fbpx

Salaire sophrologue : combien gagne un sophrologue en 2019

La sophrologie est la médecine douce la plus appréciée des Français, une profession encore rare mais en émergence ! 

La sophrologie attire chaque année de nombreuses personnes en reconversion professionnelle. Beaucoup viennent du monde de la santé, mais il n’existe pas de profil standard. 

Ce “métier passion” demande surtout des qualités humaines, telles que l’écoute, la bienveillance et la tolérance. 

Mais avant de se lancer dans une carrière de sophrologue, il convient de savoir comment un professionnel du secteur gagne sa vie. 

Dans cet article, découvrez le salaire d’un sophrologue en 2019.

Le salaire d’un sophrologue salarié

Lorsqu’on parle de salaire, on sous-entend que le professionnel est salarié d’un établissement. Même si les sophrologues sont généralement à leur compte, certaines structures médicales embauchent des sophrologues (centre médical, centre de bien-être, maison de retraite…).

En tant que salarié, le sophrologue débutant gagne entre 1500 et 2000 € brut mensuel. Selon sa progression, sa réputation et le prestige de l’établissement employeur, son salaire peut évoluer à raison de 2500 - 3000 € brut mensuel.

Le chiffre d’affaires d’un sophrologue libéral

Un sophrologue est libéral quand il est travaille à son compte. Il doit alors ouvrir son propre cabinet et gère lui-même sa clientèle. Le chiffre d’affaires qu’il perçoit n’est pas son revenu net (bénéfices), puisqu’il doit payer chaque mois un certain nombre de charges et cotisations.

Le chiffre d’affaires mensuel d’un sophrologue libéral varie selon de nombreux facteurs :

  • Le tarif des prestations
  • Le nombre de prestations par mois

Pour fixer le prix de la prestation, le sophrologue doit prendre en compte sa zone géographique (Paris ou une petite ville de province ?), son niveau d’expérience (débutant ou confirmé ?)...

Une séance individuelle de sophrologie (qui dure généralement 1 heure) rapporte entre 45 et 60€. Si l’on considère qu’un sophrologue réalise 100 séances par mois (environ 25 par semaine, soit 5 par jour), alors son chiffre d’affaires varie entre 4 500€ et 6 000€.

La rémunération nette d’un sophrologue libéral 

Pour obtenir la rémunération nette d’un sophrologue libéral, il faut déduire de son chiffre d’affaires :

  • Les cotisations sociales (URSSAF)
  • La location du local professionnel
  • Le budget alloué à la communication
  • L’assurance et la mutuelle

En moyenne, il faut déduire 30% du chiffre d’affaires pour obtenir la rémunération nette. Ainsi, un sophrologue touchant 4 500€ de chiffre d’affaires gagne en réalité 1350€ net. Et un sophrologue touchant 6 000€ de chiffre d’affaires gagne 1800€ net.

A noter qu’en début de carrière, le sophrologue bénéfice de l’ACCRE (aide à la cotisation d’entreprise). Cela signifie que durant ses premières années d’activité, ses cotisations sociales seront minorées : un coup de pouce bienvenue lorsqu’on se lance dans une profession libérale !

Ce métier vous intéresse? Recevez une documentation gratuite

Laisser un commentaire