AccueilMétiersDevenir Expert-comptable : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Expert-comptable : missions, salaire et formation

Expert comptable travail sur le pointage de factures

Le métier d’expert-comptable vous intéresse ? Vous savez jongler avec les chiffres et vous avez une bonne capacité d’analyse ? Vous avez de la rigueur et vous êtes une personne très organisée ? De plus, vous êtes dynamique et vous avez une bonne capacité d’adaptation ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formations disponibles :

Formation BTS Comptabilité Gestion

  • À votre rythme, où et quand vous voulez
  • Diplôme d’État de niveau 5 (BAC+2)
  • Financement possible à 100%
Studi

Formation Diplôme Comptabilité et Gestion (DCG)

  • À votre rythme
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement possible à 100%
deficompta

Formation MBA Ingénierie Financière

  • 100% à distance
  • Titre professionnel de niveau 7 (BAC+5) reconnu par l’Etat
  • Financement possible à 100%
Studi

TOP formations en ligne :

Missions

Spécialiste de la fiscalité, de la finance et de la gestion, l’expert-comptable est un allié précieux pour les dirigeants d’entreprise. Partenaire clé de l’entreprise, il est responsable de la justesse et de la conformité des comptes. À la fin de l’exercice fiscal, il aura donc à dresser les bilans afin de les transmettre pour certification auprès des instances fiscales.

Qu’il exerce à titre libéral, en cabinet d’expertise ou avec des associés, l’expert-comptable apporte à ses clients les solutions les plus adaptées en fonction de leurs besoins spécifiques. Ses clients peuvent être des artisans, des commerçants, des professionnels exerçant en professions libérales, des associations, des petites ou grandes entreprises.

À ce titre, les missions d’un expert-comptable sont nombreuses. En plus d’établir et fiabiliser la comptabilité de ses employeurs, il contrôle les éléments comptables et fiscaux tout en conseillant sur la gestion de l’entreprise. Ainsi, il présente une analyse de gestion qui saura guider le chef d’entreprise après une revue des comptes. Outre l’aspect chiffre de son métier, il a donc également un rôle d’interlocuteur privilégié. À partir de ses analyses, il est à même de conseiller des axes d’amélioration, de gains de productivité, et par conséquent de coûts.

Au sein d’un cabinet, l’expert-comptable doit également assurer des missions de développement économique et pilotage technique. On parle ici du suivi des tableaux de bord d’activités et prévisionnels du cabinet afin de contribuer à son développement commercial. Il peut être aussi amené à encadrer, former une équipe de stagiaires ou d’assistants, collaborateurs…

Superviser la tenue et la révision des comptes

  • Suivi mensuel ou trimestriel et établissement des tableaux de bord
  • Élaboration des documents prévisionnels : business plans, comptes de résultat…
  • Réalisation des déclarations périodiques : comptables, fiscales et sociales
  • Vérification de l’origine des états financiers (règlements, impayés, factures, immobilisations, emprunts) et leur cohérence avec les transactions réalisées ainsi que l’exactitude des valorisations déclarées.

Superviser la présentation des comptes annuels

  • Réalisation des arrêtés comptables, à la clôture de l’exercice, avant la consolidation des comptes
  • Vérification de la conformité des comptes aux dispositions légales et réglementaires ainsi qu’aux normes comptables et professionnelles.
  • Vérification et mise au point des documents annuels et la liasse fiscale : bilan d’activités, compte de résultat, tableaux annexes
  • Attestation des comptes.

Mettre en œuvre les diligences légales

  • Vérification de la tenue annuelle des instances légales de l’entreprise. Il s’agit entre autres des assemblées générales et des conseils d’administration.
  • Rédaction des différents documents légaux (PV des instances légales, rapports de gestion, etc.).
  • Mise en place de la déclaration de véracité de la taxe Écofolio
  • Gestion et surveillance des comptes.

Qualités et compétences

L’expert-comptable est un professionnel dont le rôle va bien au-delà de la seule tenue des comptes et leur certification. Il doit également pouvoir favoriser le développement des entreprises qui l’emploient en apportant conseils et orientations stratégiques. Pour exercer ce métier, il faudra donc avoir un bon sens du contact et être en mesure d’expliquer les rouages de la comptabilité aux clients.

Ses compétences et qualités humaines essentielles s’articulent donc autour de :

  • Sa rigueur : la comptabilité est un domaine qui ne tolère aucune inexactitude. Les calculs, les différentes procédures et législations ne doivent donc avoir aucun secret pour ce professionnel.
  • Son autonomie : travaillant pour plusieurs clients, l’expert-comptable intervient dans des environnements très variés. À cet effet, il se doit de faire preuve d’une grande autonomie pour mener à bien chacune de ses missions.
  • Ses capacités de communicant : la communication (orale ou écrite) est très importante dans le domaine de la comptabilité. Un expert-comptable doit être capable de communiquer facilement avec ses clients. Il doit également pouvoir animer une équipe de professionnels, rédiger des rapports et développer un bon relationnel.

Notons cependant, et contrairement à ce que l’on pourrait croire, que vous n’avez pas forcément besoin d’être un surdoué des chiffres pour réussir dans le domaine de l’expertise comptable. C’est une profession qui nécessite autant des compétences techniques et numériques que des qualités relationnelles et managériales. En effet, la grande majorité des enseignements tournent autour de matières économiques, juridiques, sociales ou liées au domaine du numérique, à la gestion, au numérique, au conseil et au management.

Un diplôme est-il obligatoire ?

L’expertise comptable est un secteur très réglementé. À cet effet, vous devez être titulaire d’un diplôme spécifique pour exercer le métier d’expert-comptable. Il s’agit du DEC – diplôme d’expertise comptable qui demande 8 années d’études.

Cependant, soulignons qu’il est possible de rentrer assez tôt dans la vie professionnelle et de se former ensuite afin de vous rapprocher un peu plus du statut d’un expert-comptable.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Les experts-comptables sont des professionnels systématiquement titulaires du DEC (Diplôme d’Expertise comptable) et inscrits au tableau de l’ordre des experts-comptables. Pour accéder à ce diplôme, il faut suivre une formation spécifique composée de 3 parcours : le DCG, le DSCG et le DEC.

Niveau Bac +3

Le DCGDiplôme de Comptabilité et de Gestion

Le DCG – Diplôme de Comptabilité et de Gestion constitue le premier palier de la formation d’un expert-comptable. Il s’agit d’un cursus de 3 ans qui donne le grade de licence et permet d’accéder au monde professionnel ou poursuivre les études.

La formation permet aux étudiants d’obtenir les connaissances de base dans les domaines de la comptabilité et de la finance d’entreprise.

Niveau Bac +5

Le DSCG – Diplôme supérieur de comptabilité et de gestion

Le DSCG – Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, est la deuxième étape du parcours de formation d’un expert-comptable. Le diplôme de niveau Bac +5 confère le grade de Master et permet l’entrée en stage d’expertise comptable. D’une durée de 3 ans, celle-ci permet à l’étudiant de se présenter aux épreuves du DEC.

Au cours de cette formation de 2 ans, les étudiants pourront acquérir des connaissances approfondies qui préparent aux métiers de la comptabilité, du contrôle de gestion, de l’audit et de la finance.

Niveau Bac +8

Le DEC

Il s’agit de la dernière étape du parcours de formation d’un expert-comptable. Le DEC, pour Diplôme d’expertise comptable, se prépare en 3 ans, permet d’exercer le métier d’expert-comptable ou de se préparer au métier de commissaire aux comptes. Le diplôme permet en outre de s’inscrire au concours d’agrégation d’économie et gestion.

L’ensemble des cours permettent aux étudiants de développer leurs connaissances dans les domaines du conseil, du contrôle qualité, du management et de la communication.

Formations disponibles :

Formation BTS Comptabilité Gestion

  • À votre rythme, où et quand vous voulez
  • Diplôme d’État de niveau 5 (BAC+2)
  • Financement possible à 100%
Studi

Formation Diplôme Comptabilité et Gestion (DCG)

  • À votre rythme
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement possible à 100%
deficompta

Formation MBA Ingénierie Financière

  • 100% à distance
  • Titre professionnel de niveau 7 (BAC+5) reconnu par l’Etat
  • Financement possible à 100%
Studi

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire de l’expert-comptable peut varier en fonction d’un certain nombre d’éléments, dont l’expérience et l’environnement dans lequel il évolue.

Avec un profil junior, il est possible de gagner entre 2 500 et 5 000 euros bruts par mois. Quant à l’expert-comptable confirmé, il peut prétendre à une rémunération avoisinant 9 000 euros bruts par mois.

Débouchés

Si l’expert-comptable décide d’exercer son métier en entreprise, il aura la possibilité d’évoluer vers un poste de directeur comptable ou directeur financier. En cabinet, il peut évoluer et devenir associé. Enfin, comme c’est le cas pour d’autres professions, l’expert-comptable peut se lancer à son compte en créant son propre cabinet.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour trouver un emploi, l’expert-comptable peut déposer sa candidature directement auprès de cabinets. Autrement, il a la possibilité de postuler aux offres d’emploi disponibles sur des sites de recherche d’emploi comme indeed.com ou regionsjob.com.