Devenir maître chien | Fiche métier

Le maître-chien, parfois nommé conducteur de chien ou agent cynophile, a pour mission d’éduquer des chiens à des fins diverses et variées : sauvetage de personnes, recherche de drogue. 

Il peut être destiné pour la police, l’armée, la gendarmerie, les personnes non-voyantes.

Qu’est-ce qu’un maître-chien ?

Le maître-chien élève des chiens qui deviendront des compagnons dévoués. Il doit avant tout manifester beaucoup d’amour, de patience pour chaque chien qu’il éduque. Il doit également être fort nerveusement, physiquement, mentalement.

Devenir maître-chien

Avec IFSA

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé

Le métier de maître chien est différent selon l’institution pour laquelle il travaille. Les risques ne seront pas les mêmes s’il travaille pour l’armée, la police ou le civil. Son métier sera différent selon la catégorie socioprofessionnelle à laquelle il appartient.

Dans le civil, le maître-chien va dresser son chien pour des tâches telles que guider les personnes non-voyantes, la protection de personnes, le gardiennage, la dissuasion.

Dans l’armée, la police ou la gendarmerie, le chien sera initié à la recherche de drogue, à la recherche de personnes disparues, à la détection de colis piégés.

Quoiqu’il en soit, le chien, une fois son dressage terminé sera en mesure d’aider, de protéger, de guider, de défendre.

Le maître-chien va apprendre à son jeune chien l’obéissance, la patience. Il peut lui enseigner l’attaque, le guidage. Selon son utilité, le chien sera habitué aux exercices de pistages, dans diverses conditions : eau, neige, feu.

Il est évident que le maître-chien s’occupe également du bien-être de l’animal en lui offrant tous les soins et la propreté nécessaire.

Le chien, une fois dressé, sera un compagnon, voire un collègue sur lequel toute personne pourra compter.

Quelles sont les missions du maître-chien

  • La police nationale où le chien sera dressé pour différentes missions de recherche de drogue, d’attaque
  • Dans l’armée, la gendarmerie, il éduquera le chien pour son flair extraordinaire, notamment dans la recherche de stupéfiant, d’explosifs, de billets de banque…
  • Dans la sécurité civile, il apprend au chien à collaborer avec les pompiers (sauvetage de personnes dans l’eau, le feu).
  • Dans le civil, le maître-chien va éduquer un chien pour le guidage de personnes non-voyantes, de défense de personne et de propriété.
  • Pour le compte de société de gardiennage, le maître-chien devra être familiarisé avec les techniques de détections électroniques.
metier maitre chien

Quelles sont les qualités pour devenir maître-chien

La patience

Le dressage d’un chiot demande beaucoup de patience : il faut surtout répéter plusieurs fois les mêmes consignes avant d’obtenir des résultats.

Le self contrôle

Le maître-chien doit savoir se contrôler et contrôler ses nerfs. Il peut être amené dans certaines situations à être en position dangereuse.

Avoir une bonne résistance physique et mentale

Un chien qui ne se contrôle plus doit avoir une poigne solide pour être maîtrisé et le maître-chien doit garder son calme et son flegme.

Savoir s’adapter à toutes sortes de situations

Certaines missions se déroulent aussi bien de jour comme de nuit. Il faut faire preuve d’une grande flexibilité.

Quelles sont les formations pour devenir maître-chien

Les conditions d’accès à ce métier différent selon si le maître-chien travaille dans le civil ou dans l’armée, la gendarmerie, la police.

Maître-chien dans le civil :

  • CAP d’agent de prévention de sécurité (APS) Dès l’obtention du CAP, ces formations comprennent des stages à effectuer en entreprise de sécurité.
  • Agent cynophile spécialisé en détection
  • Agent cynophile de sécurité
  • Agent de sécurité conducteur de chien d’intervention
  • Agent de sécurité cynophile
  • Maître-chien en sécurité privée

Niveau Bac

  • BP Agent technique de prévention et de sécurité
  • Brevet national de maître-chien d’avalanche
  • Brevet national de maître-chien de recherche et de sauvetage (personnes égarées ou dans des décombres

Niveau Bac + 3

  • Diplôme d’éducateur de chiens guides d’aveugles (formation de 4 années)
  • Maître-chien dans l’armée

Pour devenir maître-chien, il faut postuler à la gendarmerie, l’armée de terre, la marine nationale, la police et les sapeurs pompiers. Ces institutions se chargent de la formation de leurs propres maîtres-chiens. 

Attention car les postes sont très rares.

Remarque: pour devenir maître-chien dans l’armée en tant qu’engagé volontaire, un CAP est suffisant. Il faut être âgé entre 17 ans et demi et 29 ans

Pour devenir sous-officier maître-chien, il faut passer le concours de sous-officier et avoir le niveau bac + 2. Le sous-officier a pour fonction d’encadrer plusieurs maîtres-chiens.

Quel est le salaire d’un maître-chien ?

Le salaire va être différent selon que le métier de maître-chien s’effectue dans le civil, dans l’armée, dans la police. 

Il faut compter un salaire qui s’étend de 1 500 € à 1 900 € brut par mois pour un maître-chien travaillant pour le compte d’une société civile de gardiennage.

Le salaire d’un maître-chien dans la police est fixé selon une grille de salaire et appartient à la catégorie C.

Débouchés et évolution de carrière

Un maître-chien dans la police peut au bout de 2 années d’expérience devenir moniteur régional.

Un maître-chien travaillant pour l’armée ou la police peut évoluer en suivant des stages de spécialisation avalanche / pistage.

Un maître-chien dans une société de gardiennage peut quitter son métier et se lancer dans l’élevage puis le dressage de chiens pour des particuliers. 

Il peut également monter sa propre société de gardiennage et se transformer en dirigeant d’agents cynophiles.

Devenir maître-chien

Avec IFSA

  • À distance
  • Salarié en poste • Demandeur d'emploi • Entreprise • Étudiant
  • Diplômé ou remboursé