AccueilMétiersDevenir relaxologue : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir relaxologue : missions, salaire et formation

Séance de relaxation

Le métier de relaxologue vous tente ? Vous voudriez en savoir plus sur ce métier ? Vous êtes sensible aux techniques de relaxation ? Aider les autres est chez vous une seconde nature ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Missions

Le relaxologue est chargé d’employer des méthodes de médecines alternatives diverses pour aider son patient à gérer son stress et ses émotions.

Il utilise pour cela plusieurs méthodes : hypnose, yoga, méditation, sophrologie ou différentes techniques de relaxation et respiration. Son objectif est d’agir sur le corps et l’esprit de ses patients à travers ces pratiques.

Le relaxologue emploie également d’autres moyens pour accompagner ses patients. Il leur permet d’extérioriser leur mal-être à travers la parole, le dessin, l’écriture, les mouvements corporels dans le but d’évacuer les tensions par des outils d’expression.

Ainsi, la relaxologie est une pratique qui associe des techniques de relaxation à des méthodes de développement personnel. Le professionnel commence le travail d’accompagnement avec son patient par un échange oral. À travers cette discussion, il tente de comprendre les attentes de son patient et établit un programme d’accompagnement personnalisé.

Il travaille généralement dans son propre cabinet, comme libéral et parfois comme salarié dans certaines structures de santé. Il intervient auprès de particuliers, adultes et enfants, mais également beaucoup auprès des salariés d’entreprises.

La profession n’est pas réglementée et il est à noter que le relaxologue n’est pas un professionnel de la santé. À ce titre, il ne peut pas poser de diagnostic, ni délivrer de traitements à ces patients.

Ses missions sont principalement :

Identification du besoin

Comme tout professionnel qui exerce dans l’accompagnement de personnes, le relaxologue doit avant tout déterminer la problématique de son patient. Il oriente tout d’abord l’échange afin de comprendre les difficultés et les besoins de ce dernier. Une fois qu’il détermine les objectifs du patient, il élabore un programme de soins en prenant soin d’en expliquer les détails à la personne concernée.

Animation des séances

Auprès de particuliers en séance individuelle ou dans des séances collectives en entreprise, le cœur du métier est la pratique. Il choisit la méthode de relaxation à appliquer selon son public et l’adapte selon les différents besoins de chacun. Développement personnel, yoga, méditation, ou sophrologie : les techniques employées sont variées et permettent un grand champ d’application à son activité.

Gestion de la clientèle

Le relaxologue travaille de façon indépendante. Il gère et développe seul sa clientèle. Il communique autour de son entreprise via les outils qui sont à sa disposition : publicités, site web, réseaux sociaux. Par ailleurs, il assume aussi les tâches administratives liées à son entreprise.

Qualités et compétences

En plus de ces connaissances techniques, il dispose aussi de compétences et qualités humaines essentielles.

En voici quelques-unes :

  • Sens du relationnel : C’est un métier autour de l’humain, le relaxologue a un bon sens du contact. Il est à l’écoute de ses patients et les amène à parler d’eux en les mettant à l’aise.
  • Flexibilité : Il travaille auprès de publics variés. Que ce soit un particulier qui traverse une période difficile ou un public de salariés lors d’une formation de gestion du stress, il doit adapter son programme de façon particulière.
  • Empathie : Le relaxologue accompagne des personnes en difficulté. Pour réussir sa mission, il se met à leur place, tente de les comprendre et fait preuve d’une profonde empathie.
  • Aisance orale : Il est souvent amené à animer des formations collectives, il est donc forcément à l’aise pour s’exprimer en public.  

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Pour exercer cette profession, il n’est pas obligatoire d’être titulaire d’un diplôme. La profession n’est pas réglementée, toutefois il est recommandé de suivre une formation pour maîtriser les connaissances techniques.

Formation

Si vous souhaitez devenir relaxologue, nous vous proposons quelques pistes de formations possibles. Une fédération s’est créée dans le but de soutenir la profession. La Fédération Internationale de Relaxologie regroupe une multitude de centres de formations répondant à des critères précis. Ces centres délivrent un Certificat International de Relaxologie.

Certificat International de Relaxologie

Centre Art Monic Formation – Villebon Sur Yvette

Chaque centre de formation a la possibilité de former à une ou plusieurs méthodes de relaxation qui entrent dans le cadre de la profession de relaxologue.

Ici, la formation est accessible à tous et destinée en priorité aux professionnels de santé et du paramédical.

Elle s’étale sur deux années, durant 6 week-ends de formation en première année. En première année, le programme est une initiation générale à la relaxologie et aux différentes méthodes. La seconde année est une spécialisation en bio synergie et propose 4 modules de deux à trois jours.

Un titre professionnel certifié par la fédération est délivré en fin de formation.

IRSSO Formation – Lescar

Après examen du dossier, le candidat est admis en formation. Elle est accessible à tous avec une préférence pour des professionnels de la santé qui souhaitent compléter leur formation.

La formation se déroule en deux cycles de 196 et 112 heures. Elle prépare à l’animation de séances autour de méthodes de relaxation et particulièrement en sophrologie.

Un titre professionnel est délivré en fin de formation. Il est certifié par la Fédération et le stagiaire qui suit les deux cycles obtient une certification RNCP.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Salaire

Le salaire du relaxologue dépend de sa clientèle et des tarifs qu’il aura fixés. En moyenne, une consultation coûte entre 45 € et 60 € lors d’une séance individuelle. Les séances collectives sont rémunérées entre 10 € et 20 €.

Débouchés

Puisque la carrière d’un relaxologue s’effectue en général en libéral, celui-ci est chargé de développer lui-même sa clientèle et son revenu dépend de sa capacité à travailler, ce qui peut l’amener à travailler beaucoup pour s’assurer un salaire convenable. Il peut obtenir des contrats longue durée avec des entreprises.

Plus rarement, il peut exercer comme salarié dans les structures de remise en forme, de gestion de la douleur, de centres de thalassothérapie.

Trouver un emploi

Comme le relaxologue exerce principalement en libéral, il est facile de créer son entreprise et d’installer en cabinet, parfois même à domicile. Cependant, recherche de clients est à sa charge. Il démarche les entreprises, développe sa communication en ligne et cherche à se faire connaître localement.

Secteurs