fbpx

Témoignage de Thibaut – Transformer sa passion en métier

Je m’appelle Thibaut, j’ai 31 ans et je suis aujourd’hui blogueur professionnel. Je me suis positionné dans le domaine du tourisme, en partageant les bons plans de plusieurs grandes villes européennes.

Je vais partager mon expérience dans cet article afin que vous connaissiez les erreurs que j’ai faites, ainsi que mes meilleurs conseils pour que vous aussi vous puissiez vous lancer dans le Webmarketing et vivre de votre propre activité.

Pourquoi je me suis lancé dans le blogging?

Je faisais au départ des études en finances, en 2010, quand j’ai commencé à m’intéresser aux blogs de voyage. Cela était sur les réseaux sociaux quand j’ai vu des vidéos de blogueurs qui réussissaient à voyager et vivre de leur blog.

Ce nouveau métier de blogueur m’intéressait particulièrement, d’autant plus que j’étais également intéressé par l’entrepreneuriat et que je souhaitais ouvrir ma propre activité à long terme pour devenir mon propre patron et décider de mon emploi du temps.

C’est cette même année que j’ai commencé mon tout premier blog (qui n’existe plus aujourd’hui). Il portait sur les voyages et le développement personnel.

Cette première expérience m’a permis d’apprendre beaucoup sur le monde du blogging, de commencer à connaître des blogueurs et de gagner quelques dizaines d’euros avec mon blog. Il parlait de nombreux thèmes, de développement personnel, de voyage, d’expatriation, de nutrition ou encore de bien-être.

C’est le moment où j’ai commencé à me former en référencement, pour avoir du trafic. Mais c’est aussi le moment où j’ai pu voir ce qui fonctionnait pour faire des ventes, et ce qui ne fonctionnait pas.

thibaut

Quand est-ce que mes blogs ont commencé à fonctionner ?

Grâce à mon premier blog lancé en 2010, j’ai atteint 50 000 visites par mois l’année suivante, mais je n’ai jamais dépassé les 1000 € par mois concernant mes revenus.

J’avais suivi beaucoup de formations et j’avais essayé de nombreuses stratégies, mais il était impossible de vraiment faire décoller mes revenus.

J’ai donc décidé de lancer en 2013 un blog dédié à la ville où je me suis installé en 2012, à savoir Lisbonne : bonjourlisbonne.fr

L’objectif est de partager les bons plans de la capitale portugaise, par un francophone, et cela n’existait pas à l’époque. Il n’y avait aucune concurrence et cela a vite fait du succès.

Un an plus tard, en terme de trafic, j’avais 30 000 visites par mois et je gagnais déjà plus de 1000 € par mois alors que le blog avait encore beaucoup de potentiel en terme de croissance.

C’est toujours le blog dont je vis principalement, et la stratégie est de proposer des services à Lisbonne dans des domaines où les internautes sont prêts à dépenser de l’argent.

Je propose ainsi des visites guidées sur le site, du transport privé entre l’aéroport et le centre-ville, et de nombreux partenariats et affiliation avec des restaurants, des hôtels ou encore la vente de Pass.

En 2014, je faisais déjà 3000 € par mois avec le blog sur Lisbonne.

J’ai alors décidé de lancer un autre blog dans une ville que je connais très bien, à savoir Porto avec Bonjour Porto. Tout a été copié, du design à la stratégie, en passant par le business model.

Très rapidement j’ai également lancé le site Bonjour Barcelone sur le même principe, car je pars du principe qu’on ne change pas une équipe qui gagne ! Aujourd’hui je gagne 1000 € par mois avec chacun de ces deux sites.

Récemment j’ai lancé le site Bonjour Rome, pour me diversifier au maximum et minimiser les risques si mes sites actuels commençaient à être moins rentables. C’est une ville que je connais très bien et que j’adore.

Je verrai d’ici quelques mois si mon site sur l’Italie fait du succès.

Mes principales erreurs

Ma principale erreur

La principale erreur que j’ai faite est de vouloir toucher un maximum de personnes. En ayant plusieurs thématiques dans le cadre de mon premier blog, j’ai rapidement récupéré beaucoup de trafic. Mais cela est une erreur au moment de monétiser votre site.

La raison est que chacun de vos internautes aura des interrogations différentes, des problématiques différentes, et n’a pas les mêmes objectifs.

J’avais par exemple des jeunes qui souhaitaient partir en expatriation, et des personnes plus âgées qui cherchaient à être en meilleure santé. C’est pourquoi au moment de lancer mes formations, je n’avais que très peu de personnes intéressées.

Il est bien plus cohérent d’avoir une thématique précise pour avoir moins de trafic mais mieux définir les attentes de vos abonnés afin de pouvoir créer une formation pour répondre à leurs questions.

Autres erreurs

L’autre erreur a été de ne jamais vouloir dépenser d’argent. Dépenser de l’argent, si c’est pour votre projet professionnel, est un excellent moyen d’accélérer le processus et de faire du succès le plus vite possible.

Si vous vous concentrez sur ce qui est gratuit, en ayant par exemple un nom de domaine gratuit et en vous formant simplement à partir de vidéos YouTube, cela peut être convenable pour avoir un peu de trafic.

Mais au moment de monétiser votre site, il est essentiel d’avoir un site professionnel, avec un thème de qualité et des connaissances très approfondies en référencement comme en marketing pour devenir un blogueur professionnel.

Pour cela, les formations payantes sont le meilleur moyen d’atteindre votre objectif.

Comment avoir un blog à succès ?

1. Expérimenter

Il est essentiel de faire des tests pour voir ce qui fonctionne et ce qui ne fonctionne pas. Vous pouvez par exemple tester différents domaines d’affiliation pour voir celui qui génère le plus de revenus.

Il est essentiel également de changer ses pages de vente, par exemple en changeant la position du lien de paiement, pour voir ce qui convient le mieux.

2. Faire des sondages

Les sondages permettent de définir les attentes de vos abonnés et de vos internautes. Si vous ne savez pas ce qu’ils attendent, il est très difficile de faire une formation qui répondra à leurs questions.

En revanche, si vous faites un sondage, vous saurez exactement ce qu’ils veulent et votre formation sera un succès.

3. Se former continuellement

Internet est un domaine qui évolue beaucoup. Je conseille de prendre les formations payantes. Certes cela sera un investissement au départ, mais à long terme cela fera une grande différence.

Les formations payantes sont les plus approfondies et c’est ainsi que vous pourrez vous démarquer de vos concurrents.

4. Il faut être patient

La patience est une valeur très importante pour réussir, et le succès peut parfois mettre plus d’un an pour arriver.

Il faut prendre le temps de se référencer durant plusieurs mois, et une fois que vous avez du trafic, vous pourrez lancer vos formations pour commencer à faire de l’argent.

Quels sont les meilleurs moyens de monétisation dans le tourisme?

1. Choisir les meilleures marges

Le premier moyen est de choisir les meilleures marges. Il y a de nombreux domaines dans lequel on peut faire de l’affiliation, mais le plus intéressant est de faire de l’affiliation avec les Pass, avec les hôtels ainsi qu’avec les restaurants.

La grande erreur que j’ai faite est de faire de l’affiliation avec les billets d’avion via les comparateurs de prix. Ce fut une erreur dans le sens où les commissions versées sont très faibles : environ un euro reversé par billet d’avion acheté via votre lien d’affiliation.

Dans le domaine de l’hôtellerie, je passe par Booking qui est une plateforme très intéressante. Elle vous reverse entre 10 et 30 € par réservation qui passe votre lien d’affiliation.

Dans le domaine des restaurants, j’ai moi-même démarché des restaurants du centre-ville afin de les recommander sur mon site et de toucher une commission sur l’addition finale des touristes qui viennent de ma part (nous proposons des avantages pour les touristes qui viennent de ma part, comme des verres de vin offert, afin de les encourager à mentionner mon nom lors de leur arrivée au restaurant, chose essentielle pour faire les comptes à la fin du mois).

2. Réduire au maximum les intermédiaires

Je propose du transport privé entre l’aéroport et le centre-ville, et lorsque j’ai décidé de travailler directement avec des sociétés locales sans passer par des sites de réservation intermédiaires, mes revenus ont considérablement augmenté.

3. Proposer vos propres services

Si vous proposez vos propres services, vous n’avez plus aucune commission à reverser et vos revenus sont les plus importants.

En d’autres mots, vous touchez l’ensemble du montant que paie le client. C’est le cas notamment des visites guidées que j’organise via mes sites de tourisme.

Je passais au préalable par des agences de visites locales, mais lorsque j’ai recruté mes propres guides, mes revenus ont considérablement augmenté.

Le grand avantage en plus du fait que vous gagnez plus d’argent est que vous décidez d’absolument tout concernant la visite, du temps de la visite au salaire du guide.

4. Affiliation sur les billets d’entrée des monuments culturels

Si j’ai commencé à le faire en mettant mes liens d’affiliation dans une seule page consacrée à tous les monuments culturels de chaque ville, mes revenus ont augmenté au moment où j’ai décidé de créer une page précise consacrée à un monument culturel (donc j’ai écrit de nombreux nouveaux articles à ce moment-là).

Je le fais par exemple en Espagne, en ayant créé une page spécifique entièrement consacrée à la Sagrada Familia avec un lien d’affiliation vers les billets d’entrée du monument, ou encore une page consacrée au musée Picasso.

L’idéal est de vous positionner sur des monuments qui regroupent beaucoup de recherches sur Google afin de potentiellement toucher un maximum de touristes.

J’ai alors réussi à me positionner sur les recherches mensuelles sur Google portant le nom de chaque monument. Chaque page étant spécifiquement consacrée à un monument, votre page a pour mot clé e nom du monument et vous récupérez beaucoup de trafic.

En plaçant un lien d’affiliation sur chaque page, en l’occurrence le lien d’affiliation sur les billets d’entrée du monument qui le thème de votre page, le nombre de clics augmente et vos revenus vont bien augmenter.

Témoignage de Thibaut – Transformer sa passion en métier
5/5 sur 1 vote

Laisser un commentaire