AccueilMétiersDevenir Hacker éthique : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Hacker éthique : missions, salaire et formation

Ingénieur informatique travaille devant ses écrans

Le métier de hacker éthique vous intéresse ? Curieux et dynamique, vous avez le goût du challenge ? La sécurité informatique vous passionne et vous avez une parfaite connaissance des normes juridiques qui régissent ce domaine ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formations disponibles :

Formation : Graduate Développeur Web Full-Stack

  • 100% en ligne, 100% flexible
  • Titre certifié de niveau 5 (BAC + 2) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
logo digital campus live

Formation pour devenir Développeur web

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Titre professionnel DWWM et titre professionnel TAI

Bachelor Administrateur d’infrastructures sécurisées

  • 100% en ligne, 100% flexible
  • Titre RNCP de niveau 6 (BAC+3) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
Studi

TOP formations en ligne :

Missions

L’introduction massive des technologies d’information et de communication soulève des inquiétudes de plus en plus persistantes en matière de sécurité au niveau des organisations. Même si les systèmes informatiques sont aujourd’hui très puissants, il faut reconnaître qu’ils sont vulnérables.

Les hackers ou pirates malveillants possèdent des techniques malignes pour s’introduire dans les systèmes et voler les données sensibles. À partir de ce constat amer, les entreprises et institutions ont compris la nécessité de mettre au point des contre-offensives pour protéger leur système de données informatiques contre la nuisance des pirates. Et c’est cela qui va engendrer le concept de hacker éthique.

Loin de l’image déformée du pirate criminel, le hacker éthique est un spécialiste de sécurité informatique commis à la protection des données des organisations. Sa mission : évaluer la sécurité d’un système de données ou d’un parc informatique. Pour ce faire, le hacker éthique simule exactement les intrusions d’un pirate malveillant afin de jauger la fiabilité d’un système, sa vulnérabilité et les éventuelles failles exploitables.

Professionnel hautement qualifié des technologies informatiques, le hacker bienveillant accomplit de nombreuses missions dans le cadre de ses opérations. En plus d’évaluer la sécurité des systèmes informatiques, il doit trouver des solutions efficaces pour prévenir et lutter contre les attaques.

Déceler les mauvaises configurations d’un système

Pour contrer les grandes attaques des pirates malveillants, des standards sectoriels et des protocoles de conformité ont été édictés. Les entreprises et les institutions sont tenues de les respecter scrupuleusement pour ne pas s’exposer aux intrusions.

Cela étant, la toute première mission d’un hacker éthique, lorsqu’il est engagé par une organisation, consiste à identifier les points faibles du système d’information à l’échelle de cette charte.

Il va concrètement vérifier l’absence de chiffrement de bout en bout, la mauvaise configuration des applications web, les terminaux non sécurisés, le maintien des identifiants par défaut ou encore l’utilisation des codes d’accès faibles. Ces limites dans la mise en place d’un système de données sont considérées comme l’une des failles les plus courantes et les plus dangereuses.

Procéder à des scans de vulnérabilités

Cette approche permet aux organisations de vérifier la conformité de leurs réseaux avec les systèmes de sécurité. Le hacker éthique installe des outils d’analyse de vulnérabilité qui localisent avec précision les failles susceptibles d’être dangereuses pour le système en cas d’attaque indirecte. Mais bien avant, il cartographie tous les réseaux de l’entreprise et les classe par ordre d’importance. Les scans de vulnérabilités s’effectuent de deux manières différentes.

Primo, le pirate bienveillant procède au scan interne. Celui-ci lui permet d’évaluer toutes les failles du système informatique qu’un hacker pourrait exploiter. Et ceci au cas où il parvenait à accéder à des données locales par le biais d’un administrateur, d’un employé ou d’un collaborateur.

Secundo, il effectue le scan externe. Grâce à ce dernier, il pourra analyser les brèches exposant le réseau aux applications et serveurs directement accessibles à partir du web.

Empêcher l’exposition des données sensibles

L’exposition de certaines informations comme les coordonnées bancaires, les coordonnées clients et les mots de passe peuvent engendrer des attaques terribles et entraîner d’autres conséquences comme des sanctions financières pour l’entreprise. Le hacker éthique procède à des tests d’intrusion afin d’identifier les circuits pouvant mener à ces données et documente le mode opératoire de potentielles attaques.

Pour empêcher l’exposition des données, il fait recours à plusieurs techniques tels que les certificats SSL/TLS, la mise à jour des algorithmes de chiffrement, la désactivation des caches et le cryptage des données pendant et après un transfert.

Par ailleurs, le hacker éthique doit assurer une veille technologique continuelle et adapter ses techniques de défense à l’évolution des modes opératoires des pirates.

Qualités et compétences

Expert de la sécurité informatique dans tous les détails, le hacker éthique est le garant de la protection des données de l’entreprise ou de l’institution qui l’emploie. Assumer une telle responsabilité demande certaines compétences et des qualités humaines indispensables. En voici quelques-unes :

  • La passion pour l’informatique : le traitement des données, la gestion des fichiers informatiques, la programmation informatique, l’interconnexion des terminaux… sont des domaines qui passionnent naturellement tout hacker éthique. Son expertise en piratage des systèmes et sa parfaite connaissance des matériels informatiques sont incontestables.
  • Une bonne connaissance des encadrements juridiques de son activité : compromettre les systèmes informatiques pour juger de leur fiabilité et informer de bonne foi la partie vulnérable résume les actions du hacker éthique. Celles-ci sont soumises à des règles de confidentialité qu’il se doit de maîtriser et de mettre en application.
  • La discrétion : le hacker éthique agit de bonne foi et au nom du secret professionnel. Il ne divulgue pas les informations concernant les failles d’un système de données.
  • Le goût du défi : il existe continuellement un challenge entre les pirates informels et le hacker éthique que ce dernier doit absolument relever.

La curiosité, le dynamisme, le goût du travail en équipe et la créativité sont par ailleurs des atouts indispensables au hacker éthique.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Considérant les exigences techniques et professionnelles de ce métier, une formation certifiée est indispensable pour l’exercer en toute sûreté. Les recruteurs privilégient d’ailleurs les profils justifiant d’un diplôme allant du niveau Bac +3 à Bac +5.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Il n’existe aucun diplôme qui forme spécifiquement au métier de hacker éthique. Les prétendants à cette profession peuvent néanmoins viser l’un ou l’autre de ces diplômes qui forment aux techniques et pratiques de sécurité informatique.

Niveau Bac +3

Bachelor Cybersécurité-Sécurité du Numérique

Cette formation a été conçue pour répondre aux besoins des entreprises de l’écosystème de la cybersécurité. Les orientations ainsi que le contenu de la formation ont été définis par les grandes entreprises, les start-ups et des enseignants-chercheurs.

Le diplôme se prépare en 3 ans après le baccalauréat et permet au titulaire d’acquérir les compétences techniques, humaines et professionnelles nécessaires à la sécurisation des systèmes d’information. Il peut occuper les fonctions de Pentester (hacker éthique), de développeur de sécurité, d’architecte de sécurité junior, d’analyste de malware, etc.

Licence pro CDAISI (Cyber Défense, anti-intrusion des systèmes d’information)

Ce diplôme se prépare également en 3 ans. Il permet au titulaire de prétendre au poste de hacker éthique et autres fonctions en lien avec la cybersécurité. Le contenu de la formation est orienté sur les techniques d’intrusion d’un système de données et les solutions pour y remédier.

Niveau Bac +5

Master Networks & Security Manager

Accessible après un Bac +3, cette formation est dispensée par l’école d’ingénieur généraliste du numérique Efrei Paris. Elle prépare en 2 ans les experts de la cybersécurité, de la gestion et de la prévention des incidents informatiques. Le master s’effectue en alternance, à raison de 2 jours en cours et 3 jours en entreprise.

Le Mastère spécialisé cybersécurité et management forment aussi des professionnels compétents en sécurité des réseaux informatiques, en sûreté de fonctionnement, en gestion des organisations… des compétences qui le rendent opérationnel au poste de pentester.

Formations disponibles :

Formation : Graduate Développeur Web Full-Stack

  • 100% en ligne, 100% flexible
  • Titre certifié de niveau 5 (BAC + 2) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
logo digital campus live

Formation pour devenir Développeur web

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Titre professionnel DWWM et titre professionnel TAI

Bachelor Administrateur d’infrastructures sécurisées

  • 100% en ligne, 100% flexible
  • Titre RNCP de niveau 6 (BAC+3) reconnu par l’État
  • Financement possible à 100%
Studi

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

La rémunération d’un hacker éthique varie en fonction de son expérience et de la structure qui l’emploie. En moyenne, il gagne environ 4 000 euros bruts par mois en début de carrière. Avec le temps et l’expérience, le hacker éthique peut toucher jusqu’à 8 000 euros bruts par mois.

Débouchés

Le profil d’un hacker éthique confirmé est très recherché par les grandes entreprises et les institutions gouvernementales. Ainsi, les banques, les sociétés d’assurances, les industries, les sociétés de distribution de matériel informatique, les ministères… sont les principaux employeurs de cet expert. Le métier est en floraison et les perspectives d’embauches sont très rassurantes.

Trouver un emploi

Pour obtenir son premier poste, le hacker éthique peut multiplier ses candidatures auprès des structures qui recherchent ses compétences. Autrement, il peut postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.