AccueilMétiersDevenir Éducateur de jeunes enfants : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Éducateur de jeunes enfants : missions, salaire et formation

Educatrice en charge d'une petite fille

Le métier d’éducateur de jeunes enfants vous intéresse ? Organisé et pédagogue, vous avez de l’affection pour la petite enfance ? Vous avez un bon équilibre psychologique et êtes capables de résister au stress ? Enfin, vous êtes observateur, créatif avec un sens ludique accru ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formations disponibles :

Devenir Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE)

  • À votre rythme, à domicile
  • Financement possible à 100%
Culture et formation

Devenir Auxiliaire de puériculture

  • Où et quand vous voulez
  • Financement possible à 100%

TOP formations en ligne :

Missions

L’éducateur de jeunes enfants est un spécialiste de la petite enfance. Son rôle primordial consiste à créer un environnement ludoéducatif et à stimuler l’éveil des enfants de moins de 7 ans. Dans son métier, il peut être appelé à veiller sur les enfants uniquement dans la journée ou à en prendre exclusivement soin dans la mesure où ils sont placés dans un foyer social.

L’éducation et l’épanouissement des enfants sont donc les buts qu’il poursuit au quotidien. Pour cela, il fait grandement preuve de minutie et de créativité. Ses interventions ne s’improvisent pas et il doit se référer à tout moment aux documents d’accompagnement mis à sa disposition.

Dans une crèche, dans un centre de loisirs ou encore dans un hôpital, l’éducateur de jeunes enfants intervient dans divers lieux où il s’ingénie à favoriser l’expression des facultés intellectuelles, artistiques et affectives des enfants par des activités d’éveil et des jeux. Il aménage à cet effet des ateliers de lecture, de cuisine, de gymnastique et de musique pour la socialisation et l’épanouissement de ces enfants.

Sa mission de stimulation et de sécurisation prend une proportion plus importante lorsqu’il se trouve face à des enfants en difficultés sociales. Tout en comblant l’absence des parents, ce professionnel doit se limiter à son rôle d’éducateur extérieur. Observateur et attentif, il analyse et détecte les troubles comportementaux et éducatifs chez les enfants (violence, autarcie, dysphasie, atonie, etc.) afin de les orienter vers des spécialistes qui peuvent assurer leur prise en charge.

À ce propos, les missions spécifiques d’un éducateur de jeunes enfants s’avèrent complexes et très variés.

Créer un cocon pour les enfants

L’une des tâches cruciales de l’éducateur de jeunes enfants consiste à mettre en place un environnement à la fois stimulant et sécurisant pour ses protégés.

En contact avec leurs familles, il leur crée un univers organisé en fonction des activités pratiquées : lecture, musique, jeux.

Imaginatif et créatif, il propose un espace de vie adapté à leur âge et à leurs centres d’intérêt.

Accompagner l’enfant dans son développement

À travers les approches éducatives adaptées, les activités manuelles (origami, par exemple) et les temps de lecture, l’éducateur de jeunes enfants participe à l’éclosion des facultés psychocognitives et motrices de l’enfant. Il le soutient, l’assiste dans son sommeil, pendant ses repas et durant ses temps de jeu en vue d’identifier les problèmes médicaux ou comportementaux susceptibles de ralentir son développement.

Pour prévenir des troubles durables, il oriente les parents vers des spécialistes pour une prise en charge plus efficace.

Accompagner l’équipe

Ce spécialiste de la petite enfance met en place un creuset de partage de connaissances et de bonnes pratiques. Il initie également des séances d’échange au cours desquelles les inquiétudes identifiées sur les enfants sont évoquées. Il veille au respect du projet pédagogique avec le reste de l’équipe.

Étant formé sur les différents aspects pédagogiques, c’est à l’éducateur de jeunes enfants qu’il revient en grande partie de proposer un projet pédagogique, de définir les diverses activités à mener, et ce, en prenant en compte l’avis de l’ensemble des membres de l’équipe.

Accompagner les parents dans l’éducation des enfants

L’éducateur de jeunes enfants permet aux parents de prendre du recul, d’accéder aux informations utiles et aux outils nécessaires afin d’éduquer convenablement leurs enfants et garantir leur épanouissement.

Qualités et compétences

Prendre en charge l’éducation des enfants en veillant à leur sécurité et leur épanouissement est une mission tout à fait complexe. Pour la mener à bien, l’éducateur de jeunes enfants doit avoir des compétences et qualités humaines inhérentes à l’exercice de ce métier. En voici quelques-unes :

  • La patience : c’est sans doute la qualité la plus indispensable pour exercer le métier d’éducateur de jeunes enfants. Il doit comprendre les enfants dans tous les sens, leur indécision et leurs attitudes déplacées.
  • L’observation : aussi nombreux que soient les enfants du centre dans lequel il exerce, l’éducateur de jeunes enfants est appelé à veiller sur l’évolution de chacun d’eux. L’observation devient alors une qualité nécessaire qui l’aide à suivre et évaluer les performances et les potentielles lacunes de chaque enfant.
  • Le contact humain : l’éducateur de jeunes enfants est en contact permanent avec les enfants et leurs parents. La diplomatie, l’empathie, le sens de l’écoute, la communication et les valeurs humaines sont des atouts qui lui permettent d’assurer la qualité de ces rapports.
  • La maîtrise des étapes du développement du jeune enfant sur divers plans : psychopédagogique, psychomoteur, somatique, social et affectif.
  • La maîtrise des politiques familiales et les dispositifs d’accompagnement familial.
  • Une solide connaissance en droit de l’enfant et de la famille.
  • La maîtrise des techniques d’animation pédagogique, créatives, éducatives et expressives.
  • La maîtrise des principes et règles en matière d’hygiène, de sécurité et de santé.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Étant donné la sensibilité du métier d’éducateur de jeune enfant, il est indispensable de suivre une formation certifiée par un diplôme avant d’y prétendre. Le métier est très réglementé et seul le diplôme d’État d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE), un équivalent de Bac +3, y conduit.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Il existe une seule formation permettant d’accéder au métier d’éducateur de jeunes enfants.

Niveau Bac +3

Diplôme d’état d’éducateur de jeunes enfants (DEEJE)

Ce DEEJE se prépare en 3 ans après le baccalauréat et forme le titulaire au métier d’accompagnement et d’éducation de jeunes enfants. L’éducateur acquiert notamment les compétences qui lui permettent de sensibiliser les enfants aux règles de la vie en groupe et de réunir les conditions nécessaires pour favoriser leur développement et leur épanouissement.

Pour accéder à la formation, il faut s’inscrire via le portail ParcourSup puis passer un entretien d’admission. La formation est ouverte aux titulaires d’un baccalauréat ainsi qu’aux titulaires d’un diplôme du domaine sanitaire et social avec 3 ans d’expérience.

Durant les 3 ans, l’étudiant acquiert des connaissances pratiques dans les domaines suivants :

  • L’accueil et accompagnement du jeune enfant : les enseignements sont basés sur la connaissance du jeune enfant et de son environnement, l’accueil et la fonction parentale, les sciences humaines, le positionnement professionnel, etc.
  • L’action éducative orientée sur la petite enfance : développement de l’enfant, sécurité et prévention, suivi et développement formatif, projet éducatif.
  • Le travail en équipe et la communication professionnelle.
  • Les dynamiques institutionnelles et interinstitutionnelles.

Formations disponibles :

Devenir Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE)

  • À votre rythme, à domicile
  • Financement possible à 100%
Culture et formation

Devenir Auxiliaire de puériculture

  • Où et quand vous voulez
  • Financement possible à 100%

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un éducateur de jeunes enfants varie selon qu’il soit éducateur territorial ou éducateur territorial principal. Dans le premier cas, le professionnel touche environ 1 700 euros bruts par mois, en début de carrière. Une rémunération qui s’améliore au fil du temps et qui peut atteindre 3 000 euros bruts par mois, voire plus.

Dans le deuxième cas, il gagne environ 2 000 euros bruts par mois, en début de carrière, puis près de 3 500 euros bruts par mois en fin de carrière.

Soulignons qu’à ce salaire principal, s’ajoutent des indemnités et des primes très intéressantes.

Débouchés

Les municipalités et les associations pour l’enfance sont les principales structures qui recrutent et travaillent avec les éducateurs de jeunes enfants. Il faut souligner que leurs compétences sont également très appréciées par les centres socio-éducatifs de la petite enfance, les haltes-garderies, les crèches et les jardins d’enfants. Les chances d’insertion professionnelle sont donc réelles.

Après quelques années d’exercice, le professionnel peut être promu à la tête d’une garderie ou d’une crèche. Il aura alors pour missions d’encadrer et de diriger une équipe pour l’épanouissement des enfants.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour obtenir son premier poste, le professionnel peut multiplier ses candidatures auprès des structures qui recherchent son profil. Il peut également postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi.