AccueilMétiersDevenir commissaire de police : missions, salaire et formation

Devenir commissaire de police : missions, salaire et formation

Policier de dos

La profession de commissaire de police vous intéresse ? Vous avez des capacités managériales ? Vous possédez un grand charisme ? La rigueur et la patience sont deux de vos vertus ? Vous êtes fin psychologue ? Vous aimez la justice et voulez aider votre prochain ? Vous savez garder votre sang-froid en toute situation ?  N’hésitez pas à parcourir notre fiche métier pour avoir toutes les informations relatives aux missions, salaire, formations à effectuer pour devenir commissaire.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Missions

Officier de Police Judiciaire (OPJ), le commissaire de police est un des gradés de la chaîne de commandement de la police nationale. Il possède les attributs du magistrat. Il est chargé d’un commissariat ou encore d’un service ou d’une école. Il est placé sous l’autorité du ministre de l’Intérieur qui lui fixe des objectifs. Afin d’y répondre au mieux, le commissaire va décider des missions à réaliser à l’aide d’une équipe de plusieurs officiers sous son commandement. Les autorités locales vont s’adresser à lui lorsqu’elles jugent cela nécessaire. 

Ses missions vont changer selon qu’il exerce à la tête d’une unité spécialisée ou au sein de la police judiciaire : Lorsqu’il travaille pour la première, il a en charge la protection de personnalités importantes mas peut aussi prendre part à la lutte contre l’espionnage ou chercher des informations pour le compte du gouvernement. Dans le second cas, il va s’occuper d’enquêtes pour trafic (armes, stupéfiants) ou encore proxénétisme. Voici ses missions : 

  • Programmes de prévention : Le commissaire va imaginer et réaliser des programmes de prévention et de lutte contre la délinquance et l’insécurité.
  • Direction d’interventions : Il va diriger les interventions de la Police Nationale en gérant les investigations, les renseignements, le maintien de l’ordre public, etc.
  • Gestion des équipes : Il va le faire en réfléchissant et en posant des objectifs à tenir. Il va former ses équipes. Il va gérer les opérations en y allouant les moyens en termes d’hommes et de véhicules. Il va suivre l’avancement de ces opérations et évaluer les performances de son équipe. 
  • Sécurité publique : Il va assurer la sécurité publique dans les communes (délinquance, enquêtes criminelles, troubles à l’ordre public, manifestations publiques, sécurité routière etc).
  • Supervision de l’administratif : Il va superviser les opérations administratives de son service, comme le recrutement ou le pilotage du budget.
  • Communication : Il va communiquer auprès des autorités et de la presse.Il va gérer les différents acteurs de la vie sociale : préfets, procureurs, élus locaux, représentants d’organismes publics, structures éducatives.

Qualités et compétences

Le commissaire doit mêler qualités humaines et compétences professionnelles. En voici certaines : 

  • Il est rigoureux et patient : Il est rigoureux et minutieux. La patience est une de ses plus grandes vertus. Les enquêtes en demandent beaucoup.  
  • Il a une bonne condition physique : Une solide condition physique est très importante dans le métier de commissaire. 
  • Il sait garder son sang-froid  : Il doit toujours savoir garder son sang-froid face à des situations difficiles ou d’urgence. C’est une personne réactive, intuitive et factuelle. 
  • Il est fin psychologue : Il est très à l’écoute et psychologue. 
  • C’est un manager né : Il doit gérer ses hommes d’une main de fer dans un gant de velours. Ce meneur est un excellent manager.  
  • Il est motivant : Il motive ses troupes afin qu’elles se dépassent et puissent résoudre au mieux les enquêtes. 
  • Il sait se rendre disponible : La profession de commissaire demande une grande disponibilité. En effet, c’est un métier très demandeur qui exige d’être là souvent et à des horaires décalés : permanences de nuit, week-end…
  • Il a le sens des responsabilités : C’est un professionnel avec la tête sur les épaules qui va prendre ses responsabilités à bras le corps. 

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Le métier de commissaire demande obligatoirement d’avoir suivi des formations

Formations pour devenir commissaire

Afin de devenir commissaire de la police nationale, il faut suivre une formation de 22 mois au sein de l’Ecole Nationale Supérieure de la Police (ENSP), située à Saint-Cyr-au-Mont-d’Or (69). 

En entrant à l’école, l’élève commissaire s’engage à servir l’État pendant sept ans.

Concours externe :

Le concours externe est accessible aux titulaires d’un diplôme de niveau bac + 5 ou justifiant de trois ans d’exercice dans un domaine similaire, âgés de 35 ans au maximum, ayant un casier judiciaire vierge. Ils doivent être agréés territorialement compétents par le préfet, avoir effectué la journée défense et citoyenneté, être jugés aptes au service de nuit et au port d’arme et remplir les conditions d’aptitude physiques particulières.

Concours interne :

Le concours interne est ouvert aux fonctionnaires civils ou militaires, agents de l’État, des collectivités territoriales, d’un établissement public ou d’une organisation internationale intergouvernementale, âgés de moins de 45 ans. 

Voie d’accès professionnelle :

accessible aux fonctionnaires du corps de commandement de la Police nationale qui possèdent au minimum le grade de capitaine et deux ans d’ancienneté dans ce grade. Il faut avoir au maximum 50 ans. 

Perspectives d’emploi

Après neuf ans de services effectifs, l’obligation de mobilité effectuée et la réalisation d’une formation professionnelle, le commissaire peut être nommé commissaire divisionnaire. L’échelon suivant est celui de commissaire général. Enfin, un commissaire divisionnaire peut être nommé contrôleur général. Après un an d’activité minimum,  le contrôleur général peut devenir inspecteur général, puis directeur des services actifs. Les postes de commissaire de police sont classés de A à E, selon leur niveau de responsabilité.

Salaire d’un commissaire

La rémunération d’un commissaire dépend de son grade :

  • Élève : environ 1 600 € net
  • Stagiaire : environ 2 000 € net
  • Commissaire de police : entre 3 000 € et 5 000 € net
  • Commissaire divisionnaire de police : entre 4 500 € et 6 500 € net
  • Commissaire général de police : entre 5 700 € et 7 800 € net

Comment trouver un emploi ?

Pour trouver un poste de commissaire, il faut passer un concours. On ne postule pas des annonces à ce poste.

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF