AccueilMétiersDevenir Officier de marine : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Officier de marine : missions, salaire et formation

Bateau de la Marine nationale

Le métier d’officier de marine vous intéresse ? Les navires, les océans et les plongées vous inspirent ? Vous avez un grand sens de solidarité, une bonne condition physique et une capacité à endosser des fonctions de commandement et de direction ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

L’officier de marine est un militaire qui a reçu des formations d’ingénieur, de marin et d’officier. À bord d’un bâtiment de surface, d’un sous-marin ou d’un fusilier, ce responsable d’équipe assure des fonctions de commandement et de direction.

C’est un métier particulièrement caractérisé par la complexité des missions qu’il impose. L’officier de marine sera essentiellement appelé à contrôler les passagers et les marchandises, à participer aux recherches océanographiques, à effectuer des pilotages marins et à poser des câbles sous-marins.

Cela nécessite la mobilisation d’une grande capacité d’adaptation afin de manager son équipe et de coopérer avec des interlocuteurs de différentes nationalités.

Fonction de direction

L’officier de marine joue le rôle de chef de quart de passerelle sur un bâtiment de surface. Sur le pont, il dirige les manœuvres courantes et durant ses gardes, il assure la veille. Au quotidien, il visualise la navigation, surveille les radars et procède à l’analyse des bulletins météo.

À l’intérieur, il devient l’ingénieur ou le chef mécanicien du navire. Il est le responsable de toutes les machines faisant fonctionner le bateau, de jour comme de nuit.

Fonction de commandement

L’officier de marine est également à la tête d’une équipe d’hommes qu’il mène. L’organisation de la vie à bord et l’encadrement de tout l’équipage incombent donc à sa responsabilité. Gestionnaire et bon communicant, il assure les relations avec toutes les composantes de l’équipage : affréteur, chargeur, autorités portuaires, sanitaires, douanières, etc.

Bon à savoir ! Les missions et les responsabilités d’un officier de marine dépendent surtout de la catégorie à laquelle il appartient. On distingue ainsi :

  • Les officiers subalternes : ce sont les lieutenants et capitaines qui ont pour mission de commander et de diriger les petites unités de navires à terre.
  • Les officiers supérieurs : ce sont les commandants qui ont pour missions de diriger les groupements de services à bord d’un navire de guerre ou durant les formations à terre.
  • Les officiers généraux : il s’agit des amiraux ou des vice-amiraux qui assurent le commandement des forces navales et qui siègent dans les administrations centrales de la marine.

Quelle que soit sa catégorie, l’officier de marine a pour mission de diriger une équipe d’officier marinier. Il se fait remplacer chaque 2 ou 3 ans ; le voyage en mer étant la base de ses missions. Appelé à voguer sur tous les océans de la terre, il peut être éloigné pendant plusieurs mois de son domicile.

Qualités et compétences

Chargé d’assumer plusieurs responsabilités dans maints domaines de la marine, l’officier de marine doit avoir un certain nombre de compétences relevant notamment du domaine militaire, technique et maritime. Par-dessus tout, il a l’art de diriger, de commander et dispose aussi de qualités nécessaires à l’exercice de sa profession. En voici quelques-unes :

  • La solidarité : La rigueur, la discipline, le sens du devoir et une bonne condition physique sont des qualités de base que doit posséder tout militaire ; et elles sont valables pour un officier de marine. Il doit en plus faire preuve de grande solidarité, rester attentif et faire de son équipage sa famille pour pouvoir s’appuyer sur ce dernier en cas d’adversité. Il met en avant le collectif et agit dans l’intérêt commun.
  • L’ouverture d’esprit : étant donné que l’officier de marine doit conduire son équipage à travers le monde, voyager et rencontrer diverses personnes, il doit être accessible et ouvert d’esprit. Il doit savoir respecter les différences et faire souvent preuve d’empathie envers l’équipage.
  • Une bonne capacité d’adaptation : l’officier de marine tient son poste, peu importe l’adversité, la situation ou les difficultés. Il surmonte tout avec les moyens dont il dispose. Être officier de marine, c’est jumeler plusieurs métiers en un et savoir diversifier ses compétences.
  • Le dépassement de soi : faire preuve de détermination, s’engager, peu importe la situation et repousser les limites à l’accomplissement d’une mission, sont des valeurs qui caractérisent l’officier de marine.

Par ailleurs, commander en mer implique d’être réactif, résistant et d’avoir un jugement sûr. Il convient de rappeler qu’un officier de marine doit avoir une grande qualité linguistique. S’il n’est pas polyglotte, en dehors du français, il doit être en mesure de s’exprimer couramment en anglais.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Oui, un diplôme est nécessaire pour engager une carrière d’officier de marine. Mais quel diplôme ? Cela varie selon que l’on veut évoluer en tant qu’officier carriériste ou contractuel. Pour un officier de marine de carrière, une classe préparatoire scientifique (PC, MP, PSI) après l’obtention du baccalauréat est la condition de base.

L’officier de contrat, de son côté, a deux possibilités :

  • Âgé de moins de 27 ans, il doit être titulaire d’un bac +3
  • âgé de moins de 30 ans, il doit présenter un master (Bac+4 ou Bac+5).

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Avant de démarrer une carrière d’officier de marine, il faut absolument prendre par l’École nationale supérieure maritime (ENSM). Il s’ensuivra une formation polyvalente de 4 à 5 ans maximum, sanctionnée par un diplôme d’études supérieures de la marine et du titre d’ingénieur. Selon le niveau et le type de carrière envisagé, les formations divergent.

Niveau Bac

Elle est destinée aux officiers de marine carriéristes, mais qui doivent suivre avant tout une classe préparatoire scientifique.

Conditions : ils doivent être âgés de 17 à 22 ans. Sur concours, ils peuvent accéder à une École nationale supérieure maritime où, après 4 ans de formation, ils obtiennent le Diplôme d’Études supérieures de la marine marchande. Ils ont alors vocation à occuper les plus hautes fonctions à bord des navires.

Niveau Bac +3

Cette formation est destinée aux officiers de contrat et âgés de moins de 27 ans. Ils doivent être titulaires d’un Bac +3 ou sortir d’une prépa scientifique.

Ils peuvent alors postuler pour un contrat de 8 ans. La sélection se fait sur dossier puis par entretien. Les étudiants sélectionnés suivent une formation de 7 mois dans une école navale accompagnée d’un stage qui les rend aptes à exercer le métier d’officier de marine.

Niveau Bac +4/+5

Cette formation concerne les officiers de contrat âgés de moins de 30 ans. Ils ont la possibilité de postuler pour un contrat de 3 ans en état-major dans les domaines tels que l’informatique, la communication, la gestion, etc.

Après étude de dossier et entretien, ils sont recrutés et suivent une formation de 3 semaines dans une école navale.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire brut mensuel d’un officier de marine en début de carrière est de 2 300 euros. Après quelques années de service, et à mesure qu’il gravit les échelons, il peut rapidement atteindre un salaire de 4 000 euros brut par mois.

Débouchés

L’officier de marine est une profession à responsabilités et très exigeante. De nombreux débouchés s’offrent à l’officier après sa formation. Il peut occuper des postes qualifiés comme capitaine d’armement ou surintendant.

Il peut aussi être recruté par des compagnies maritimes pour commander des navires, notamment les porte-conteneurs, les chimiquiers, les gaziers, les navires océanographiques et sismiques.

Durant sa vie professionnelle, il peut devenir, au bout de quelques années, commandant ou chef mécanicien.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

La fonction publique est la voie la plus connue pour mettre à profit ses compétences d’officier de marine. Il est relativement plus facile pour ceux qui ont suivi une formation de se faire enrôler. Cependant, les compétences d’un officier de marine sont également très recherchées dans l’assurance maritime ou la certification des navires.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.