AccueilDiplômesCAP REEP – Réparation entretien des embarcations de plaisance : durée, programme…
CAP Diplômes

CAP REEP – Réparation entretien des embarcations de plaisance : durée, programme…

Bateaux de plaisance

Le CAP REEP – Réparation entretien des embarcations de plaisance forme des professionnels capables de diagnostic des dysfonctionnements et de réparer des embarcations destinées à la navigation maritime et fluviale. Durant ces deux années de formation, les étudiants abordent les principales réparations et les opérations courantes d’entretien.

À l’issue de ce parcours, l’étudiant doit être capable d’intervenir sur un bateau de plaisance, une embarcation semi-rigide, un voilier ou une embarcation nautique équipée d’un moteur comme un scooter des mers, par exemple. Polyvalent, le titulaire de ce CAP sait aussi bien réparer une coque que changer un joint de moteur.

Grâce à ses connaissances et compétences, il est tout à fait apte à diagnostiquer une panne et à trouver les moyens de réparation les plus adaptés. Pour cela, il peut utiliser divers objets et outils de contrôle, mesure et diagnostic. Après avoir obtenu son diplôme, l’étudiant pourra directement intégrer le marché du travail ou poursuivre ses études.

Durée de formation :Niveau terminal d’études :Nature du diplôme :
2 ansCAPDiplôme national ou diplôme d’État

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Durée

Le CAP Réparation entretien des embarcations de plaisance s’effectue en deux ans après la classe de troisième.

L’étudiant pourra, selon les établissements, rejoindre ce cursus en alternance, formation continue ou initiale, incluant une période de stage en entreprise.

Accès

Le CAP Réparation entretien des embarcations de plaisance est accessible à tout élève ayant terminé son année de troisième. Il n’y a aucun prérequis ou condition particulière. En revanche, en alternance, l’étudiant devra avoir au moins 16 ans pour un contrat d’apprentissage et 29 ans pour un contrat de professionnalisation.

L’admission se fait sur dossier. Un test ou un entretien peut également être demandé.

Programme

Matières
Matières professionnelles
Analyse Fonctionnelle
Réalisation d’interventions
Matières générales
Français et Histoire-géographie
Mathématiques-sciences
Anglais
Prévention, sécurité, environnement
Arts appliqués
Éducation physique et sportive

Épreuves

EpreuvesDurée / FormeCoef
Matières professionnelles
Analyse fonctionnelle et technologique2 Heures – écrit4
Intervention sur une embarcation, un moteur, un équipement9 Heures – pratique  13
Matières générales 
Français et histoire-géographie2 Heures 15 – écrit et oral3
Mathématiques-sciences2 Heures – écrit2
EPS1

Écoles

En France, le CAP Réparation entretien des embarcations de plaisance est proposé dans environ 25 établissements.

Liste des écoles proposant cette formation (liste non exhaustive) :

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Débouchés

Le CAP Réparation entretien des embarcations de plaisance est prévu pour déboucher sur la vie active et pour faciliter l’insertion professionnelle du diplômé. Ainsi, la poursuite d’études n’est pas l’option privilégiée, mais peut être envisagée si l’étudiant dispose d’un bon dossier et d’un projet concret et sérieux.

Poursuite d’études

Après l’obtention de ce CAP, l’étudiant pourra éventuellement se spécialiser ou développer ses compétences en 1 an via une mention complémentaire (MC) ou en 2 ans en intégrant un bac pro ou un brevet professionnel. L’une des poursuites d’études les plus courantes est le Bac pro Maintenance nautique.

Métier accessible

Devenir mécanicien bateau

Capable d’intervenir sur tout type d’embarcation, le mécanicien bateaux est le garant du bon fonctionnement du navire. Au quotidien, il est responsable du contrôle et du réglage des machines, des opérations d’entretien ainsi que des réparations du moteur ou des équipements annexes. Polyvalent, cet ouvrier pourra avoir différentes tâches selon la taille du navire sur lequel il opère. Il peut également être amené à travailler sur terre, dans un chantier de construction ou de réparation navale, comme sur un bateau amarré. Le mécanicien bateaux peut aussi travailler sur des plus gros bateaux et embarquer en mer durant plusieurs jours afin de veiller au bon fonctionnement du bateau et réaliser les opérations et réparations nécessaires. C’est un métier qui demande une bonne condition physique.