AccueilMétiersDevenir saunier : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir saunier : missions, salaire et formation

Salines

Le métier de saunier vous captive ? Vous aimez la nature et travailler au grand air vous plairait ? Exercer un travail physique ne vous fait pas peur ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Missions

Le saunier aussi appelé saliculteur, salinier ou encore producteur de sel est un professionnel agricole qui est chargé de récolter le sel depuis les marais salants.

Le saunier est responsable de la gestion de la production saline du début à la fin. C’est lui qui assure la mise en eau des salines, ces installations permettant l’extraction du sel.

Il vérifie les niveaux d’eau pour s’assurer de la bonne mise en place de ces installations. Il réalise aussi régulièrement des prélèvements d’eau depuis les marais salants pour mesurer la salinité.

C’est également lui qui est chargé de l’entretien des équipements, de la maintenance des sites.

Il est garant du respect des normes d’hygiène, environnementales et de sécurité durant l’ensemble de ses missions.

Enfin, il effectue lui-même la récolte lorsqu’il le peut et stocke le sel dans les zones appropriées.

Le saunier peut travailler seul comme indépendant ou gérer une équipe lorsqu’il travaille dans une exploitation. Son activité dépend toutefois des saisons et des conditions météorologiques.

Ses missions sont principalement :

Mise en place des salines

La mission commence par l’installation des salines tout en veillant au niveau des eaux en fonctions des conditions climatiques. Après le contrôle des niveaux des eaux, le saunier ajuste ce niveau si nécessaire avant d’immerger les salines.

Contrôle et entretien

Une fois les salines installées dans l’eau, le saunier réalise des contrôles de salinité en effectuant des prélèvements de l’eau. Parallèlement à cela, il assure la maintenance des installations. Si des dégâts sont constatés, il les répare. Il assure aussi tous les travaux d’entretien nécessaires sur le site : canaux de distribution, zones de stockage.

Récolte et stockage du sel

Enfin, il récolte le sel et la fleur de sel qu’il dispose ensuite sur les aires de stockage. Évidemment, le saunier assure la récolte, l’entretien et le stockage en suivant les indications données par les normes environnementales, d’hygiène et de sécurité.

Qualités et compétences

Le saunier est un professionnel qui possède des compétences techniques. La profession exige également des qualités et compétences humaines et physiques.

En voici quelques-unes :

  • Bonne condition physique : Le travail du saunier est éprouvant. Il travaille en extérieur, dans des conditions parfois difficiles et presque toujours debout. Le saunier a une bonne résistance physique pour travailler dans ces conditions extrêmes.
  • Flexibilité : Il peut être amené à travailler le week-end, le soir, les jours fériés, ou pendant les vacances. Il doit être en mesure de s’adapter et d’adapter son planning selon les besoins de l’activité.
  • Amour de la nature : Comme le saunier passe une grande partie de son temps au grand air, il est essentiel qu’il aime la nature pour supporter les conditions de froid ou de pluie, dans lesquelles il est susceptible de travailler.  
  • Connaissance des règles d’hygiène : Enfin, au-delà de ses compétences agricoles, il doit maîtriser les normes d’hygiène, de sécurité et de protection de l’environnement. Il se tient informé des actualités autour de ces réglementations. 

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il n’existe pas de formation obligatoire pour devenir saunier. Néanmoins, il est recommandé d’avoir suivi une formation professionnelle dans le secteur agricole et de la saliculture.

Par ailleurs, l’activité du saunier nécessite l’utilisation d’engins agricoles. Un Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) est requis pour pouvoir les conduire, seuls des centres agréés peuvent délivrer ce certificat.

Formation

Si vous souhaitez devenir saunier, nous vous recommandons quelques formations reconnues pour y arriver.

Niveau CAP / BEP :

BEPA – Brevet d’études Professionnelles Agricoles Travaux Agricoles et Conduite d’engins

Ce diplôme BEPA est l’équivalent du BEP, mais dans le domaine agricole. Il est d’ailleurs délivré par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation.

Comme le BEP il est accessible après la classe de troisième et se prépare en trois ans dans un lycée agricole ou dans un centre de formations spécialisé.

Le titulaire du BEPA a ainsi la possibilité de poursuivre ses études avec un Bac professionnel agricole ou d’entrer directement dans la vie active. Ce BEPA Travaux agricoles et conduite d’engins permet à son titulaire de pouvoir exercer dans le monde agricole, tout type d’activité : exploitation agricole, mise en œuvre d’un chantier, conduite d’engins, entretien et maintenance.

Cela peut permettre à son titulaire de débuter comme saunier, mais il est préférable de poursuivre sa formation en se spécialisant dans la saliculture.

Niveau BAC :

BPREA – Option Saliculture

Destiné aux personnes ayant suivi une première formation agricole ou ayant déjà quelques années d’expérience professionnelle, ce Brevet professionnel Responsable d’entreprise Agricole avec option Saliculture est la formation recommandée pour devenir saunier.

Ce diplôme se prépare en 11 mois, avec 34 semaines d’enseignements et 9 semaines de stage.

Des temps de formation pratique ayant lieu, ce BPREA s’effectue sur des sites salins. Les enseignements donnés forment les étudiants à toutes les activités liées à la saliculture, de la production, à la récolte en passant par l’entretien des installations.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Salaire

Un saunier peut gagner environ 2 100 € bruts par mois, bien que ce salaire soit conditionné au rendement obtenu.

Débouchés

Un saunier peut travailler en indépendant ou dans une équipe dans une exploitation agricole. Il est possible que le saunier débutant évolue comme chef d’équipe et après plusieurs années d’expérience, il peut même devenir chef de l’exploitation salicole.

Trouver un emploi

Pour trouver un emploi de saunier, vous avez plusieurs possibilités. La première étant de travailler à son compte et de débuter comme toute autre profession agricole, seul.

Il est également possible de démarcher différentes exploitations salicoles et de déposer votre candidature. Enfin, il est aussi possible de débuter comme saisonnier en répondant aux offres d’emplois saisonniers.

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.