AccueilMétiersDevenir Agriculteur : missions, salaire, formations et perspectives

Devenir Agriculteur : missions, salaire, formations et perspectives

Champs agricole

Le métier d’agriculteur vous passionne ? Vous aimez être au contact de la nature ? Vous êtes féru de plantes, d’animaux et de tout ce qui se rattache à la terre ? Alors cette profession est sans doute faite pour vous. Informez-vous sur son travail, ses compétences et son salaire.

Travailler dans les métiers de la nature

Avec Natura-Dis

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé

Les missions du métier d’agriculteur

L’agriculteur a un métier passionnant : toujours différent, il est un des éléments nécessaires à notre santé. En effet, c’est grâce à lui que nous pouvons manger tous les jours.

Levé tôt, couché tôt, il est essentiel à son pays : c’est lui qui va subvenir aux besoins alimentaires de la nation. Ce métier a eu mauvaise presse pendant des années : plutôt considéré comme un simple fermier, il porte aujourd’hui l’aura d’un entrepreneur. Véritable chef d’entreprise, ses missions sont diversifiées. Passionnée par la nature, ses productions peuvent être très variées, que cela soit des céréales, des légumes, des oléagineux, du lait, des œufs, de la viande, etc.

Loin d’être oisif, l’agriculteur a des journées bien remplies : entre ses élevages, le travail de la terre et son administratif : il n’a pas le temps de chômer. Il doit être un fin connaisseur de ses cultures, connaitre ses équipements agricoles, mais aussi gérer sa comptabilité et ses formalités bureautiques.

Depuis un certains temps, nombreux sont ceux qui s’interrogent sur un changement de vie qui leur apporterait plus de sens. Les nouvelles lois et les transformations alimentaires des gens ont conduit l’état à proposer des aides à l’installation ainsi qu’un accompagnement pour ceux qui souhaitent s’engager dans l’agriculture bio. Voici une liste de ses missions quotidiennes :

Un savoir faire agricole

Si l’agriculteur fait de la production de culture comme des céréales ou des fruits, celui-ci doit préparer ses terrains : il va semer les graines, planter les arbres, répandre les engrais.

Gérer des équipements agricoles :

Lorsqu’il doit travailler son sol, l’agriculteur peut le faire à la main, mais le plus souvent il l’effectuera à l’aide de machines agricoles. Il devra donc faire en sorte qu’elle soit toujours en état de fonctionnement et sûres.

Une connaissance du monde animal

Si l’agriculteur a choisi de travailler avec les animaux, il devra connaitre parfaitement les bêtes dont il a la charge. De la naissance à leur développement, il devra connaitre leur alimentation et les soins qu’il devra leur apporter. En charge de leur reproduction, il doit avoir des notions vétérinaires.

La vente

L’agriculteur est aussi un commerçant : il doit connaitre le commerce, les normes et les lois. Il doit savoir gérer les fournisseurs, les clients et le marché. Afin de percevoir plus de revenus, certains proposent d’autres activités autour de leur culture. Qu’il s’agisse de chambres d’hôtes, d’accueil à la ferme ou encore de visites pédagogiques.

La comptabilité et l’administratif

Chef d’entreprise, l’agriculteur être responsable de sa gestion.

Qualités et compétences

L’agriculteur doit posséder énormément de qualités. Multi-compétent, il est force de travail et d’intelligence.

La patience et le courage

Qu’il s’occupe de culture ou d’élevage, l’agriculteur voit le fruit de son travail tout au long des mois et des années travaillés. Alors qu’il est dépendant du temps, il peut voir son ouvrage détruit en une nuit de tempête. C’est un professionnel qui ne manque pas de constance et de volonté.

L’amour des animaux et de la nature

C’est la qualité évidente de l’agriculteur qui se doit d’être une personne plus rurale que citadine. Si le béton est votre meilleur ami et que les champs à perte de vue vous angoissent, ce n’est peut-être pas le bon chemin à suivre ! Par contre, si la vue d’un animal qui vient au monde ou que des arbres fruitiers vous mettent en joie : n’hésitez plus !

La curiosité

L’agriculteur se doit d’être curieux de toutes les nouveautés qui arrivent tous les jours : que cela soit dans le traitement des cultures ou dans les appareillages.

Être résistant

L’agriculteur fait un métier difficile : toujours dehors, il subit les aléas climatiques qui ne sont pas toujours simples à gérer. Entre neige, verglas, pluie et sécheresse, il doit être solide. C’est sans compter les conditions très dures à vivre : baisse de la rentabilité des productions, hausse des charges, chute constante des prix agricoles, lourd emprunt à rembourser, etc.

Avoir une bonne forme physique

Le corps de l’agriculteur est son outil principal et sa bonne santé est essentielle. Il doit aimer travailler dehors et donc supporter les conditions. Toujours en mouvement, les plages horaires de travail sont contraignantes : il n’y a pas de repos pour la culture. Nuit et week-end, jours fériés compris : c’est un travail permanent.

L’organisation et la rigueur :

Gérer une exploitation agricole n’est pas une mince affaire : l’agriculteur doit s’occuper de tout et son travail se doit d’être structuré et précis.

Connaitre la comptabilité et l’administratif :

Même s’il peut faire appel à un comptable extérieur voir à des employés pour la gestion, la plupart du temps, l’agriculteur gère seul ses domaines.

Un diplôme est-il obligatoire pour devenir agriculteur ?

Alors que ce n’était pas le cas auparavant, il est de plus en plus demandé d’avoir un niveau élevé de formation pour devenir agriculteur.

Quelle formation pour devenir agriculteur ? 

Plusieurs parcours sont envisageables. Dès le CAP, son titulaire peut prétendre à effectuer les missions d’un agriculteur. Si le futur agriculteur souhaite s’installer à son compte et obtenir les aides pour qu’il puisse s’installer, il faudra qu’il justifie d’une capacité professionnelle agricole qui demande au moins d'avoir le niveau bac.

CAP agricole (CAPA) métiers de l’agriculture :

Ce diplôme prépare le titulaire à travailler dans différents types d'exploitation agricole : élevage, culture céréalière, horticulture… Il permet de rentrer rapidement dans la vie active. C’est un diplôme accessible dès la 3ᵉ qui se passe en 2 ans.

Bac Professionnel Conduite et gestion de l'entreprise agricole (CGEA) :

Le titulaire de ce bac pro deviendra un responsable d'entreprise agricole ou un salarié hautement qualifié. Il sera en mesure de gérer des cycles de productions végétales ou animales. Ce bac professionnel se passe en 3 ans après la 3ᵉ.

BTSA Productions animales :

Ce diplôme prépare les étudiants à gérer une exploitation agricole avec un élevage. Ils pourront mesurer la qualité de l'alimentation, la croissance des animaux. Ils auront les connaissances nécessaires pour toutes formes d’interventions sur les animaux en respectant son bien-être. Diplôme post bac, il s’effectue en 2 ans.

BTSA Agronomie : productions végétales

Le titulaire de ce diplôme sera compétent en ce qui concerne la production végétale : il saura faire les choix de cultures en fonction des sol, du climat et du contexte économique. Il sera en mesure de travailler dans une exploitation agricole de végétaux. Diplôme post bac, il s’effectue en 2 ans.

Diplôme d'ingénieur agricole ou agronome :

Les diplômés occuperont des postes en recherche et développement, en qualité ou en production. Ce diplôme est accessible en 5 ans après le Bac.

Centre de formation professionnelle et de promotion agricole (CFPPA).

Les titulaires pourront s’occuper de la production, des conseils et de la commercialisation de produits agricoles. Cette formation s’effectue en 1 an.

Travailler dans les métiers de la nature

Avec Natura-Dis

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé

Quelles sont les perspectives d’emploi du métier ?

Le métier d’agriculteur est de plus en plus recherché. De nombreuses aides à l’installation voient le jour. De plus, pour les personnes désireuses de s’engager à cultiver en bio, des baux ruraux sont de plus en plus proposés. Le futur agriculteur doit compter environs deux ans pour une installation.

Quel est le salaire d’un agriculteur ?

Le salaire d’un agriculteur varie selon son exploitation, mais un débutant gagne environ 1400 euros par mois.

Comment trouver un emploi en tant qu’agriculteur ?

L’agriculteur va s’installer à son compte. Pour cela, il va devoir trouver une exploitation agricole et la reprendre ou en créer une. Des aides sont possibles pour l’aider dans ses démarches.