AccueilDiplômesBTSA GDEA – Génie des équipements agricoles : durée, programme…
BTS Diplômes

BTSA GDEA – Génie des équipements agricoles : durée, programme…

Drone et tracteur dans un champ

Le titulaire du BTSA GDEA – Génie des équipements agricoles sera au terme de sa formation, devenu un expert et un spécialiste de tous les équipements de production agricole. Du matériel mécanique (matériels de production, véhicules…) aux bâtiments et constructions nécessaires à la production agricole, ses connaissances sont incroyablement complètes.

Cette formation de niveau III (BAC +2) s’effectue en deux ans après le bac. À l’issue de ce cursus, de nombreux métiers et fonctions seront ouverts aux titulaires du BTSA Génie des équipements agricoles. En effet, les diplômés pourront travailler dans la gestion de parc de matériels, la démonstration de produits à destination des agriculteurs, le conseil technique de matériels…

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Durée

Ce BTSA Génie des équipements agricoles se déroule sur 2 ans après un bac.

Durée de formation :Niveau terminal d’études :Nature du diplôme :
2 ansBAC +2Diplôme national ou diplôme d’État

Accès

Cette formation est accessible à tous les titulaires du baccalauréat S, STI2D ou Bac pro avec une spécialité dans le domaine. Les admissions se font sur dossier et, parfois, test et entretien.

Attendus nationaux Parcoursup

  • Aimer et être intéressé par le milieu agricole
  • Être passionné par les équipements agricoles, tant d’un point de vue technique que technologique
  • Être passionné par la technologie et les idées novatrices en terme d’équipement
  • Avoir d’excellentes connaissances techniques
  • Être rigoureux et autonome
  • Avoir un sens de l’analyse développé
  • Aimer travailler en équipe et animer ces dernières
  • Maîtriser la langue française à la perfection

Programme

MatièresVolume horaire sur 2 ans
Matières obligatoires
Mathématiques appliquées, statistiques70 Heures
Informatique50 Heures
Techniques d’expression, de communications, d’animation et de documentation180 Heures
Langue vivante120 Heures
Sciences économiques, sociales et juridiques90 Heures
Economie du secteur et analyse de la stratégie commerciale de l’entreprise55 Heures
Economie de l’entreprise et structures utilisatrices d’agroéquipements60 Heures
Eléments d’agronomie et zootechnie pour comprendre les agroéquipements100 Heures
Langue étrangère appliquée au génie des équipements agricoles60 Heures
Le langage du technicien140 Heures
Négociations commerciales45 Heures
Les systèmes techniques (bases scientifiques, études technologiques)240 Heures
La mise en œuvre des agroéquipements230 Heures
EPS100 Heures
Module d’initiatives locales (MIL)120 Heures
Activités pluridisciplinaires200 Heures
Total1860 Heures

Épreuves

MatièresDurée / FormeCoefficient
Epreuves obligatoires
Expression française et culture socio-économique3 Heures 30 – écrit5
Epreuve professionnelle interdisciplinaire ou Epreuve scientifique et technologique3 Heures 30 – oral et pratique7
Rapport de stage40 Minutes – soutenance6
Langue vivante technique1 Heure – oral2
Une moyenne inférieure à 9/20 à l’ensemble de ces quatre épreuves est éliminatoire
Traitement des données3 Heures – écrit3
Projet écrit d’un produit de communication3 Heures – écrit3
Langue vivante50 Minutes – oral2
Economie générale (environnement socio-économique du secteur des agroéquipements)1 Heure – oral3
Epreuve technique pratique2 Heures – oral et pratique5
Description et analyse d’un système automatisé1 Heure – oral4

Écoles

Le BTSA Génie des équipements agricoles est proposé dans 30 établissements en France.

Liste des écoles proposant cette formation (liste non exhaustive) :

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Débouchés

Le BTSA GDEA a pour objectif d’insérer les titulaires de ce dernier dans la vie professionnelle. Une poursuite d’étude est bien sûr possible si le diplômé le décide et s’il dispose d’un excellent dossier.

Poursuite d’études

Généralement, c’est la licence professionnelle agricole (LP maintenance des systèmes pluritechniques spécialité gestion de projet en agroéquipements ou LP maintenance des agroéquipements, par exemple) qui sera l’option retenue par les étudiants voulant poursuivre leurs études. Le Certificat de Spécialisation (CS) dans le domaine agricole est également l’une des options privilégiées après l’obtention du BTSA.

Métiers accessibles

Devenir conseiller agricole

Ce professionnel aura pour mission d’accompagner et de conseiller les agriculteurs dans le choix de nouveaux équipements par exemple.

Découvrir la fiche métier

Devenir technicien démonstrateur en matériel agricole

Pour le compte d’un fabricant ou d’un constructeur, ce technicien représente parfois une ou plusieurs marques. Il a pour mission de promouvoir des produits et de faire des démonstrations.