AccueilMétiersDevenir comportementaliste animalier : missions, salaire et formation

Devenir comportementaliste animalier : missions, salaire et formation

Education d'un chien

La profession de comportementalisme animalier vous intéresse ? Vous aimez les animaux et êtes fin psychologue ? Vous êtes pédagogue, patient, compréhensif et doux ? N’hésitez plus et parcourez notre fiche métier pour avoir toutes les informations relatives aux missions, salaire, formations à effectuer pour devenir comportementaliste animalier.

Formation disponible :

Formation pour devenir Comportementaliste animalier

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

Missions

Spécialiste de la relation entre l’homme et l’animal, ce professionnel est assez proche de l’éducateur. Cependant, il possède aussi une formation de psychologie animale et d’éthologie (étude du comportement des animaux).

Il peut s’appeler « psychologue pour animaux » et va travailler autour de la communication relationnelle entre le maître et son compagnon afin de comprendre comment il peut radoucir des comportements difficiles ou compliqués chez l’animal. Ces comportements peuvent être de l’anxiété, des phobies, du stress, etc. Le comportementaliste animalier va intervenir quand le propriétaire est dépassé par ceux-ci. Il peut exercer auprès de tous les animaux de compagnie, souvent des chiens et des chats. Il peut aussi travailler sur d’autres types de bêtes comme sur les chevaux et, dans ce cas, il sera appelé “chuchoteur d’animaux”.

Il existe deux types de comportementalistes animaliers :

  • Les vétérinaires comportementalistes : Il s’agit de consultations en cabinet durant lesquelles le vétérinaire va établir un diagnostic, donner des conseils et potentiellement mettre en place un traitement.
  • Les éducateurs canins comportementalistes : Ils vont travailler sur l’éducation en proposant des exercices d’obéissance et des jeux. Le comportementaliste animalier est souvent indépendant et se déplace au domicile ou va recevoir dans son cabinet. Il pourra aussi être salarié dans des centres de formation, des élevages ou des clubs.

Voici ses missions : 

  • Rencontre avec le maître et l’animal : Il va essayer de comprendre les troubles de comportement chez la bête en posant des questions au propriétaire puis en observant l’animal. Il va demander quels sont ses problèmes (aboiement, fugues, agressivité …) puis il va chercher les causes possibles (une naissance, un déménagement, des vacances prolongées, un décès … )
  • Établissement du diagnostic : Le comportementaliste va étudier les relations entre le maître et l’animal et essayer de comprendre les réactions des deux côtés. Il va ensuite établir un diagnostic. 
  • Conclusion et solutions : Il va expliquer au maître quelles solutions il peut apporter et va mettre en place un process afin de ramener l’harmonie entre l’homme et son animal.

Qualités et compétences

Le comportementaliste animalier va devoir posséder des compétences très techniques mais aussi des qualités humaines. En voici quelques-unes : 

  • Il est passionné par les animaux : Le comportementaliste animalier aime les animaux. C’est indispensable pour bien faire son métier. Il les respecte et s’y intéresse énormément. Curieux, il apprend sans cesse sur les nouvelles méthodes pour les aider.  
  • Il sait s’adapter : Un animal un peu bruyant ou agressif, un maître pas forcément agréable ou désespéré, voici des situations qu’il faut réussir à gérer. Le comportementaliste va devoir faire preuve d’un sens de l’adaptation aiguisé. 
  • Il est pédagogue : Il va devoir être patient avec l’animal, mais aussi avec le maître.  
  • Il est doux, compréhensif et emphatique : Il sait rassurer aussi bien l’animal que le maître qui peuvent être très angoissés tous les deux. C’est un professionnel qui sait parler avec douceur et attention. 
  • Il ne perd pas son sang-froid :  Un moment de panique, une crise d’angoisse, un accès de colère et la consultation peut devenir désagréable. Le comportementaliste a un sang-froid à toute épreuve. 

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il n’existe pas de diplôme d’État en France pour devenir comportementaliste animalier. Cependant, il est plus que conseillé d’avoir fait une formation pour y prétendre. De plus, des notions vétérinaires sont importantes pour connaître la physiologie de l’animal et reconnaître une éventuelle maladie.

Formations pour devenir comportementalisme animalier

Afin de devenir comportementaliste animalier, il est intéressant de se former au métier d’éducateur. 

Pour devenir éducateur comportementaliste ou comportementaliste canin, il faut posséder l’attestation de connaissances délivrée par la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) qui atteste que le comportementaliste est apte à travailler avec des animaux. 

Pour obtenir ce certificat, il faut soit être titulaire d’un diplôme, d’un titre ou d’une certification attestant que le candidat dispose des connaissances nécessaires, soit suivre une formation habilitée par le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation et la valider.  

Il existe également des vétérinaires comportementalistes qui ont suivi le  module « comportement animalier » des écoles vétérinaires. La formation initiale est la même que pour tout vétérinaire.

Il est possible de passer par des formations privées comme le CERFPA :

Le titulaire recevra un certificat de Compétences Professionnelles de comportementaliste animalier qui est décerné aux élèves qui ont suivi les trois modules, validé les devoirs (moyenne générale de 10/20) + les deux stages pratiques se terminant par une évaluation. Cette formation est agréée par la Fédération Européenne des écoles. 

Il existe aussi la possibilité de se tourner vers des études d’éthologie. Le titulaire pourra devenir chercheur-enseignant en comportement animal. Pour cela, il faudra passer un Master en éthologie. (bac + 5).

Formation disponible :

Formation pour devenir Comportementaliste animalier

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

Perspectives d’emploi

Un très bel avenir se profile pour les comportementalistes animaliers. De plus en plus de personnes se soucient du bien-être de leurs animaux. Les comportementalistes débutants pourront également se spécialiser.

Salaire d’un comportementalisme animalier

Le salaire d’un comportementaliste animalier débutant se situe autour de 1 500 euros brut par mois. Le professionnel confirmé peut gagner jusqu’à 3 000 euros brut par mois. Si celui-ci est vétérinaire, il facturera sa consultation au cabinet aux alentours de 150 €.

Comment trouver un emploi ?

En tant qu’indépendant, le comportementaliste devra lui-même se faire une clientèle ou bien être embauché dans des centres de formation, des élevages ou des clubs. Il pourra aussi trouver du travail en regardant sur des sites comme Jooble, Pôle emploi ou des sites spécialisés comme Dreamdog.

Formation disponible :

Formation pour devenir Comportementaliste animalier

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme
Secteurs