AccueilMétiersDevenir rudologue : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir rudologue : missions, salaire et formation

Trie en déchetterie

Le métier de rudologue vous intéresse ? Vous êtes sensible à la cause environnementale ? Vous possédez des compétences scientifiques et techniques ? La communication est une de vos qualités ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Missions

Le rudologue est chargé de la gestion des déchets industriels de manière à diminuer la pollution de l’environnement. Pour cela, il étudie le traitement des déchets et établit des actions de protection environnementale.

Il est souvent en déplacement, dans les stations d’épuration ou de désintoxication et les déchetteries, où il contrôle les installations potentiellement dangereuses. Sur place, il réalise des prélèvements qu’il analyse ensuite en laboratoire.

Grâce à ces analyses, il propose des solutions adaptées pour chaque type de déchets dans le but de les diminuer, et ainsi de réduire la pollution qui en découle.

Le rudologue est en général employé par des organismes publics, comme des organismes de protection de l’environnement, mais également par les collectivités territoriales. Il est présent aussi bien dans son laboratoire que sur le terrain.

Plus rarement, il peut travailler au sein d’une entreprise. Il s’agit dans ce cas de grandes entreprises qui produisent des déchets particulièrement polluants.

Ses missions sont principalement :

Analyse des déchets

L’une de ses missions principales est d’analyser les déchets d’un établissement ou d’un site. Selon la structure qui l’emploie, il intervient dans des déchetteries, des stations d’épuration ou sur les déchets d’une entreprise privée. Il effectue des prélèvements et les analyse ensuite dans son laboratoire. Cela lui permet de connaître précisément les caractéristiques de ces déchets, et ainsi d’évaluer les pollutions qu’ils engendrent.

Conseil en traitement des déchets

Le rôle du rudologue après avoir analysé les différents déchets industriels, est de proposer des solutions en termes de traitement de ces déchets. Ces solutions sont par exemple : le réemploi de certains matériaux, le recyclage, la réutilisation des déchets comme nouvelle source d’énergie…

Contrôle des règles de protection

Enfin, il a pour mission de veiller à ce que les règles de protection de l’environnement soient bien appliquées. Il se rend donc sur des sites pour contrôler les installations qui pourraient être dangereuses, car génératrices de pollution.

Qualités et compétences

Le rudologue est un professionnel qui possède des compétences techniques et scientifiques. Mais, également des compétences et qualités humaines qui lui permettent d’assurer son travail du mieux possible.

En voici quelques-unes :

  • Curiosité scientifique : Le rudologue se tient informé de l’actualité et des innovations de son métier, notamment en termes de traitement de déchets.
  • Méthodologie : Le travail de celui-ci lui demande une grande rigueur et méthodologie pour assurer pleinement ses fonctions. De la connaissance des réglementations aux analyses des déchets, le professionnel travaille avec une méthode de travail rigoureuse.  
  • Résistance : Il a une bonne condition physique, car il est amené à se déplacer sur le terrain et dans des lieux peu agréables. Il n’est pas sensible à la vue ni aux odeurs des déchets qu’il manipule régulièrement. 
  • Sens de la communication : Enfin, le rudologue est chargé d’informer, il est souvent en contact avec des représentants institutionnels. Il sait se montrer persuasif lorsqu’il présente de nouvelles idées de protection environnementale.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il est obligatoire de posséder un diplôme pour exercer cette profession. Un niveau Bac + 5 est le minimum requis. Le niveau Bac +3 permet de devenir technicien en rudologie et traitement des déchets.

Formation

Si vous souhaitez devenir rudologue, nous vous proposons plusieurs pistes de diplômes reconnus. 

Niveau BAC + 5 :

Pour devenir rudologue, plusieurs voies de formation existent, principalement des Masters ou des diplômes en écoles d’ingénieurs. Pour accéder à ces formations, il est recommandé d’avoir suivi une Licence en Rudologie Gestion, Traitement et valorisation des déchets industriels ou équivalent.

Master Management Ingénierie des Déchets et Économie Circulaire

Ce Master à l’université du Mans est accessible après un Bac + 3. Il est notamment ouvert aux titulaires d’une licence en Sciences, mais également aux géographes, économistes ou encore juristes.

Il forme en deux ans aux fonctions de cadres dans la gestion et le traitement des déchets, incluant le métier de rudologue.

L’étudiant y développe des compétences en gestion des déchets et de la pollution, mais également des compétences rédactionnelles pour lui permettre de monter des dossiers administratifs et financiers.

Master GTESD – Gestion et Traitement des Eaux, des Sols et des Déchets

Cette spécialité GTESD du Master Sciences de l’Environnement est aussi une formation idéale pour préparer au métier de rudologue.

La formation d’une durée d’un an a pour objectif de préparer les étudiants à exercer des fonctions dans la gestion et le traitement des impacts environnementaux. Elle offre notamment une pluridisciplinarité et permet aux futurs cadres de ne pas se limiter à une spécialité (traitement des eaux, traitement des déchets, dépollution et réhabilitation de sites pollués).

Le Master 2 est accessible avec un niveau Bac + 4, dans les sciences de l’environnement.

Diplôme d’ingénieur en environnement

Plusieurs écoles d’ingénieurs en Chimie ou en Environnement proposent des formations généralistes avec des spécialisations possibles en fin de parcours pour se former aux métiers de l’environnement et plus particulièrement de la gestion et du traitement des déchets.

C’est le cas de l’école d’ingénieur ENGEES Strasbourg par exemple, avec son diplôme d’ingénieur en environnement. Cette formation pluridisciplinaire offre un large choix de spécialités en 2ᵉ année et 3ᵉ année.

À l’issue de la formation, de nombreuses opportunités s’offrent aux jeunes ingénieurs qui pourront exercer dans des entreprises privées, des collectivités territoriales ou même au Ministère de l’Environnement.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Salaire

Un rudologue technicien débutant pourra gagner entre 1 500 € et 1 800 € brut par mois selon l’établissement où il travaille. Le rudologue ingénieur lui débutera avec des salaires d’environ 2 200€ brut par mois.

Débouchés

Ce métier semble connaître un essor ces dernières années et les spécialistes annoncent que de plus en plus de postes devraient être créés avec la hausse de la sensibilisation à la cause environnementale par les collectivités et les entreprises.

Pour le moment, des évolutions de carrière sont envisageables pour le rudologue entre différentes spécialités.

Trouver un emploi

Pour trouver un emploi de rudologue, vous pouvez postuler directement auprès des établissements publics de gestion environnementale, auprès des collectivités ou encore de certaines entreprises privées.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.