des handicaps physiques ou mentaux, chez l’adulte ou chez l’enfant. 

Qualités requises ?

  • Grand sens de l’écoute, être capable de comprendre la parole de l’autre même quand il ne peut pas la formuler de manière claire
  • Empathie
  • Maîtrise des émotions
  • Adaptabilité et capacité de médiation

Accès au métier ? 

Diplôme d’État d’Éducateur Spécialisé (DEES), niveau BAC+3.

Assistante sociale 

assistant social

Le rôle de l’assistante sociale est d’accompagner et d’orienter les personnes dans le besoin. Elle doit cerner leurs difficultés et leur apporter des solutions.

Le but est de leur permettre de retrouver leur autonomie en leur proposant un plan d’action pour leur vie quotidienne (financements, aides au logement, garde d’enfants, reconversion professionnelle…)

Qualités requises ? 

  • Dynamisme, persévérance
  • Savoir prendre du recul, l’assistante sociale est souvent confrontée à des situations difficiles et touchantes
  • Sens du contact et autonomie

Accès au métier ? 

Diplôme d’État d’Assistante de Service Social (DEASS), 3 ans d’études après le BAC. 

Auxiliaire de vie 

auxiliaire de vie

Le rôle de l’auxiliaire de vie est d’assister les personnes malades ou handicapées dans leur vie quotidienne.

Elle assiste au lever, au coucher, leur procure les soins d’hygiène (sauf les soins infirmiers).

Elle prend également en charge la préparation des repas, les travaux ménagers, les sorties, les courses, etc. 

Qualités requises ? 

  • Bonne condition physique
  • Capacité d’observation et d’organisation
  • Savoir communiquer et travailler en équipe, notamment avec la famille et tous les professionnels qui interviennent auprès de la personne aidée

Accès au métier ? 

Plusieurs parcours permettent de devenir auxiliaire de vie, article plus détaillé ici : https://www.reconversionprofessionnelle.org/comment-devenir-auxiliaire-de-vie/

Animateur socioculturel

animateur social

L’animateur socioculturel favorise les échanges et encourage l’expression, la créativité et la socialisation des jeunes et des seniors.

Ses missions sont multiples, il intervient dans les foyers, les maisons de quartier, de retraite, etc.

Il peut, selon son niveau de qualification, organiser des activités culturelles et concevoir des projets et en négocier le financement avec les services publics. 

Qualités requises ? 

  • Motivation, dynamisme
  • Sens de l’écoute et du dialogue
  • Pédagogie

Accès au métier ? 

Plusieurs cursus permettent d’accéder à ce métier. La majorité des diplômes sont délivrés par le ministère de la santé, de la jeunesse et de sports (2).

Médiateur familial

médiateur familial

Le médiateur familial est spécialisé dans la gestion des conflits familiaux. Il intervient dans des situations difficiles, telles qu’un divorce, une rupture ou la négociation de la garde des enfants.

Son objectif est d’aider les membres de la famille à se comprendre et à trouver des solutions acceptables et durables pour tous. 

Quelles qualités ? 

  • Capacité d’écoute et de dialogue
  • Diplomatie
  • Savoir prendre du recul
  • Impartialité

Accès au métier ? 

Pour devenir médiateur familial, il faut obtenir le Diplôme d’Etat de Médiateur Familial (DEMF). Deux voies possibles : 

  • La formation dans un institut agrée et pouvant délivrer le DEMF
  • La Validation des Acquis de l’Expérience (V.A.E)

Conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation CPIP 

cpip

Le conseiller pénitentiaire d’insertion et de probation aide les citoyens condamnés par la justice.

Son rôle est d’aider les personnes en prison à garder un lien avec l’extérieur.

Une fois la peine terminée, il aide l’ancien condamné à trouver un appartement, un travail etc. et l’assiste dans ses démarches administratives. 

Qualités requises ? 

  • Ouverture d’esprit
  • Savoir écouter et conseiller
  • Savoir ne pas mélanger travail et émotions

Accès au métier ? 

Pour exercer le métier de CPIP, il faut être titulaire d’un BAC +2 afin de passer les concours. 

Psychologue du travail 

psychologue de travail

Le rôle d’un psychologue du travail est d’évaluer l’état d’un salarié en entreprise, de le conseiller et de l’écouter.

 Il peut également assister à des entretiens d’embauche afin de se faire une idée de la personnalité des différents candidats.

Il est de son devoir d’assurer la bonne santé mentale des collaborateurs de l’entreprise. 

Qualités requises ? 

  • Savoir observer et analyser
  • Respecter et accepter les valeurs d’une entreprise
  • Excellent sens de l’écoute
  • Avoir un bon équilibre personnel

Accès au métier ? 

Pour devenir psychologue du travail, il faut avoir un niveau BAC +5 en psychologie. 

Formez-vous à distance. Recevez une documentation gratuite

En somme, les métiers du social sont divers et variés. Plusieurs diplômes et parcours permettent de travailler dans le social.

Ce secteur ne connait pas et ne connaîtra probablement jamais la crise au vu du haut taux de natalité, de la population vieillissante et des difficultés sociales.

Investir dans l’une de ces formations peut donc d’avérer payant. Cependant, travailler dans ce domaine demande généralement un grand investissement personnel et beaucoup d’empathie.

Les situations que les travailleurs sociaux doivent affronter peuvent être difficiles, voire bouleversantes.

Toutefois, les métiers du social sont des professions passionnantes et pleines de sens.

Travailler dans le social – 7 métiers du social qui recrutent en 2018
5/5 sur 15 votes

Articles similaires

Laisser un commentaire