AccueilMétiersDevenir Apiculteur : missions, salaire, formations et perspectives
Métiers

Devenir Apiculteur : missions, salaire, formations et perspectives

apiculture

Le métier d’apiculteur vous attire ? Vous aimez les animaux, la nature, le partage et le soin ? Vous êtes passionné, méticuleux et vous souhaitez pratiquer une profession qui a du sens ? Apiculteur est peut-être fait pour vous ! N’hésitez pas à en avoir plus sur les missions qui lui incombe, les qualités qui lui sont nécessaires, son salaire et les débouchés auxquels il peut prétendre en lisant notre fiche métier.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Les missions du métier d’apiculteur

Faire de l’apiculture ne se résume pas à prendre quelques ruches et à s’improviser apiculteur. C’est un métier qui s’apprend avec des professionnels, sur le long terme avec beaucoup de rigueur et de patience. L’apiculteur n’est pas seulement une personne qui va récolter du miel : il va devoir s’occuper de ses ruches et de ses abeilles en prenant soin d’elles et de leur confort (faire attention à leurs prédateurs par exemple). Il va aussi faire attention au développement des colonies. À la suite de la récolte, il aura un rôle de créateur artisan. En effet, il pourra être amené à réaliser des produits comme des bougies ou des bonbons, des crèmes, etc. Enfin, il se placera en commerçant. Comme vous pouvez le voir, ses missions sont variées :

Gestion des ruches

L’apiculteur va, dans un premier temps, acheter ses ruches. Puis, il va devoir les placer sur son terrain et les entretenir. Elles sont essentielles au bien-être des abeilles et donc du miel et de sa récolte. C’est tout un art de savoir s’occuper de ses petits habitats dans le respect de la biologie de l’abeille.

Élevage des abeilles

L’apiculteur fait très attention à ses abeilles. Il doit les protéger, leur offrir un habitat sans danger, leur offrir suffisamment de nourriture et faire attention à l’état de santé de la colonie. Il leur est indispensable, car les pesticides sont utilisés massivement et cela leur est mortel. Or les abeilles sont des éléments indispensables à la survie de l’humanité.

Récoltes et traitement

L’apiculteur va récolter le produit du travail réalisé par les abeilles. Pour cela, il va effectuer des gestes techniques. Puis, il va traiter le miel récolté.

Création des produits

L’apiculteur va transformer le miel sous plusieurs formes : au-delà du miel à déguster, il va pourvoir aussi fabriquer des produits d’hygiènes, des crèmes, des bougies et tout un tas d’autres choses. Il va aussi s’occuper des emballages.

Vente des produits

Une fois les produits réalisés, c’est le moment pour l’apiculteur de les vendre. Il devra alors les mettre en vente sur son site internet ou bien le faire en présentiel sur des marchés, des boutiques ou chez lui. Il doit donc aussi posséder des notions de comptabilité, de communication et connaitre les lois en vigueur.

Qualités et compétences

L’apiculteur a un travail très prenant qui nécessite de posséder des qualités et des compétences indiscutables.

Aimer les animaux

Tous les jours au contact des abeilles, l’apiculteur les aime et les traite avec respect. Le côté mercantile n’a pas sa place dans ce type d’élevage.

La patience et la persévérance

Un apiculteur débutant devra attendre avant de pouvoir faire sa première récolte. La première année sert de mise en place. Il ne pourra donc pas jouir de son travail tout de suite. De plus, il dépend de ses petites locataires qui produiront comme elles pourront.

Apprécier le travail au grand air

L’apiculteur passe beaucoup de temps dehors. Les angoissés de la nature ne trouveront pas de plaisir dans cette profession : mieux vaut aimer les joies de l’extérieur.

Investir son argent personnel

Pour se lancer, l’apiculteur devra investir une certaine somme. Une ruche coûte en moyenne 450 € et il lui en faut plusieurs (la MSA exige 400 ruches au minimum) sans compter la location d’un espace pour les installer, l’équipement indispensable à la récolte, les abeilles, etc.

Posséder des connaissances en biologie et être curieux

On ne devient pas apiculteur comme cela, il faut posséder une certaine somme de connaissances afin de les élever au mieux : biologie de l’abeille, pathologies, cycles, etc.

Capacité de gestionnaire

Comme il travaille à son compte, l’apiculteur doit connaitre la gestion et la comptabilité afin de gérer ses ventes.

Sens du commerce

L’apiculteur va, in fine, vendre les produits résultants de ses récoltes. Il lui faut donc posséder un vrai sens du commerce, aimer le contact avec les autres, connaitre ses produits, etc.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir apiculteur ?

Pour devenir apiculteur, il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme. Cependant, il est plus que recommandé de commencer par une formation auprès d’un apiculteur aguerri.

Quelle formation pour devenir apiculteur ?

Il n’y a pas de formation pour devenir apiculteur. Celui-ci va apprendre le plus souvent chez un apiculteur qui a de l’expérience en travaillant pour lui. Ainsi l’aspirant va acquérir les techniques nécessaires. Néanmoins, certaines formations qui sont proposées en CFA (centre de formation d’apprentis) ou en CFPPA (centre de formation professionnelle et de promotion agricole) peuvent aider :

  • BP REA – responsable d’exploitation agricole option apiculture
  • Titre d’apiculteur (inscrit au RNCP)
  • Bac pro CGEA (conduite et gestion de l’exploitation agricole) auquel il faut rajouter une formation complémentaire en apiculture,
  • CS apiculture – Certificat de Spécialisation (niveau 4) apiculture.

Combien de temps faut-il pour devenir apiculteur ?

L’apiculteur débutant va passer plusieurs mois voir un an chez un apiculteur chevronné.

En ce qui concerne les formations, cela varie entre 1 an et 2 ans.

Quelles sont les perspectives d’emploi ?

Les Français sont de gros consommateurs de miel et des produits dérivés. En effet, ils font de plus en plus d’adeptes. L’évolution du métier d’apiculteur reste de produire à son compte et de proposer plus de produits autour de ses récoltes. Il pourra aussi proposer des stages et ateliers.

Le salaire d’un apiculteur

La rémunération d’un apiculteur dépend de son nombre de ruches, de ses récoltes et de ses ventes. Métier saisonnier, les ventes se font la seconde partie de l’année après l’été. L’hiver et le printemps sont consacrés à l’exploitation. Les apiculteurs qui sont salariés gagnent généralement le SMIC.

Comment trouver un emploi ?

Un apiculteur va commencer par aller travailler dans des exploitations qui l’intéresse. Ensuite, il montera son propre élevage.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF
Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.