AccueilMétiersDevenir Sophrologue : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Sophrologue : missions, salaire et formation

Exercice de respiration

Le métier de sophrologue vous intéresse ? Vous êtes sensibles aux méthodes de bien-être ? L’empathie est une de vos qualités et vous avez un bon sens du relationnel ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formation disponible :

Formation pour devenir Sophrologue

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme
ecole beacademie

TOP formations en ligne :

Missions

Le sophrologue est un praticien du bien-être. Il est chargé de permettre à une personne de mieux appréhender son stress et de gérer au mieux son quotidien, à travers des méthodes spécifiques.

La sophrologie associe méditation et relaxation. Le praticien aide le patient à puiser des ressources intérieures pour lui permettre d’atteindre ses objectifs : professionnels, personnels ou sociaux.

Le sophrologue accompagne des personnes qui veulent résoudre tous types de problématiques : gestion du stress ou de la douleur, troubles obsessionnels ou alimentaires, difficulté de concentration et de mémorisation, gestion des addictions, et d’autres situations.

La mission du sophrologue est donc variée et peut toucher un large public, adultes ou enfants, hommes comme femmes, atteint d’une pathologie ou non.

Le sophrologue peut intervenir dans des séances individuelles, mais également des séances collectives, notamment auprès de salariés dans des entreprises.

Parmi les techniques utilisées par le sophrologue, nous pouvons trouver les différentes méthodes de respiration, des exercices de relaxation et de stimulation du corps.

La pratique de la sophrologie est reconnue, mais le sophrologue n’est pas un professionnel de santé. Par conséquent, il n’est pas autorisé à prescrire des médicaments.

Le sophrologue travaille généralement à son compte en libéral dans son propre cabinet ou se déplace en entreprise. Il peut aussi travailler dans une équipe dans des centres de rééducation, des maisons de retraite ou de repos.

Ses missions sont principalement :

Échange avec le patient

Lors de la première séance avec le patient, le sophrologue échange longuement avec lui. Il prend le temps de comprendre les raisons de sa venue. Le sophrologue cherche à connaître ses objectifs, ses freins, ses ressources. Toutes ces informations vont permettre au praticien d’adapter son programme de soins au patient.

Séances de sophrologie

Une fois les problématiques identifiées, le sophrologue détermine un nombre de séances nécessaires à l’atteinte des objectifs du patient. Il programme entre une et plusieurs séances. Durant ses séances, il applique les différentes techniques de sophrologie notamment en méditation et relaxation. Les séances prennent fin une fois que l’objectif du patient est atteint.

Gestion d’entreprise

Enfin, le sophrologue est le gestionnaire de son entreprise. Il établit une stratégie pour faire connaître son cabinet et trouver ses clients : création d’un site web, développement des réseaux sociaux, recherche de partenariats.

Puis, il gère également la partie administrative de l’entreprise : comptabilité, facturation, gestion du secrétariat.

Qualités et compétences

Le sophrologue est un spécialiste des médecines alternatives. C’est un métier qui requiert également des qualités humaines indispensables.

En voici quelques-unes :

  • Écoute attentive : L’écoute est la qualité la plus importante du sophrologue pour comprendre les attentes du patient à travers l’échange. Il passe du temps à questionner et écouter son patient afin d’en savoir le plus possible sur ses blocages.
  • Empathie et bienveillance : Le sophrologue écoute avec empathie et bienveillance ses patients. Il ne les juge pas et reste respectueux des faits évoqués par son patient, en toute circonstance.
  • Persuasion : Comme le sophrologue anime des séances individuelles et collectives, il sait se montrer persuasif pour accompagner ses clients, et les pousser à accepter le programme de soins proposé par le professionnel.
  • Créativité : Enfin, le sophrologue redouble de créativité. Lors des séances, il adapte les différentes activités aux besoins du patient et propose des méthodes personnalisées. Le sophrologue ne présentera pas le même programme pour un enfant ou un adulte par exemple, même si la problématique est la même.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Bien que la sophrologie soit reconnue comme pratique, le métier de sophrologue n’est pas réglementé. Il n’y a donc aucun diplôme requis pour devenir sophrologue. Toutefois, il est recommandé de suivre une formation professionnelle.

Formation

Si vous souhaitez devenir sophrologue, voici l’unique formation reconnue actuellement.

Niveau BAC + 2 :

Certification professionnelle de sophrologue

La certification professionnelle de sophrologie est la seule formation reconnue RNCP par l’État.

Il est possible de suivre cette formation dans uniquement une douzaine de centres de formation dans le pays, membres du réseau de La société française de sophrologie qui répertorie ces établissements agréés.

La formation dure 300 heures et est ouverte à tous. À travers des enseignements théoriques et des cours pratiques, l’apprenti sophrologue découvre les méthodes de relaxation et méditation, les techniques de sophrologie et apprend à animer des séances individuelles et collectives.

À l’issue de la formation, 90% des personnes certifiées deviennent sophrologues dans les 6 mois.

Formation disponible :

Formation pour devenir Sophrologue

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme
ecole beacademie

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le sophrologue étant un professionnel libéral, son salaire va varier selon sa notoriété et du nombre de clients qu’il reçoit. En moyenne, un sophrologue débutant gagne environ 1 500€ brut par mois (source).

Combien gagne un sophrologue ?

Débouchés

La sophrologie est une discipline de plus en plus prisée et il est donc important que le sophrologue débutant accorde du temps au développement de sa notoriété pour se démarquer.

L’emploi de sophrologue peut être réalisé pour devenir une source de revenus intégrale, mais il peut tout aussi bien être un emploi pour compléter les revenus mensuels d’un foyer.

S’il débute en tant que salarié dans un établissement de santé, il peut envisager d’évoluer en ouvrant son propre cabinet de manière libérale. À terme, le sophrologue peut également se tourner vers la formation et devenir sophrologue-formateur.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour trouver un emploi de sophrologue, des offres sur des sites de recherche d’emploi sont disponibles comme poleemploi.fr. La grande majorité des professionnels évoluent en indépendant et ouvrent leur cabinet.

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.