AccueilMétiersDevenir Anesthésiste : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Anesthésiste : missions, salaire et formation

Anesthésie d'une patiente


Le métier d‘anesthésiste vous attire ? Vous avez un goût pour le domaine médical et vous aimez prendre soin des autres ? La rigueur est une de vos qualités ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

L’anesthésiste est un médecin qui a pour mission d’assurer la surveillance médicale d’un patient lors d’une intervention chirurgicale.

Le médecin anesthésiste aussi appelé anesthésiste-réanimateur a pour rôle d’assurer l’endormissement du patient durant la durée nécessaire à l’opération.

En amont, il détermine le type d’anesthésie à employer en fonction de l’État de santé du patient et du type d’intervention qu’il va subir.

Ses missions consistent à recevoir lors d’une consultation obligatoire les patients avant leurs interventions chirurgicales, en dehors de toute situation d’urgence.

Ensuite, le jour de l’opération, l’anesthésiste est présent avant, pendant et après l’intervention. Il surveille le patient et contrôle ses constantes vitales afin de veiller à ce qu’il n’y ait aucun problème.

Pour cela, il utilise des outils très spécifiques comme des électrodes, un défibrillateur, un moniteur, des oxymètres pour mesurer le taux d’oxygène dans le sang.

L’anesthésiste peut donc être amené à donner des anesthésies générales ou loco-régionales. Dans le premier cas qui est très fréquent, il utilise un masque qui diffuse du gaz au patient afin de l’endormir. Parfois, il peut employer d’autres méthodes.

Il a une parfaite connaissance de l’état général du patient ainsi que de ses éventuelles pathologies afin de mieux sélectionner le type d’anesthésiant.

Si un incident quelconque se produit durant l’opération, il est en mesure d’intervenir rapidement. Pour chaque intervention, le médecin anesthésiste est accompagné d’un infirmier anesthésiste de façon obligatoire.

Une fois l’opération terminée, l’anesthésiste continue d’observer le patient en salle de réveil et assure également un suivi postopératoire.

Ses missions sont principalement :

Consultation d’anesthésie

Pour commencer, le médecin anesthésiste reçoit de façon systématique les patients dont une intervention est programmée à l’avance.

Lors de cette consultation, l’anesthésiste ausculte le patient, et lui pose de nombreuses questions sur son état de santé présent et passé. Il veille à connaître parfaitement ses pathologies, ses éventuels traitements, ses allergies et ses opérations passées.

De cette manière, l’anesthésiste détermine avec prudence la technique d’anesthésie la plus appropriée au patient. Cette consultation a aussi pour vocation de rassurer le patient avant une intervention qui génère très souvent beaucoup de stress.

Travail en salle d’opération

Anesthésie d'un patient dans un bloc opératoire

Le médecin anesthésiste accompagné de l’infirmier anesthésiste accueille le patient avant l’intervention dans le bloc opératoire. Encore une fois, il le rassure et lui indique le déroulement de l’opération.

Généralement, il explique au patient comment il va être endormi, la durée de l’anesthésie et les différentes étapes de réveil. Durant l’intervention, il surveille le patient et ses constantes vitales en permanence. Il est prêt à intervenir si besoin.

Gestion des situations d’urgence

Enfin, il faut toutefois noter que le médecin anesthésiste est également sollicité pour des situations d’urgence. Sa présence est requise pour toutes les opérations, quelles que soient les circonstances.

Dans ce cas-là, il doit faire preuve de sang froid et de vigilance pour déterminer la meilleure technique d’anesthésie, sans aucune information sur le patient.

Qualités et compétences

L’anesthésiste est un professionnel de la médecine chirurgicale dont la présence est indispensable. Ses missions font aussi appel à des compétences et qualités humaines essentielles.

En voici quelques-unes :

  • Sang-froid : Pour les situations d’urgence en particulier, l’anesthésiste doit savoir garder son sang-froid en toute situation. Il agit avec un calme absolu quelle que soit l’urgence.
  • Sens de l’écoute : L’anesthésiste a également un rôle d’aide psychologique à jouer auprès des patients. Il les écoute et les rassure avant l’intervention. L’anesthésiste répond aussi à de nombreuses questions et fait preuve de pédagogie.
  • Réactivité : Lors d’une intervention, un incident peut se produire, comme un réveil anticipé ou des constantes instables. L’anesthésiste sait réagir avec rapidité pour préserver le patient de toute situation grave.
  • Rigueur : Enfin, la responsabilité liée à la mission de l’anesthésiste implique une grande rigueur, car l’erreur n’est pas permise dans ce métier.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il est obligatoire de disposer d’un diplôme d’État en Médecine pour devenir anesthésiste. Un niveau minimum Bac + 11 est donc requis.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Si vous souhaitez devenir anesthésiste, voici la formation à suivre :

Niveau BAC + 9 :

Diplôme d’État de docteur en Médecine

L’anesthésiste est avant tout un médecin. Il doit donc avoir suivi le cursus classique de médecine avant de se spécialiser en faisant le Diplôme d’État de docteur en Médecine.

Après le Bac, une première étape d’admission se fait via le PASS Parcours d’Accès Spécifique Santé ou une première année de Licence AS Accès Santé.

Ensuite, l’étudiant intègre le premier cycle qui dure deux ans pour apprendre les bases de la médecine. Puis, il rejoint durant trois ans le second cycle, appelé externat.

Enfin, il devient, interne et choisi une spécialité. En fonction de la spécialité, le cycle d’internat dure plus ou moins longtemps.

Niveau BAC + 11 :

Diplôme d’Études Spécialisées en Anesthésie

Parallèlement à son choix de spécialité, l’étudiant en médecine prépare donc son DE en Médecine et son DES dans la spécialité qu’il a choisie.

En anesthésie, la durée de l’internat dure cinq ans.

Ainsi, après 11 années d’études, il est possible de devenir médecin anesthésiste.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un anesthésiste varie en fonction de son statut et de son expérience. En tout début de carrière, un anesthésiste hospitalier gagne environ 4 000€ brut par mois. En fin de carrière, son salaire se situe autour de 7 500€ brut mensuel.

S’il exerce en tant que libéral, un médecin anesthésiste peut gagner jusqu’à 12 000€ brut par mois.

Débouchés

Comme pour toutes les activités de médecine, l’anesthésiste peut choisir de compléter sa formation par des formations spécifiques dites transversales.

Il a également la possibilité de se tourner vers la recherche ou vers l’enseignement.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Généralement, en fin de formation, il est facile de trouver un poste rapidement en tant qu’anesthésiste. Néanmoins, vous avez aussi la possibilité de postuler à des offres d’emploi disponibles sur des sites de recherche d’emploi comme profilmedecin.fr ou encore indeed.com.

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.