AccueilMétiersDevenir carreleur : les missions, salaire et formation

Devenir carreleur : les missions, salaire et formation

Pose de carrelage

La profession de carreleur vous tente ?  Vous êtes une personne manuelle ? Vous possédez une bonne forme physique ? Vous êtes flexible et méticuleux ? Vous souhaitez un métier où votre sens du relationnel pourra s’exprimer ? Responsable et organisé, vous aimez le travail bien fait ? Nous vous invitons à lire notre fiche métier sans attendre : vous en apprendrez plus sur les compétences, le salaire, les missions et les débouchés du métier de carreleur.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Le carreleur est un professionnel du bâtiment qui va intervenir lorsque tous les gros travaux auront été effectués. Son métier consiste à effecteur les revêtements intérieurs et extérieurs sur les murs et les sols qui ont été auparavant posés par les ouvriers comme les maçons et les plâtriers. Il va travailler le carrelage, mais aussi le marbre, la faïence, la terre cuite, l’ardoise, la céramique, le grès… 

Comme il exerce en même temps que d’autres spécialistes, il doit se coordonner avec eux. En même temps que lui, le plombier, le peintre, l’électricien vont travailler et il faudra qu’ils soient capables de tout faire en même temps. 

Le carreleur est capable de pratiquer d’autres activités comme la maçonnerie, la pose d’enduit, le ponçage, l’isolation et l’étanchéité. Il va travailler aussi bien sur des chantiers de rénovation que sur des constructions neuves pour des particuliers, des hôpitaux, des piscines municipales, des laboratoires, des immeubles, des entreprises. 

Cet artisan est aussi conseiller auprès de sa clientèle et possède une excellente expertise en décoration. Voici ses missions : 

  • Préparation : Le carreleur va devoir préparer la surface à revêtir. Pour cela, il va faire des relevés et des tracés pour que les carreaux soient bien alignés. Il sera possible qu’il pose une chape de béton pour s’assurer de la bonne étanchéité de la surface à carreler.
  • Pose des carreaux : Le carreleur va utiliser des techniques différentes pour poser les carreaux. De manière scellée en posant à même la chape les carreaux avant que celle-ci ne sèche ou de manière collée en collant les carreaux sur une surface sèche et parfaitement plane, grâce à un mortier colle. Cette dernière technique reste la plus utilisée.  
  • Réalisation des jointures, nettoyage, ponçage : Le carreleur va devoir effectuer les jointures avec un ciment teinté puis nettoyer et poncer le carrelage. 
  • Conseils : Le carreleur va aider les clients dans leur choix en leur expliquant les différents matériaux et leurs spécificités, en leur présentant des motifs et des couleurs. Il devra en même temps respecter les goûts et le budget de sa clientèle.

Qualités et compétences

Le carreleur est doté de compétences techniques et de qualités artistiques et humaines. Voici certaines de ses qualités : 

  • Il est rigoureux : Le carreleur doit être particulièrement méticuleux. Il réalise un travail d’orfèvre, il se doit d’avoir une rigueur sans faille. 
  • Il aime le travail d’équipe : Il travaille souvent en concomitance avec d’autres artisans sur un chantier et donc il se doit d’avoir l’esprit d’équipe. 
  • Il a une bonne condition physique : Positions inconfortables, port de charges très lourdes, travail en hauteur : voici autant de raisons qui demandent au carreleur d’être dans une excellente forme physique.  
  • Il est créatif : Le carreleur propose à ses clients ses conseils en décoration. Il possède un grand sens de l’esthétisme. 
  • Il est organisé : C’est un artisan qui respecte scrupuleusement le cahier des charges et les relevés. Cela lui demande en amont une grande préparation, ainsi que de la patience et une bonne organisation.
  • Il a un excellent sens du relationnel : Aussi bien avec les équipes sur les chantiers qu’avec ses clients ou ses fournisseurs, le carreleur doit avoir de bonnes relations.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Pour devenir carreleur, il est obligatoire d’avoir suivi une formation. Certaines d’entre elles sont accessibles sans le bac. 

Formations pour devenir carreleur

Voici des formations possibles pour devenir carreleur.

Niveau CAP :

CAP carreleur-mosaïste

Ce CAP est accessible en deux ans et permet au titulaire de savoir lire un plan 2D ou 3D, à le reproduire au sol (traçage), à découper les carreaux et à réaliser les différents types de pose. Il pourra aussi réaliser des finitions, vérifier l’alignement, le niveau, la qualité des coupes et l’aspect esthétique. Il connaîtra les revêtements (marbre, terre cuite, faïence, carrelage, ardoise…), les propriétés des matériaux (isolants phoniques et thermiques, de protection à l’eau…), les réglementations : réglementations énergétiques, sécurité et accessibilité du cadre bâti. Le BIM (maquette numérique et démarche collaborative de travail) est aussi au programme de ce CAP.

Niveau bac :

Bac pro Carrelage-Mosaïque

Formation de deux ans après le CAP (deux ans d’expérience nécessaires) : Le titulaire de ce diplôme réalise toute pose de carrelage et de mosaïque en proposant des solutions techniques comme esthétiques.

Niveau bac + 2 :

BTS Aménagement et Finition

Le titulaire de ce BTS accessible en deux ans après le bac est une force de proposition dans les domaines de la conception et de la réalisation, notamment en termes d’aménagement intérieur, d’adaptabilité et de décoration des bâtiments.

Perspectives d’emploi

Le carreleur peut avoir un magnifique avenir devant lui : cet artisan travaille pour ce secteur très dynamique qu’est le BTP. Les offres sont importantes. De plus, il pourra par la suite, avec les années, de l’expérience et des contacts, monter sa propre entreprise artisanale ou devenir chef d’équipe.

Salaire d’un carreleur

Au début de sa carrière, le carreleur va le plus fréquemment travailler pour le compte d’une société de BTP. Il gagnera le SMIC. Avec le temps et l’expérience, il pourra monter sa propre affaire et avoir des revenus moyens oscillant entre 3 000 € et 4 000 € par mois. Obtenez davantage d’informations en consultant notre Fiche salaire carreleur.

Comment trouver un emploi ?

Afin de trouver un emploi de carreleur, il vous est possible de passer par le Pôle emploi, mais aussi des sites comme MétéoJob, l’Agefiph ou des agences d’intérim comme Manpower.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF