fbpx

CAP fleuriste : tout sur la formation pour devenir fleuriste

Métier idéal pour réunir ses deux passions pour la créativité et les fleurs, le fleuriste sublime les bouquets et les créations à partir de plantes d'intérieur comme d'extérieur.

Accessible en deux années après la troisième, le CAP est le diplôme de référence pour devenir un professionnel du domaine. Il est toutefois également possible de poursuivre ses études par après, pour acquérir des compétences complémentaires ou une spécialisation florale appréciée.

Le programme du CAP Fleuriste

Afin de former les futurs professionnels à la création et à l'agencement floral, en deux années, ce diplôme permet d'acquérir les compétences techniques liées à la pratique quotidienne du métier.

Le CAP fleuriste apporte à chaque apprenti des compétences pratiques et théoriques pour assurer la conservation des fleurs et les agencer de manière harmonieuses sur des bouquets et compositions.

Le métier de fleuriste allie ainsi artisanat, artistique et pratique florale.

Chaque élève, à l'issue de sa formation de fleuriste, devra être en mesure de réaliser l'ensemble des tâches principales inhérentes à la profession :

  • produire des bouquets, assortiments floraux et mélanges de plantes harmonieux
  • accompagner l'ensemble des clients en leur prodiguant de précieux conseils pour bien choisir leurs fleurs et les entretenir au quotidien
  • gérer la logistique d'un magasin de fleurs et veiller à la conservation parfaite des plantes

L'objectif, en termes de pédagogie, est d'alterner les enseignements pratiques et généraux pour fournir un socle commun à tous. Le programme des cours comporte des apprentissages sur plusieurs volets :

  • pratique florale et botanique
  • arts décoratifs et floraux
  • cours de prévention santé environnement
  • vente et conseil aux clients
  • français, histoire-géo, mathématiques et sciences

Le parcours comporte une partie de cours théoriques, mais surtout un grand temps passé en entreprise. Les apprentis sont formés à toutes les techniques florales de coupe des plantes, de piquage, de dressage et de montage dans le cadre de la réalisation d'ensembles floraux de qualité.

Ces apprentissages sont directement confrontés à la pratique en entreprise, puisque généralement, les étudiants passent deux fois plus de temps sur le terrain qu'à l'école.

Les débouchés du CAP Fleuriste

Le parcours donne tous les fondements nécessaires à ce métier intimement lié aux fleurs et à la vente. Ce parcours en deux ans après la troisième donne accès à un diplôme reconnu par l'Etat, certifié par le Ministère de l'Education Nationale.

Au terme de la formation, généralement au mois de juin, la validation des acquis est attestée par les professeurs : les diplômés accèdent ainsi au précieux sésame vers la profession de fleuriste.

Que l'on se forme dans le cadre d'une formation professionnelle après la troisième, ou en cas de reconversion professionnelle en tant qu'adulte, la formation de fleuriste débouche directement sur la pratique du métier. Les diplômés trouvent leur place dans les petits magasins indépendants, les grandes surfaces et les jardineries.

Le diplôme en poche, est-il possible de poursuivre ses études ? La réponse est oui. Après le CAP Fleuriste, il est possible de s'engager dans un bac professionnel ou un brevet technique des métiers.

cap fleuriste

Le Bac Professionnel de fleuriste donne l'accès à une formation complémentaire, où les apprentis vont consolider leurs acquis pendant deux ans après le CAP. L'accent est encore une fois mis sur l'association entre théorie et pratique : 45 des 46 formations liées à ce diplôme, dans toute la France, sont délivrées sous le prisme de l'alternance.

Les Chambres de Métiers et de l'Artisanat délivrent quant à elles, en quatre endroits en France, un brevet technique des métiers (BTM). Cette formation hautement professionnalisante (1) est le signe d'un parcours encore plus sélectif. Les élèves sont formés à un haut niveau de qualification de niveau baccalauréat : ils seront en mesure, à l'issue de leur diplôme, de gérer l'organisation d'un magasin et de piloter une équipe.

Plusieurs spécialisations, autant en écoles que via des cours privés, donneront également l'opportunité aux fleuristes en herbe d'en connaître davantage sur des disciplines complémentaires, comme par exemple :

  • l'expertise des fleurs ordinaires comme exotiques
  • les compositions florales plus élaborées
  • les décors à partir de plantes et de massifs floraux
  • les assemblages de bouquets et compositions exceptionnelles, à l'occasion de mariages et autres célébrations

Ouvert sur l'art et l'artisanat, cet expert référent des fleurs et des compositions florales se révèle apte à travailler après une formation qualifiante en deux années à peine.

Après le CAP, la possibilité de poursuivre son parcours en bac professionnel et en brevet technique des métiers offre de grandes opportunités de s'insérer rapidement sur le marché de l'emploi. C'est le pouvoir des fleurs.

Cette formation vous intéressé? Recevez une documentation gratuite

CAP fleuriste : tout sur la formation pour devenir fleuriste
5/5 sur 6 votes

Articles similaires

Laisser un commentaire