AccueilMétiersDevenir Cascadeur : missions, salaire et formations

Devenir Cascadeur : missions, salaire et formations

fiche métier cascadeur

Le métier de cascadeur est un métier qui vous inspire ? Vous êtes quelqu’un de physique ? Vous aimez les sensations fortes ? Vous n’avez pas de peurs irrépressibles ? Vous êtes un bon acteur ? Vous avez la tête sur les épaules et vous êtes rigoureux ? Minutieux, vous êtes une personne qui sait aussi garder son sang-froid ?  Consultez notre fiche métier pour découvrir les qualités, le salaire, les missions et les débouchés de cette profession qui n’a pas froid aux yeux. 

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF

Qu’est-ce qu’un cascadeur ?

Le cascadeur est un professionnel de l’art du spectacle et du cinéma. Doté de fortes aptitudes physiques, il travaille notamment en collaboration avec des réalisateurs afin de doubler des acteurs dans leurs rôles lors d’acrobaties risquées pour celui-ci, ou lorsque l’acteur ne peut les réaliser par lui-même pour inaptitude physique. 

Le cascadeur est le spécialiste des scènes de combats ; de hautes voltiges ; d’explosions ; de chutes ; d’escalades ou encore des scènes de voitures accidentées.

métier cascadeur

Chaque cascade est méticuleusement préparée par le professionnel. Rien n’est laissé au hasard, et la sécurité est la priorité du cascadeur. 

Il conçoit la cascade du début à la fin, en relation avec le réalisateur, afin de faire parfaitement illusion à l’écran. 

Le public ne doit pas remarquer que l’acteur est doublé, chaque seconde est alors scrutée afin d’avoir un raccord parfait.

Le cascadeur ne travaille pas seulement qu’au cinéma : il peut être demandé par d’autres secteurs, tels que les parcs d’attraction ; l’événementiel ; les jeux vidéos ; ou encore la prévention routière.

Cette profession ne propose pas une base de travail prédéfinie que l’on retrouve dans des métiers dits « classiques ». 

Les horaires sont irréguliers ; il peut ne pas travailler tous les jours ; et n’aura jamais, ou très rarement, un contrat à durer indéterminé, mais plutôt des enchaînements de contrats à durée déterminé (au même régime que n’importe quel acteur).

Missions

Le cascadeur est un professionnel des scènes de tournage compliquées qu’un comédien ne peut pas faire ou que la technique particulière et les risques demandent.  Le cascadeur a trois spécialités : les cascades physiques, mécaniques et équestres. Pour les premières, on retrouve les plongeons, les chutes, les torches humaines, les combats et l’escalade. Ensuite, il peut être amené à effectuer des cascades en voiture, à moto ou sur tout autre appareil mobile. Il pourra faire des dérapages, des freinages, des sauts, des poursuites à grande vitesse, etc. Enfin, pour les cascades équestres, le cascadeur sera entraîné à réaliser des duels, des chutes, des traînages, etc. Il va travailler principalement pour le cinéma, la publicité ou la télévision. Il lui arrivera de participer à des spectacles historiques, travailler pour des parcs de loisirs. La police pourra aussi l’appeler pour reconstituer une scène de crime. Le cascadeur est soit freelance, soit intermittent du spectacle. Voici ses missions : 

  •  Réalisation de scènes dangereuses : Le cascadeur conçoit les cascades. Il va ensuite les répéter suffisamment pour qu’elles soient au point. Enfin, il devra les réaliser devant la caméra. 
  • Préparation durant les cascades : Le cascadeur doit préparer tout son matériel puis l’installer afin de réaliser ses cascades. Il est important qu’il fasse toujours le point sur son équipement afin de s’assurer et de sa qualité et de sa sécurité.  
  • Gestion des problèmes : En cas de problème, le cascadeur doit être capable de gérer. Il va donc faire en sorte de prévoir les mesures d’urgence à prendre si jamais cela arrive.

Qualités et compétences

Le cascadeur possède aussi bien des qualités artistiques que des compétences techniques et humaines. En voici certaines : 

  • Il est rigoureux : Le cascadeur doit être particulièrement minutieux. En effet, il faut qu’il règle au millimètre près les cascades afin qu’aucun problème ne surgisse. Les conditions sont souvent très dangereuses et peuvent attenter à la vie du professionnel, voire d’autres personnes sur le set du tournage. 
  • Il a le sens de l’observation : C’est dans les détails que se cache le diable et les dangers. Le cascadeur voit tout et doit posséder un sens aiguisé de l’observation.  
  • Il possède de grandes capacités d’adaptation : Météo difficile, horaires décalés, heures de tournage tardives ou matinales, week-ends et jours fériés travaillés, voici les conditions de travail d’un cascadeur. Il faut donc que celui-ci soit capable de s’adapter. 
  • Il est créatif et bon acteur : Comme il doit remplacer les comédiens sur leurs scènes difficiles, un bon cascadeur doit être bon acteur en plus de ses capacités initiales. De plus, il doit être créatif pour envisager différentes façons de faire.
  • Il a un fort mental : Certes, il est doté d’une très bonne condition physique, mais son mental doit aussi être exceptionnel pour pouvoir résister à la grande pression qu’il subit. 
  • Il possède un grand sang-froid : Parfois une scène peut être complexe et ce qui en découle aussi. Le cascadeur doit être capable de garder son calme. 
  • Il est polyvalent : Monter à cheval, courir sur des capots de voiture à vive allure, savoir faire de l’escrime, etc. Le cascadeur est un professionnel tout terrain, couteau suisse et multicompétences. 
  • Il aime le travail d’équipe : Certes, durant sa cascade, ce professionnel est souvent seul. Cependant, il doit aimer travailler au sein d’un groupe qui a comme objectif la réussite de la scène. Il vaut mieux qu’il s’entende avec les techniciens, le réalisateur, les comédiens, l’équipe.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Pour devenir cascadeur, il est très important de posséder une formation.

Formation pour devenir cascadeur

Pour devenir cascadeur, trois solutions s’offrent à vous : 

Les établissements privés spécialisés (Action Training Productions, Les Cascadeurs associés, Campus Univers Cascades…)

Ces écoles proposent un cycle scolaire entre 800 et 980 heures. Les étudiants apprendront plusieurs disciplines et affineront leurs compétences afin de contribuer à leur polyvalence dans multiples secteurs. Ils apprendront aussi bien les techniques classiques (mouvements de base, fondamentaux), que la préparation physique, les arts martiaux, des acrobaties, des chorégraphies de combat, des chutes, des percussions humaines sur véhicules, des morts par balle …).

Une formation dans une école de cirque (à concilier avec des cours de comédie)

Durant cette formation en deux ans, les élèves pourront expérimenter et travailler leur physique. Cela pourra déboucher sur un Brevet Artistique des Techniques du cirque (BATC) , puis sur un diplôme national supérieur professionnel (DNSP) d’artiste de cirque.

Une formation auprès d’un professionnel

Il est aussi possible de suivre une formation auprès d’un professionnel. 

Salaire d’un cascadeur

Le salaire d’un cascadeur dépend de son statut, s’il est indépendant ou intermittent du spectacle. En général, il va recevoir entre 400 et 600 € net par journée de tournage pour le cinéma. Ceci diffère selon le projet et le budget. 

Perspectives d’emploi

Le métier de cascadeur étant très physique, il ne pourra que rarement être exercé longtemps. Il sera possible pour lui d’envisager une reconversion vers les métiers de coordinateur, de préparateur ou de directeur de cascades.

Comment trouver un emploi ?

Afin de trouver un emploi en tant que cascadeur, il vous est possible d’aller sur le site des parcs de loisirs comme Disneyland paris, sur des sites spécialisés comme job culture et enfin sur le site de pôle emploi spectacle

Réalisez votre bilan de compétence

  • Préparer votre reconversion
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Financement à 100% avec le CPF