AccueilMétiersDevenir chiropracteur : missions, salaire et formation

Devenir chiropracteur : missions, salaire et formation

Manipulation de l'épaule realisée par un chiropracteur

Vous êtes attiré par la profession de chiropracteur ? Vous aimez le contact humain ? Vous voulez travailler dans le domaine de la santé ? Vous souhaitez vous spécialiser ? Vous croyez en l’avenir des médecines alternatives ? Vous voulez avant tout soulager la douleur de votre prochain ? Dans cette fiche métier, découvrez les compétences d’un chiropracteur ainsi que sa formation, ses missions, ses débouchés…

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Spécialiste des troubles neuro-musculo-squelettiques, ce professionnel de la santé prend en charge les pathologies du dos, de la colonne vertébrale, comme, par exemple, la lombalgie ou la sciatique. Il les traite manuellement. Par manipulations, pressions, ajustements au niveau de zones ciblées, il travaille également sur le lien entre la colonne vertébrale et le système nerveux. Il intervient donc sur des pathologies autres que dorsales. Il traite des douleurs digestives, des vertiges, des tendinites. Il permet aux sportifs d’améliorer leur amplitude, augmenter leur capacité de récupération après l’effort. Il aide les enfants à se soulager de troubles de la concentration, de l’apprentissage.

Il propose des traitements autant qu’il peut faire de la prévention (correction de mauvaises postures, par exemple).

La chiropraxie est une discipline reconnue. Elle est encadrée et réglementée par des textes de loi.

Voici quelques-unes des missions du chiropracteur :

  • Accueil du patient et analyse médicale : Le chiropracteur écoute le patient, récolte les données liées à sa pathologie (résultats d’analyses, radiographies…), l’ausculte et établit un diagnostic.
  • Traitement : Il va ensuite prendre en charge le patient, travailler de ses mains pour corriger son problème, le soigner.
  • Suivi du patient : Il va suivre l’état du patient, lui proposer des exercices adaptés qu’il devra effectuer pour améliorer son état et éviter le retour de la pathologie.
  • Prévention : Il peut travailler avec les patients à la prévention de certains états.
  • Coopération : Dans le cas de certaines pathologie, le chiropracteur travaille de concert avec d’autres professionnels de santé.

Qualités et compétences

Le chiropracteur doit maîtriser un grand nombre de compétences et posséder des qualités essentielles à son métier. En voici quelques-unes :

  • Il a un bon sens relationnel : Tout professionnel de la santé se doit d’avoir le sens du contact et de l’écoute.
  • Il est tactile : Le chiropracteur doit aime travailler de ses mains, manipuler des parties du corps.
  • Il sait faire preuve de sang-froid : Il doit rester calme et rassurant face à quelqu’un qui souffre physiquement.
  • Il est précis : il manipule la colonne vertébrale et effectue chacun de ses gestes avec une très grande précision.
  • Il a des connaissances en gestion : En France, le chiropracteur doit bien souvent ouvrir son propre cabinet afin de pouvoir exercer. Il doit maîtriser les outils de gestion en plus de ses compétences scientifiques.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Un diplôme est nécessaire, délivré par l’IFEC, l’Institut Franco-Européen de Chiropraxie, qui a reçu l’agrément du ministère de la santé et une accréditation européenne.

Formations pour devenir chiropracteur

Il n’existe qu’une seule école en France pour étudier la chiropraxie, l’IFEC.

Niveau bac + 5 :

Diplôme de chiropracteur

Cette formation, qui se déroule sur cinq ans, permet au titulaire du diplôme d’exercer sur le territoire national et à l’international. Il y a deux campus : l’un à Paris, l’autre à Toulouse. A la formation théorique s’ajoute la formation pratique via deux cliniques, à Paris et à Toulouse également. Les étudiants doivent faire environ 300 consultations durant lesquelles ils sont évalués. En cinquième année, les élèves deviennent stagiaires dans l’une des deux cliniques de l’école jusqu’à l’obtention de leur diplôme. Au total, il y a quinze mois de clinicat.

Au programme : sciences cliniques et humaines, anatomie, imagerie et thérapies manuelles. Voici les disciplines étudiées plus en détail :

  • 1ʳᵉ année : chimie, biophysique, sciences cliniques, communication en chiropraxie, physiologie NMS – physiologie du sport, anatomie du rachis et de la cage thoracique, imagerie… stage observation clinique.
  • 2ᵉ année : physiologie cardio-pulmonaire et rénale, neurophysiologie clinique et douleur, anatomie tête-cou thorax-abdo-pelvis, bases de l’ajustement vertébral dorso-lombaire, physiologie digestive, nutrition et endocrinologie, neuroanatomie, interventions et traitements en chiropraxie, psychologie clinique… stage observation clinique.
  • 3ᵉ année : travaux dirigés en anatomie, sémiologie en neurologie, en pathologie mécanique et orthopédie, en rhumatologie générale, bases de l’examen neuro-orthopédique, examen du patient (situations cliniques simples)… stage d’application clinique, stage hospitalier.
  • 4ᵉ année : pharmacologie et analyses biologiques, sémiologie des atteintes psychiatriques, des atteintes tronculaires et radiculaires, sémiologie en pédiatrie et gériatrie, examen du patient (situations cliniques complexes), droit des usagers, responsabilité et réglementation professionnelle… stage d’application clinique, préparation mémoire, stage hospitalier, stage en centre clinique de chiropraxie.
  • 5ᵉ année : interventions et traitements en chiropraxie, bio psychosociologie et psychologie clinique, approfondissements sémiologie neuromusculo-squelettique… stage hospitalier, stage en centre clinique chiropraxie, soutenance de mémoire, stage en cabinet libéral.

Perspectives d’emploi

Le chiropracteur qui vient d’obtenir son diplôme peut devenir salarié d’un cabinet (les gros cabinets se situent essentiellement à l’étranger plutôt qu’en France). Il peut aussi ouvrir son cabinet. Par la suite, il peut se spécialiser et reprendre des études s’il le désire.

Salaire d’un chiropracteur

Les honoraires d’un chiropracteur peuvent aller de 35€ à 90€ la séance. Ses revenus vont donc varier selon les honoraires qu’il aura fixés ainsi que le nombre de patients qu’il va recevoir.

Comment trouver un emploi ?

Pour trouver un emploi, il faut vous adresser directement aux cabinets de chiropraxie ou chercher un local dans le but de partager/ouvrir votre propre cabinet. Des sites spécialisés dans les annonces médicales permettent de trouver facilement des locaux, comme le site Annonces Médicales.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF
Secteurs