AccueilMétiersDevenir chauffagiste : missions, salaire et formation

Devenir chauffagiste : missions, salaire et formation

Intervention sur une chaudière à gaz

Le métier de chauffagiste vous intéresse ? Disponible et motivé, vous êtes une personne responsable ? Votre condition physique est bonne ? Vous savez répartir les missions et vous possédez un bon sens du relationnel ? Parcourez notre fiche métier afin que vous puissiez en apprendre plus sur le salaire, les missions et les débouchés de ce professionnel des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. 

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Le chauffagiste est un artisan qui installe des systèmes thermiques comme les climatisations, les chauffages ou la ventilation. Il fait aussi en sorte d’en gérer la maintenance. Cet expert va travailler sur l’isolation thermique et de calorifugeage. Profession nécessaire dans les maisons individuelles et dans les immeubles collectifs, son travail va permettre de maintenir une température ambiante homogène et confortable malgré la température extérieure. Son métier, aussi appelé « installateur thermique », profite d’une évolution engageante dans la mesure où l’efficacité énergétique est très actuelle. Il peut aussi intervenir sur les chantiers de construction ou de rénovation.

Voici ses missions : 

  • Préparation des installations : Afin de préparer au mieux les installations auxquelles il va procéder, le chauffagiste va travailler sur plans. Ceux-ci lui seront fournis par les propriétaires. Il pourra, ainsi, faire les tracés des canalisations avant de fixer les éléments. 
  • Installations des machines : Il va commencer à poser les chaudières, les pompes, les brûleurs, les radiateurs, les ventilateurs, les climatisations… 
  • Pose des canalisations : Il va poser les canalisations et les tuyauteries qui sont essentielles pour le raccordement aux machines. Il n’aura plus qu’à les raccorder ensemble.  
  • Entretien des systèmes : Il va intervenir lorsqu’il faudra faire la maintenance et entretenir les systèmes thermiques.  
  • Dépannage : Dimanche soir, veille de pont, la chaudière tombe en panne. Mais heureusement, le chauffagiste est là pour vous assurer que vous pourrez vous doucher dès qu’il aura fini de réparer l’engin défaillant. 

Qualités et compétences

Au-delà de ses compétences techniques, le chauffagiste possède de nombreuses qualités. En voici quelques-unes : 

  • Il est en bonne condition physique : Le métier de chauffagiste requiert une excellente condition physique. En effet, ce dernier est souvent amené à porter de lourdes charges et à se maintenir dans des positions inconfortables. 
  • Il a une grande disponibilité : Une chaudière qui tombe en panne un jour férié, une climatisation à réparer en urgence et autres impératifs incombent au chauffagiste qui doit être capable d’intervenir rapidement dans des lieux qui ne sont pas forcément près de chez lui. Cela demande à ce professionnel une grande flexibilité horaire.  
  • Il possède des aptitudes à la communication : Le chauffagiste va être amené à travailler avec d’autres personnes du BTP sur des chantiers et est en lien direct avec sa clientèle. C’est pourquoi il lui faut être un bon communiquant.  
  • Il est très respectueux : Très respectueux de l’intimité des gens chez qui il va intervenir, le chauffagiste doit aussi posséder un sens aigu des responsabilités et être organisé. 

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il est nécessaire de posséder des diplômes pour être chauffagiste. 

Formations pour devenir chauffagiste

Pour devenir chauffagiste, des diplômes sont accessibles dès le CAP. Il est aussi possible de se réorienter dans le cadre d’une reconversion professionnelle.

Niveau CAP :

CAP Installateur thermique

 Accessible dès la 3e, ce CAP se déroule en deux ans. Il prépare à devenir un ouvrier qualifié en installation de chauffage de maisons individuelles, d’immeubles, de commerces ou de bâtiments industriels ou publics.

CAP Installateur en froid et conditionnement d’air

Ce CAP, accessible dès la 3e, se déroule en deux ans. Il prépare à devenir un  professionnel chargé de l’installation et de la maintenance d’équipements frigorifiques et de climatisation.

Niveau bac :

Brevet professionnel Monteur en installations de génie climatique

Accessible après un CAP en installation sanitaire ou thermique, d’un CAP ou BEP électricité ou cinq ans d’expérience, il se prépare en deux ans.

Brevet professionnel Installateur dépanneur en froid et conditionnement d’air

Accessible après un CAP en installation sanitaire ou thermique, d’un CAP ou BEP électricité ou cinq ans d’expérience, il se prépare en deux ans.

Bac professionnel Technicien en installation des systèmes énergétiques et climatiques

Ce Bac pro se prépare en trois ans, après la classe de 3e. Les élèves titulaires de certains CAP du même secteur peuvent également le préparer en deux ans sous certaines conditions. Son titulaire pourra planifier une réalisation, implanter et poser des équipements, monter et raccorder des installations fluidiques et électriques, etc. 

Niveau bac + 2 : 

BTS Fluides Energies Domotiques

Accessible après un Bac pro. Il se prépare en deux ans. Le titulaire possèdera des connaissances techniques et économiques couvrant le déroulement d’une affaire, de la conception à la mise en service. Il participera à l’étude technique, au chiffrage, à la réalisation et à l’exploitation d’un système. Il s’adaptera aux technologies et réglementations qui évoluent rapidement dans le domaine des fluides, de l’efficacité énergétique, de la récupération d’énergie, de la gestion technique.

Formation continue :

Si vous souhaitez faire une réorientation professionnelle, vous pouvez devenir chauffagiste par la voie de la formation continue. L’AFPA (titres professionnels) propose une formation professionnelle avec un 1er niveau de qualification pour devenir installateur en thermique et sanitaire puis des formations supérieures permettant d’obtenir le titre de Technicien de maintenance en chauffage climatisation ou celui de technicien supérieur d’études en génie climatique. 

Dans les Chambres des métiers et de l’artisanat, il est possible de préparer le Brevet technique des métiers Installateur de systèmes de génie climatique et le Brevet de maîtrise Installateur de systèmes de génie climatique. 

Perspectives d’emploi

Avec l’évolution des énergies renouvelables, le métier de chauffagiste offre de belles perspectives d’emplois. Il lui sera possible de se spécialiser dans l’installation d’appareils de chauffages solaires thermiques, photovoltaïques ou des pompes à chaleur. 

De plus, avec de l’expérience, le chauffagiste pourra imaginer devenir responsable de chantier, technicien de maintenance ou chef d’équipe. 

Salaire d’un chauffagiste

Le chauffagiste va toucher autour de 1 900 € par mois.

Comment trouver un emploi ?

Vous pourrez vous installer à son compte et trouver des clients via le bouche à oreilles, ou vous pourrez trouver du travail en postulant via des sites comme indeed , meteojob et randstad.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF