AccueilMétiersDevenir Architecte logiciel : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Architecte logiciel : missions, salaire et formation

Illustration développement logiciel


Le métier d’architecte logiciel vous attire ? Vous avez un goût pour le domaine informatique ? Vous aimez le travail en équipe ? Le sens de l’analyse est l’une de vos qualités ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formations disponibles :

Formation pour travailler dans l’informatique

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Titre professionnel DWWM et titre professionnel TAI

Formation : Graduate Développeur Web Full-Stack

  • 100% en ligne,  100% flexible
  • Où et quand vous voulez
  • Financement possible à 100%
logo digital campus live

Bachelor DATA et IA

  • 100% en ligne,  100% flexible
  • Titre RNCP de niveau 6 (BAC+3) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
Studi

Bachelor Administrateur d’infrastructures sécurisées

  • 100% en ligne,  100% flexible
  • Titre RNCP de niveau 6 (BAC+3) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
Studi

TOP formations en ligne :

Missions

L’architecte logiciel est un professionnel chargé de créer ou développer l’architecture d’un logiciel avant le développement du logiciel par les professionnels compétents.

Pour accomplir sa mission, l’architecte logiciel commence par interroger les différents utilisateurs afin de déterminer leurs besoins et attentes.

À partir des informations recueillies par les clients et/ou utilisateurs, il élabore un cahier des charges lui permettant de proposer un modèle d’architecture logicielle.

La mission de l’architecte logiciel consiste donc à créer ou améliorer une maquette abstraite et numérique du logiciel à développer.

Dans le cas d’un logiciel déjà existant, la première mission de l’architecte logiciel est de réaliser un audit et une analyse de l’architecture précédente.

Ensuite il conçoit une architecture en fonction des besoins exprimés par les clients. En collaboration avec les développeurs, il supervise la phase de conception du logiciel.

Dans les petites et moyennes entreprises, il peut souvent arriver que l’architecte logiciel soit également le développeur informatique et qu’il remplisse donc toutes les fonctions.

L’architecte logiciel est salarié d’une grande entreprise où il travaille en tant que prestataire au sein d’une agence. Enfin, il peut aussi exercer en tant qu’indépendant.

Ses missions sont principalement :

Audit et étude de marché

La première étape du travail de l’architecte logiciel est d’étudier les besoins et attentes des clients et des utilisateurs du logiciel. Pour cela, il mène une enquête approfondie afin de connaitre parfaitement l’utilisation et la nécessite d’un tel logiciel.

À partir de ces informations, l’architecte logiciel est en mesure d’élaborer un document incluant le profil des utilisateurs, leurs besoins, le délai nécessaire, un benchmark des concurrents sur ces produits, etc.

Ce document est la base du projet de l’architecte logiciel.

Conception de l’architecture

Ensuite, l’architecte logiciel passe à l’étape de conception de l’architecture. Il veille à la réduction des coûts, mais surtout à optimiser la qualité logicielle. Pour cela, il cherche à respecter plusieurs critères comme la conformité, l’efficacité, l’autonomie ou encore la réutilisabilité.

Il existe plusieurs modèles d’architecture logiciels et le professionnel va déterminer quel modèle est le plus adapté au cahier des charges.

Conseil et accompagnement

Enfin, l’architecte logiciel intervient aussi auprès de ses clients pour des prestations de conseils et d’accompagnement. En effet, il présente l’architecture dans un premier temps à ses clients, et aux développeurs du logiciel.

L’architecte logiciel peut aussi intervenir par la suite auprès des utilisateurs pour assurer des formations logiciels.

Qualités et compétences

L’architecte logiciel est un expert en informatique. Mais il possède également des compétences et qualités humaines essentielles à sa profession.

En voici quelques-unes :

  • Sens de l’organisation : L’architecte logiciel maîtrise parfaitement son domaine d’expertise. Son travail lui demande d’assurer plusieurs tâches différentes qu’il est capable de réaliser avec ordre et organisation.
  • Sens de l’analyse : L’architecte logiciel recueille des informations auprès des clients et futurs utilisateurs afin d’établir le cahier des charges. Cela fait appel à des capacités d’analyse certaines.
  • Connaissance de l’anglais technique : L’anglais technique est indispensable pour exercer à ce niveau en tant qu’architecte logiciel.
  • Travail en équipe : Enfin, l’architecte logiciel travaille en équipe. Il interroge les utilisateurs, mais collabore surtout avec les développeurs pour la mise en œuvre du logiciel.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il est nécessaire d’être diplômé pour devenir architecte logiciel. Le niveau minimum requis est le niveau Bac + 5.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Si vous souhaitez devenir architecte logiciel, voici quelques exemples de formations à suivre.

Niveau BAC + 5 :

Diplôme d’ingénieur en informatique

Pour envisager une carrière dans l’informatique et plus particulièrement en tant qu’architecte logiciel, vous pouvez choisir de rejoindre une école d’ingénieur en informatique.

Deux options sont possibles. La première est d’intégrer le cursus après le Bac, via une classe préparatoire intégrée de deux ans. La seconde est de rejoindre le cursus en troisième année, après une classe préparatoire ou un diplôme équivalent de niveau Bac + 2.

Puis, le cursus ingénieur dure trois ans et permet d’obtenir un niveau Bac + 5. Ces parcours d’ingénieurs offrent une formation complète et pluridisciplinaire en informatique avec la possibilité de se spécialiser en fin de formation.

Master en Informatique, Parcours architecte logiciel

Après un diplôme de niveau Bac + 3, comme une licence, vous pouvez aussi intégrer un Master en Informatique. Certains masters proposent un parcours “architecte logiciel” spécifiquement adapté à un projet d’évoluer dans ce métier.

La formation dure deux ans et dispense des enseignements spécifiques, notamment en gestion des systèmes d’information, ingénierie logicielle et architecture des services.

Formations disponibles :

Formation pour travailler dans l’informatique

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Titre professionnel DWWM et titre professionnel TAI

Formation : Graduate Développeur Web Full-Stack

  • 100% en ligne,  100% flexible
  • Où et quand vous voulez
  • Financement possible à 100%
logo digital campus live

Bachelor DATA et IA

  • 100% en ligne,  100% flexible
  • Titre RNCP de niveau 6 (BAC+3) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
Studi

Bachelor Administrateur d’infrastructures sécurisées

  • 100% en ligne,  100% flexible
  • Titre RNCP de niveau 6 (BAC+3) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
Studi

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un architecte logiciel dépend de son ancienneté et de l’entreprise qui l’emploie. Ce poste n’étant généralement pas accessible aux jeunes diplômés, l’architecte logiciel a déjà quelques années d’expérience dans l’informatique.

Son salaire se situe entre 5000 € et 8000 € brut par mois.

Débouchés

L’architecte logiciel expérimenté peut évoluer vers des fonctions de responsable du département d’architecture, mais également vers des postes de directeur du système d’information.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour trouver un emploi en tant qu’architecte logiciel, vous avez la possibilité de déposer des candidatures aux offres d’emploi publiées sur des sites de recherche d’emploi généralistes comme poleemploi.fr ou encore apec.fr.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.