AccueilMétiersDevenir serrurier : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir serrurier : missions, salaire et formation

Réparation d'une serrure

Le métier de serrurier vous intéresse ? Vous aimez le bricolage et aimeriez travailler à votre compte ? Faire un travail où vous êtes toujours en déplacement vous plairait ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Missions

Le serrurier est un artisan qui est aussi appelé serrurier-dépanneur ou serrurier de ville.

Le serrurier est chargé d’intervenir auprès de particuliers ou professionnels dans le cadre de réparation sur les systèmes d’ouvertures. Il peut installer, remplacer, ou dépanner des serrures, des portes ou tous systèmes d’ouverture et fermeture.

Suite à une demande généralement faite par téléphone pour un dépannage, il donne au préalable son avis sur la situation avec une estimation du prix de l’intervention.

Le serrurier se rend ensuite sur place pour une intervention en urgence. Sur le lieu de l’intervention, il établit un diagnostic plus précis et donne un devis aux clients.

Si le devis est accepté, il intervient directement pour parvenir à ouvrir ou fermer un système bloqué ou il fixe un rendez-vous ultérieur si la situation n’est pas urgente. Il se déplace généralement avec le matériel nécessaire sauf dans certaines situations particulières où un matériel spécial est requis.

Le serrurier travaille en général à son compte, il a donc la responsabilité de la gestion administrative de son entreprise et la recherche de clients. Pour cela, il peut créer un site internet ou développer sa notoriété sur les réseaux sociaux.

Plus rarement, il est salarié dans une petite ou moyenne entreprise de dépannage.

Ses missions sont principalement :

Dépannage en urgence

Le serrurier est avant tout un dépanneur. C’est-à-dire que la plupart de ses interventions se font suite à une urgence. Porte bloquée, serrure cassée ou encore clefs perdues, le serrurier intervient dans plusieurs situations, 24 h/24 et 7 jours sur 7.

Avec ses outils spécifiques comme des crochets, des clés de frappe, il peut ouvrir une porte sans clefs. Il pose également des équipements de sécurité comme des digicodes, des volets roulants ou des portes blindées.

Gestion du matériel

Le matériel du serrurier est indispensable à son travail et pour ses interventions. Il en a entièrement la responsabilité : il recherche les fournisseurs en mesure de lui procurer les outils nécessaires. Puis, il prend soin de ces outils, et les transporte avec lui lors de ses déplacements sur le terrain. Il en assure également la maintenance et veille à ne manquer d’aucun matériel.

Gestion d’entreprise

Enfin, le serrurier étant un artisan entrepreneur, il dirige seul son entreprise. Une partie de son travail est donc liée à la gestion de son entreprise. Trouver des clients, assurer un suivi de sa clientèle et se faire connaître constituent l’aspect Marketing de son travail. Parallèlement, il s’occupe aussi de la gestion administrative : rédaction de devis et de factures, comptabilité.

Qualités et compétences

Le serrurier est un professionnel qui a des compétences techniques indispensables. Son métier fait aussi appel à des compétences et qualités humaines.

En voici quelques-unes :

  • Dextérité : Le serrurier prend soin d’éviter d’abîmer les équipements lors de ses dépannages. Il est minutieux pour ne pas causer plus de dégâts, et il doit rester habile pour ne pas se blesser avec ses propres outils.
  • Bonne résistance physique : Le métier de serrurier est un métier de terrain. Il se déplace toute la journée et travaille en général en position debout, ce qui exige une bonne condition physique.
  • Sens du relationnel : Pour se faire connaître, le serrurier compte beaucoup sur le bouche-à-oreille et sur sa bonne réputation. Il est essentiel qu’il développe de bonnes relations avec ses clients lors de ses interventions.
  • Ponctuel : Le serrurier est un professionnel qui intervient en urgence, ses clients n’attendent parfois que lui pour entrer chez eux. Il se doit donc d’être ponctuel. Lors d’un éventuel retard, il prévient obligatoirement ses clients.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il est obligatoire de détenir un diplôme pour devenir serrurier. La profession étant réglementée il est indispensable de détenir une certification en serrurerie pour exercer.

Formation

Si vous souhaitez devenir serrurier, voici les différentes voies possibles.

Niveau CAP :

CAP Serrurier Métallier

Après une classe de troisième, si vous souhaitez devenir serrurier vous pouvez opter pour le CAP Serrurier Métallier. Celui-ci se prépare en deux ans et permet de choisir entre une entrée dans la vie active ou la poursuite de ses études vers un Bac professionnel.

Le CAP Serrurier enseigne les fondements des métiers de serrurier et de métallier. L’étudiant apprend à réaliser des ouvrages métalliques. Il est formé à plusieurs méthodes et apprend à utiliser tous les outils spécifiques au métier.

Niveau BAC :

Bac professionnel Ouvrages du Bâtiment

Après un CAP Serrurier-métallier, il est possible de continuer sa formation en intégrant le Bac professionnel Ouvrages du Bâtiment et la suivre pendant deux ans.

Le Bac professionnel est aussi accessible directement après la classe de troisième et dans ce cas, la formation dure trois ans.

À l’instar du CAP Serrurier-métallier, l’étudiant apprend à fabriquer des ouvrages métalliques et à intervenir sur des chantiers ou en ateliers.

À l’issue de la formation, le titulaire du Bac peut travailler dans les secteurs de métallerie, serrurerie ou de menuiserie métallique.

Pour devenir serrurier-dépanneur, le titulaire du CAP ou du Bac professionnel Ouvrages du Bâtiment doit absolument suivre la certification professionnelle de serrurerie délivrée par la FMSD.

Certification professionnelle de serrurerie – FMSD

La Formation pour la Maîtrise de la Serrurerie Dépannage est obligatoire pour exercer comme serrurier de ville.

Elle dure 120 heures et délivre un titre professionnel RNCP reconnu par l’État. Avant de s’installer comme serrurier indépendant, ce document est absolument requis.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Salaire

En début de carrière, le serrurier qui commence généralement comme salarié, va gagner environ 1 500€ brut par mois. Le salaire moyen pour un serrurier qui exerce à son compte est environ de 2 800 € net par mois.

Débouchés

Les perspectives d’évolution du serrurier sont principalement de créer et développer sa propre entreprise. À ses débuts, il entre dans la vie active comme salarié. Avec un peu d’expérience et la certification, il peut créer son entreprise.

Trouver un emploi

Pour trouver un emploi de serrurier salarié, il est possible de postuler aux offres sur des sites de recherche d’emploi comme indeed.com ou poleemploi.fr.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.