AccueilMétiersDevenir chef de projet en rénovation énergétique : salaire et formation

Devenir chef de projet en rénovation énergétique : salaire et formation

Isolation de combles

Le métier de chef de projet en rénovation énergétique vous intéresse ? Avec l’apparition de nouvelles primes incitant à rénover, le chef de projet en rénovation énergétique est plus que jamais un acteur indispensable face aux enjeux énergétiques d’aujourd’hui et de demain. En quoi consiste son travail ? Quelles sont ses compétences, son salaire, les formations à suivre pour exercer cette profession ? Plongez-vous dans la lecture de cette fiche métier afin d’en savoir davantage sur ce professionnel de plus en plus demandé.

Missions

Des propriétaires ont trop froid l’hiver ou trop chaud l’été ? Ils aimeraient isoler leurs logements, faire des économies de charges… Autant de raisons pour se pencher sur la rénovation énergétique d’un bâtiment, d’une copropriété. Le chef de projet en rénovation énergétique analyse les bâtiments et les besoins des clients pour les mener vers une transition énergétique.

Il pilote des projets de rénovation avec des équipes d’experts, de la stratégie à la mise en oeuvre, tout en étant en lien direct avec les clients. Il devient le tiers de confiance qui travaille pour les intérêts des propriétaires d’un bâtiment ou d’une copropriété tandis qu’il établit un cahier des charges destiné aux équipes, maîtrise d’oeuvre, fournisseurs, qui ont les compétences techniques pour réaliser ce projet. Il assure le suivi, est le garant des délais et des coûts.

Il travaille pour des entreprises de BTP, dans des bureaux d’études ou pour des collectivités.

Voici quelques-unes de ses missions :

  • Rencontre avec les propriétaires : Il rencontre et prend connaissance des besoins des propriétaires ou copropriétaires. Il les informe et les conseille sur les différents travaux de rénovation énergétique qu’ils pourraient effectuer. Il répond à leurs questions, d’un point de vue technique et financier.
  • Programmation : Il réalise des diagnostics, fait un état des lieux des bâtiments. Où en sont-ils ? Quels changements veut-on effectuer ? Le chef de projet doit définir le bon projet adapté à chaque propriétaire.
  • Recrutement de l’équipe : Une fois le projet défini, le chef de projet peut mobiliser des artisans ainsi que l’équipe de maîtrise d’œuvre qui vont réaliser le projet et leur présenter le cahier des charges.
  • Conception du projet : On entre ensuite dans la phase de conception. Le chef de projet supervise le travail de l’équipe pour s’assurer qu’il répond bien aux attentes des propriétaires.
  • Accompagnement sur le suivi de chantier : Il accompagne les propriétaires dans la recherche de subventions, s’assure que rien sur le chantier ne leur est imposé, que tout correspond à leurs attentes.

Qualités et compétences

Le chef de projet en rénovation énergétique travaille sur une grande variété de projets. Il doit avoir un certain nombre de compétences et de qualités pour les mener à bien. Voici quelques-unes de ses qualités :

  • Adaptabilité : Les interlocuteurs sont nombreux et très différents : clients, experts… Il faut qu’il puisse traduire le projet pour le client tout en connaissant également le langage technique des équipes de mise en oeuvre. Il doit s’adapter aux différents acteurs du projet.
  • Organisation et méthode : Un chef de projet a l’obligation d’être organisé et posséder une solide méthode. Ce point est très important lors des entretiens pour assigner des projets. Il est demandé aux candidats de faire démonstration de leur méthodologie.
  • Accompagnement : Le chef de projet est à côté du client, il le conseille pour qu’il obtienne les meilleurs résultats possibles. Cela nécessite de l’écoute, de la disponibilité, un sens du contact développé et une envie prononcée d’être dans l’accompagnement.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il n’existe pas un diplôme permettant de devenir chef de projet en rénovation énergétique, mais une formation est nécessaire afin de maîtriser les différents domaines liés à cette profession.

Formations

Voici quelques formations possibles :

Niveau bac + 2 :

Titre professionnel de technicien supérieur d’études en optimisation énergétique du bâtiment

Cette formation d’un an permet de devenir chargé d’affaires, responsable de projet. Son titulaire pourra réaliser des études à la fois techniques et économiques et élaborer un projet de rénovation énergétique.

Au programme :

  • Proposition de solutions d’optimisation énergétique pour un projet de rénovation
  • Prescription d’ouvrages pour un projet d’optimisation énergétique
  • Conception d’une installation de génie climatique utilisant les énergies traditionnelles ou renouvelables et estimation des coûts
  • Préparation de la consultation des entreprises et suivi de la réalisation des travaux.

Formation chef de projet en rénovation énergétique

Cette formation, délivrée par La Solive, l’école de la transition énergétique, se déroule sur 11 semaines. Elle est ouverte aux candidats ayant au minimum un bac + 2, cinq ans d’expérience professionnelle et ayant eu déjà une expérience en gestion de projet.

Au programme :

  • Les fondamentaux du bâtiment et de la thermique
  • Réalisation d’une évaluation énergétique de bâtiment
  • Isolation de l’enveloppe et optimisation énergétique
  • Accompagnement du maître d’ouvrage
  • Gestion de projet…

Niveau bac + 3 :

Licence professionnelle – Métiers du BTP : Performance énergétique et environnementale des bâtiments

Cette licence professionnelle permet à son titulaire d’établir un cahier des charges, de contrôler un projet de sa conception à sa réalisation tout en respectant des normes énergétiques et environnementales.

Au programme :

  • Usages numériques
  • Exploitation de données à des fins d’analyse
  • Expression et communication écrites et orales
  • Positionnement vis à vis d’un champ professionnel
  • Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle
  • Gestion et conduite de chantiers
  • Management et animation d’équipes
  • Activité de veille
  • Gestion d’appels d’offre, commercialisation et conseils
  • Coordination et mise en oeuvre de contrôles qualité et conformité…

Niveau bac + 5 :

Diplôme d’ingénieur, spécialité énergétique, parcours énergétique du bâtiment

Pour accéder à ce diplôme, il faut être titulaire d’un diplôme de niveau bac + 2 du domaine ou bénéficier d’une VES (validation d’études supérieures), d’une VAE (validation des acquis de l’expérience) ou d’une VAP (validation des acquis professionnels).

Au programme :

  • Mathématiques appliquées
  • Algorithmique – programmation – langage
  • Résistance des matériaux
  • Capteurs – métrologie
  • Thermique, acoustique, mécanique des fluides
  • Statistique
  • Thermodynamique appliquée à l’énergétique
  • Climatisation et conditionnement d’air
  • Thermique du bâtiment
  • Contrôle, diagnostic et maintenance des installations et équipements énergétiques
  • Acoustique du bâtiment
  • Gestion de projet de construction…

Perspectives d’emploi

Le métier de chef de projet en rénovation énergétique est un métier d’avenir. Il offre de belles opportunités de carrière. Un chef de projet peut voir ses responsabilités augmenter, il peut avoir en charge des bâtiments publics, par exemple. Il peut aussi, au sein d’un cabinet, devenir responsable.

Salaire

Un chef de projet en rénovation énergétique peut démarrer avec un salaire de 2 900€ brut par mois. Sur ce type de poste, le salaire est très souvent à négocier. Il peut aller jusqu’à 3 500€ brut par mois.

Comment trouver un emploi ?

Vous trouverez facilement des offres sur le site de pôle emploi, indeed ou encore l’apec.