AccueilMétiersDevenir conseiller en image : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir conseiller en image : missions, salaire et formation

Conseillère en image

Le métier de conseiller en image vous attire ? Vous aimez redonner confiance aux autres ? Vous avez un goût prononcé pour la mode, les couleurs et le maquillage et aimez en faire profiter votre prochain ? Plongez-vous dans la lecture de notre fiche métier pour découvrir les missions, les débouchés et formations d’un conseiller en image.

Missions

Le conseiller en image travaille à l’amélioration de l’image d’une personne, demandeur d’emploi, cadre, homme politique, maman au foyer …

Le conseiller en image travaille avec des femmes aussi bien que des hommes pour trouver le style qui leur correspond pleinement. C’est un accompagnement qui se fait plus en profondeur que le relooking. Il permet de reprendre son style en main, de renvoyer une image de soi plus positive et, ce, dans la durée. À la différence du relooking, le conseil en image amène le client vers l’autonomie.

Le conseiller en image fait de l’accompagnement individuel, mais aussi des ateliers de couleurs, de morphologie, des cours d’auto-maquillage …

Voici quelques-unes de ses missions :

  • Écoute : Il analyse le client d’après l’image qu’il renvoie et l’écoute aussi beaucoup pour comprendre sa personnalité, ses doutes, ses envies, ses blocages…
  • Diagnostic : Il établit un diagnostic avant de proposer des changements.
  • Accompagnement : Il aide ensuite le client à mettre en place les changements auxquels il adhère.
  • Ateliers : Il anime des ateliers de colorimétrie, de maquillage… afin d’amener le client à maîtriser les gestes seul.

Qualités et compétences

Un conseiller en image possède de nombreuses qualités et compétences. En voici quelques-unes :

  • Psychologie : Le changement n’est pas chose aisée pour le client. Le conseiller doit faire preuve de tact et de beaucoup de psychologie pour l’accompagner vers le mieux-être.
  • Empathie : Il peut se mettre à la place de son client, ressentir ses peines et ses freins, son manque de confiance en lui… pour mieux l’aider.
  • Rigueur : Il ne peut aider que s’il utilise des outils et des méthodes rigoureusement mis au point dans le but d’opérer une transformation qui a du sens et s’inscrit dans la durée.
  • Entrepreneuriat : Le conseiller en image est aussi un entrepreneur qui travaille la plupart du temps à son compte. Il doit développer des compétences en gestion, marketing… pour pouvoir vivre de son activité.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il n’existe pas de diplôme d’État pour devenir conseiller en image. Il est toutefois possible de suivre une formation diplômante dans le domaine de la beauté.

Formations pour devenir conseiller en image

Voici quelques formations possibles pour devenir conseiller en image :

Niveau CAP :

CAP Esthétique cosmétique parfumerie

Ce CAP se prépare en deux ans après la 3e ou en un an en formation continue pour les adultes. Il permet à son titulaire de maîtriser techniques de soins et d’épilation et de tenir un institut de beauté.

Au programme :

  • Techniques esthétiques du visage, des mains et des pieds
  • Techniques esthétiques liées aux phanères
  • Conduite d’un institut de beauté et de bien-être – relation avec la clientèle et vie de l’institut
  • Français et histoire-géographie, enseignement moral et civique
  • Mathématiques, sciences physiques et chimiques
  • Éducation physique et sportive
  • Langue vivante étrangère
  • Arts appliqués et cultures artistiques.

Niveau bac :

Formation certifiée au conseil en image

Cette formation certifiée se déroule entre deux et quatre mois. Elle permet de former des coachs en image capables d’accompagner un client dans un changement d’apparence plus en adéquation avec ses qualités, de la coiffure jusqu’au style vestimentaire.

Au programme :

  • Communication efficace et posture d’accompagnement
  • Communication par la couleur
  • Valorisation de la sphère de communication par le conseil coiffure, accessoires
  • Valorisation de la sphère de communication par le conseil maquillage
  • Communication par l’apparence, conseil vestimentaire et style

Bac Pro Esthétique cosmétique parfumerie

Ce bac pro se prépare en trois ans après l’année de 3e. Il peut aussi se préparer après le CAP esthétique cosmétique parfumerie. Son titulaire maîtrise les diverses techniques de soins et de maquillage, d’épilation et de coloration. Il peut former et encadrer une équipe et gérer un institut.

Au programme :

  • Adaptation de techniques esthétiques et conduite de l’entreprise
  • Relation avec la clientèle
  • Techniques de soins esthétiques
  • Techniques de maquillage
  • Économie-gestion
  • Prévention, santé, environnement
  • Sciences physiques et chimiques
  • Langues vivantes
  • Français
  • Histoire-géographie et enseignement moral et civique
  • Mathématiques
  • Arts appliqués et cultures artistiques
  • Éducation physique et sportive…

Niveau bac + 2 :

BTS Métiers de l’esthétique, cosmétique, parfumerie

Ce BTS MECP se prépare en deux ans après le bac. Il peut se préparer après le bac pro Esthétique cosmétique parfumerie et propose plusieurs options : A management, B formation-marques, C cosmétologie. En plus des techniques de soins, de maquillage, d’épilation et de coloration qu’il maîtrise, le titulaire de ce brevet travaille autant avec des particuliers que des professionnels. Il possède de solides bases scientifiques. L’option A permet de gérer une entreprise et de la développer. L’option B permet au candidat de former par la suite du personnel et de négocier des ventes. L’option C permet de réaliser des études techniques.

Au programme :

  • Conception et mise en œuvre de techniques esthétiques
  • Environnement esthétique
  • Physique appliquée
  • Chimie appliquée
  • Le produit cosmétique
  • Biologie appliquée
  • Méthodes et moyens de communication
  • Promotion et communication commerciale
  • Langues vivantes
  • Culture économique, juridique et managériale
  • Environnement de travail…

Perspectives d’emploi

Le métier de conseiller en image, comme celui de coach, est encore peu développé. Le conseiller en image travaille généralement à son compte. Il peut rejoindre un cabinet, devenir enseignant formateur.

Salaire d’un conseiller en image

Bien souvent, le conseiller en image travaille à son compte. Il fixe ses tarifs. Les revenus d’un conseiller en image varient donc en fonction de ses tarifs et du nombre de ses clients.

Comment trouver un emploi ?

Le conseiller en image commence le plus souvent à son compte. Il a peu de frais pour démarrer. Il devra donc opter pour un statut et créer son propre business plan afin de pouvoir se lancer.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.