AccueilMétiersDevenir conseiller agricole : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir conseiller agricole : missions, salaire et formation

Discussion entre deux agriculteurs

Le métier de conseiller agricole vous attire ? L’économie vous passionne autant que l’agronomie ? Entre le bureau et les exploitations, le conseiller agricole est toujours sur la route et n’a pas le temps de s’ennuyer. Il a le sens du contact et l’esprit scientifique. Si vous voulez en savoir plus, plongez-vous dans la lecture de cette fiche métier afin de découvrir les missions, le salaire et les formations de ce professionnel dévoué à l’amélioration des pratiques agricoles.

Missions

Le conseiller agricole accompagne et conseille les agriculteurs dans leur quotidien. Il collecte des données, s’informe pour ensuite les aider à gérer leurs exploitations au niveau technique et économique (cultures qui résistent aux maladies, animaux mieux nourris, augmentation de leur productivité, extension de l’exploitation…). Il se partage entre le bureau et le terrain où il va rencontrer les agriculteurs et faire des essais qui leur permettront par la suite d’optimiser leurs cultures. Il réalise également des études de marché, toujours afin d’aider les agriculteurs dans leurs démarches d’exploitants. Il peut leur proposer de se diversifier, de commercialiser des produits de la ferme…

Il travaille dans des chambres d’agriculture, des coopératives agricoles…

Voici quelques-unes de ses missions :

  • Tâches administratives : emails, prises de rendez-vous avec des agriculteurs, des services techniques… Les tâches administratives occupent une partie de la journée du conseiller qui a un agenda bien rempli.
  • Conseil et accompagnement : Il propose de nouvelles idées aux agriculteurs pour augmenter leurs revenus et les accompagne dans ces démarches.
  • Essais d’expérimentation : Il pratique/fait pratiquer des essais dans des parcelles d’essai.
  • Comptes-rendus : Il rédige par la suite des comptes-rendus et présente les résultats.
  • Projets de développement : A partir des essais et analyses, il met en place des projets de développement (analyse des coûts, de la faisabilité…).

Qualités et compétences

Le conseiller agricole possède de nombreuses qualités et compétences qui lui permettent d’exercer sa profession. En voici quelques-unes :

  • Disponibilité : Il doit être disponible pour répondre aux différentes demandes des agriculteurs. Aucune journée ne se ressemble.
  • Contact : Un conseiller agricole doit avoir le sens du contact et aimer être à l’écoute des agriculteurs et de leurs problématiques.
  • Connaissances techniques : L’agronomie et l’économie sont deux domaines dans lesquels le conseiller agricole se doit d’être compétent.
  • Curiosité : Nouveaux produits, nouvelles réglementations… Il se doit d’être toujours au fait de l’actualité dans son domaine.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Un diplôme de niveau bac + 2 minimum est requis pour exercer cette profession même si beaucoup ont en réalité des diplômes d’ingénieurs.

Formations pour devenir conseiller agricole

Voici quelques formations possibles :

Niveau bac + 2 :

BTSA Agronomie : productions végétales

Le brevet de technicien supérieur agricole s’obtient en deux ans après le bac ou bac pro du domaine. Il offre de nombreux débouchés. Le BTSA Agronomie : productions végétales forme aux techniques de productions végétales. Il prend en compte l’impact écologique et économique de la production.

Au programme :

  • Français
  • Langue vivante
  • Éducation socioculturelle
  • Éducation physique et sportive
  • Documentation
  • Biologie – écologie
  • Mathématiques
  • Sciences physiques et chimiques
  • Technologie de l’information et du multimédia
  • Sciences économiques sociales et de gestion – gestion d’entreprise
  • STA/Productions végétales
  • Agroéquipement…

BTSA Analyse, conduite et stratégie de l’entreprise agricole

Ce BTSA ACSE, qui se déroule en deux ans après un bac ou bac pro du domaine, a plusieurs objectifs : la conception de projets et la gestion d’une entreprise agricole. Les élèves sont également formés à la production végétale et animale.

Au programme :

  • Français
  • Langue vivante
  • Histoire-géographie
  • Éducation socioculturelle
  • Éducation physique et sportive
  • Documentation
  • Biologie – écologie
  • Mathématiques
  • Sciences physiques et chimiques
  • Technologie de l’information et du multimédia
  • Sciences économiques sociales et de gestion – gestion d’entreprise
  • STA/Productions végétales
  • STA/Productions animales
  • Agroéquipement…

BTS Techniques et services en matériel agricole

Le BTS TSMA, accessible en deux ans après un bac ou bac pro du domaine, permet à son titulaire de développer une relation clientèle et constructeurs, conseiller sur le matériel agricole en fonction des besoins des exploitants, gérer le matériel agricole.

Au programme :

  • Culture générale et expression
  • Anglais
  • Mathématiques
  • Sciences physiques et chimiques
  • Économie-gestion appliquée à l’agroéquipement
  • Modélisation du comportement des matériels
  • Agronomie et connaissances du milieu de l’agroéquipement
  • Organisation de la maintenance et de l’après-vente
  • Technologie et intervention sur matériels…

Niveau bac + 3 :

Licence pro mention productions animales

Cette licence professionnelle s’effectue en un an après un bac + 2 du domaine. Elle forme à l’élevage, la transformation et la distribution de la production animale, aussi bien qu’à la gestion technique et administrative.

Au programme :

  • Usages numériques
  • Exploitation de données à des fins d’analyse
  • Expression et communication écrites et orales
  • Positionnement vis-à-vis d’un champ professionnel
  • Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle
  • Réalisation d’un diagnostic et/ou d’un audit pour apporter des conseils
  • Gestion et adaptation des processus de production
  • Application de la réglementation du secteur en matière de : qualité, hygiène, sécurité, environnement
  • Mise en œuvre de stratégies marketing et commercialisation

Licence pro mention productions végétales

Cette licence professionnelle s’obtient en un an après un bac + 2 du domaine. Plusieurs parcours sont possibles, permettant de travailler dans les laboratoires de recherche à l’amélioration des plantes ou comme conseil en systèmes de production.

Au programme :

  • Usages numériques
  • Exploitation de données à des fins d’analyse
  • Expression et communication écrites et orales
  • Positionnement vis-à-vis d’un champ professionnel
  • Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle
  • Réalisation d’un diagnostic et/ou d’un audit pour apporter des conseils
  • Gestion et adaptation des processus de production
  • Application de la réglementation du secteur en matière de : qualité, hygiène, sécurité, environnement
  • Mise en œuvre de stratégies marketing et commercialisation

Licence pro agronomie

Cette formation d’un an après un bac + 2 du domaine forme aux métiers du conseil en agriculture. Plusieurs parcours sont possibles. Elle permet d’acquérir les compétences permettant d’analyser, conseiller, traiter d’économie autour de l’activité agricole.

Au programme :

  • Usages numériques
  • Exploitation de données à des fins d’analyse
  • Expression et communication écrites et orales
  • Positionnement vis-à-vis d’un champ professionnel
  • Action en responsabilité au sein d’une organisation professionnelle
  • Réalisation d’un diagnostic et/ou d’un audit pour apporter des conseils
  • Gestion et adaptation des processus de production
  • Application de la réglementation du secteur en matière de : qualité, hygiène, sécurité, environnement
  • Mise en œuvre de stratégies marketing et commercialisation

Niveau bac + 5 :

Diplôme d’ingénieur en sciences agronomiques

Cette formation sur trois ans après un bac + 2 permet d’acquérir un niveau approfondi de connaissances scientifiques, mais aussi économiques et numériques.

Au programme :

  • Écophysiologie végétale
  • Gestion d’entreprise
  • Informatique et tableur pour l’ingénieur
  • Connaissance du monde agricole
  • Biotechnologies appliquées à l’agriculture et l’alimentation
  • Marketing
  • Analyse systèmes de production
  • Conception de systèmes d’information
  • Numérique et élevage
  • Économie de la connaissance
  • Évaluation de la transition agroécologique…

Perspectives d’emploi

Le conseiller agricole peut devenir chef de service et/ou, s’il le souhaite, se spécialiser.

Salaire d’un conseiller agricole

Un conseiller agricole peut gagner entre 1 850€ brut par mois et 2 500€ brut par mois durant ses premières années.

Comment trouver un emploi ?

Vous pouvez chercher des offres sur le site de Pôle emploi ou Indeed. Apecita, site d’emploi dans l’agriculture, est également à consulter ainsi que les sites d’emploi régionaux.

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.