fbpx

CAP coiffure : formation pour devenir coiffeur en 2018

La coiffure est une profession liée à la mode. Informé régulièrement sur les récentes tendances, le coiffeur ou la coiffeuse a une parfaite maîtrise de toutes les techniques, qu'il s'agisse du shampoing ou de la coupe, en passant par la coiffure proprement dite.

Toutefois, pour exercer ce métier, il est impératif d'être titulaire d'un CAP coiffure. Vous pourrez par la suite chercher à obtenir un Brevet professionnel qui vous permettra d'ouvrir votre propre salon.

Le programme du CAP coiffure

La formation coiffure est généralement organisée en 6 unités obligatoires et 1 unité facultative de langue qui correspond aux épreuves de l'examen. Il convient de noter que les titulaires d'un BEP, d'un BAC ou d'un CAP dans une autre spécialité ont la possibilité de suivre la formation au sein d'une école de coiffure sur 1 année, au lieu de deux (1)

Les enseignements généraux

Ces cours concernent uniquement les élèves qui suivent une formation complète, à savoir enseignement professionnel et général. Nous avons donc :

  • le français
  • l'histoire
  • la géographie
  • l'éducation civique et sportive
  • les mathématiques
  • les sciences physiques
  • la langue vivante : il s'agit généralement de l'anglais.
formation coiffeur

Les enseignements professionnels

Ce programme varie généralement en fonction des écoles de coiffure. Toutefois, la majorité propose le programme suivant :

  • techniques professionnelles : soins, permanentes, séchages, coiffages, shampoings, colorations, mises en forme (mise en plis, brushing) coupes ;
  • technologie des produits : propriété et fonction chimiques et physiques des produits capillaires, étude des appareils, instruments et accessoires, réglementation, technologie des matériels, outils ;
  • communication : recevoir et transmettre un message, s'intégrer dans une équipe de travail, accueillir, conseiller et argumenter ;
  • biologie générale et appliquée : organisation tissulaire et cellulaire des êtres vivants - les phanères et la peau - constituants de la matière vivante - fonction de nutrition, de relation, maintien de l'intégrité de l'organisme - morphologie et anatomie de la tête ;
  • ventes des services et des produits : réglementation, présentation et publicité - fiches techniques - commercialisation des services et des produits - techniques de vente ;
  • connaissance des milieux de travail : hygiène en milieu professionnel - connaissance de l'entreprise, de gestion des locaux et des techniques de communication - réglementation de la profession ;
  • arts appliqués : les matières, les couleurs - histoire de la coiffure - morphologie de la tête - dessin et croquis de coiffure - communication publicitaire et visuelle ;
  • vie professionnelle et sociale : l'individu dans la société - risques et préventions en milieu professionnel - l'individu dans son parcours professionnel - l'individu au poste de travail - l'individu consommateur.

Les stages professionnels

Ils sont en général de 3 mois minimum obligatoires durant la scolarité. Ils sont répartis ainsi :

  • formation en 2 ans : au moins 6 semaines par an. Pour ce qui est du lieu de stage, il peut être identique pour les 2 années.
  • Formation en 1 an : 6 semaines partagées entre 2 ou 3 sociétés d'accueil différentes.

Les qualités requises

La patiente, la dextérité et l'adresse manuelle sont des qualités requises pour pratiquer ce métier. Il convient aussi d'être rapide, imaginatif et d'avoir le sens artistique. Le professionnel souhaitant exercer cette profession doit aussi être minutieux, aimable et avoir le sens du contact.

Les débouchés du CAP coiffure

Les élèves qui ont obtenu leur diplôme après une formation coiffure se présentent très souvent à la sortie sur le marché de l'emploi et sont recrutés dans les salons de coiffure. Ils exercent le plus souvent le métier d'assistant-coiffeur. Pour ce qui est de l'évolution dans les missions et les responsabilités, elle se fera avec l'expérience.

L'embauche peut souvent se faire dans l'établissement où l'élève a fait son stage professionnel. Il convient en effet de bien tenir compte de l'aspect collectif de la profession, qui s'exerce parfois au sein d'un salon de coiffure, d'une équipe et pour lequel il faut développer des qualités humaines.

Les métiers accessibles après ce CAP sont donc :

  • conseiller en images ;
  • vendeur spécialisé en produits capillaires ;
  • coiffeur ou coiffeuse franchisée ;
  • coiffeur ou coiffeuse dans le cinéma ;
  • coloriste ;
  • barbier ;
  • perruquier - posticheur ;
  • etc.

Les formations accessibles après le CAP coiffure

Si après votre CAP, vous souhaitez poursuivre à nouveau les études durant 1 ou 2 années, voici les diverses possibilités qui s'offrent à vous:

  • la MC (mention complémentaire) : c'est une année de plus à suivre qui vous permettra de compléter vos compétences avec une spécialisation ;
  • le BP (brevet professionnel) : c'est également une formation de 1 an qui se prépare dans un CFA (centre de formation des apprentis), une école de coiffure privée ou dans un lycée professionnel. Après cette formation, vous pourrez tenir votre propre salon de coiffure.

Après le BP ou la MC, vous pouvez également poursuivre vos études si vous le souhaitez. Il existe en effet des formations telles que :

  • le BTS esthétique cosmétique ou le BTS coiffure : il se passe en 2 ans après le BP, avec un niveau post-bac et des matières générales ;
  • le BM (brevet de maîtrise) coiffure : il dure 1 ou 2 ans après le BP, pour avoir le statut de Maître Artisan ;
  • le CQP (certificat de qualification professionnelle) responsable de salon : il s'adresse aux professionnels déjà en activité qui désirent se former pour faire évoluer leurs compétences et leur carrière ;
  • etc.

Formez-vous à distance. Recevez une documentation gratuite

CAP coiffure : formation pour devenir coiffeur en 2018
5/5 sur 5 votes

Articles similaires

Laisser un commentaire