AccueilCentres d'intérêt12 métiers du commerce bien payés
Centres d'intérêt

12 métiers du commerce bien payés

Formation d'un salarié dans un magasin

Les métiers du commerce et du quotidien ont la particularité de résister à la crise. En effet, comment pourrait-on se passer de notre boulanger ou boucher ? Mais, sont-ils bien payés ?

Dans cet article, vous allez découvrir 12 métiers du commerce bien payés.

Alors en recherche d’emploi ou en reconversion professionnelle, avez-vous pensé au commerce de proximité ?

Pharmacien

Pharmacienne derrière son comptoir
Pharmacienne derrière son comptoir

En quoi consiste le métier ?

Le pharmacien est le commerçant qui s’occupe de fournir des médicaments aux patients.

Que ce soit sur prescription ou sans, le pharmacien conseille et explique aux patients les modalités de prise d’un médicament et les éventuelles recommandations.

Proche de ses clients, il connaît les incompatibilités qu’il peut exister entre plusieurs médicaments et peut donc réorienter un patient vers un autre choix de médicament.

Sur prescription, il lui arrive également de réaliser certaines préparations.

Le pharmacien a également la charge de son équipe, ainsi que des formalités administratives de l’établissement quand il est gérant de la pharmacie.

Comment ouvrir une pharmacie en France ?

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir pharmacien ?

  • Diplôme d’État de Docteur en pharmacie : L’unique voie pour devenir pharmacie est d’obtenir le DE de pharmacien. Pour cela, il faut intégrer la filière MMOP après une première année de médecine généralement. Ensuite, les études durent six ans pour exercer en officine. Pour envisager d’autres spécialités de pharmacie, il peut être nécessaire de poursuivre la formation.

Quel est le salaire d’un pharmacien ?

Le salaire du pharmacien en officine qui débute varie entre 2 000€ et 2 500€ brut par mois. S’il est à son propre compte, le salaire est d’environ 4 000€ brut par mois.

Opticien

Opticien faisant essayer des lunettes à une cliente
Opticien faisant essayer des lunettes à une cliente

En quoi consiste le métier ?

L’opticien aussi appelé opticien-lunetier, est le professionnel qui est chargé de vendre des lunettes. Montures, verres correcteurs ou encore lentilles de contact, l’opticien est l’expert en correction pour les yeux.

L’opticien n’a pas de formation médicale et n’est donc pas en mesure de prescrire une correction. Il intervient uniquement sur prescription d’un médecin ophtalmologiste.

Néanmoins, l’opticien effectue à son tour quelques mesures notamment d’optométrie pour faire réaliser les verres. En magasin, il conseille ses clients, sur les différents types de correction proposés ainsi que sur le choix des montures.

L’opticien vend également des lunettes solaires adaptables à la vue ainsi que des lentilles de contact et d’autres accessoires et outils.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir opticien ?

  • BTS Opticien-lunetier : Ce diplôme est obligatoire pour exercer en tant qu’opticien. C’est un diplôme en deux ans qui est accessible après le Bac sur acceptation de votre dossier. La formation prépare au métier d’opticien à travers des enseignements techniques, pratiques et scientifiques.
  • Licence professionnelle optique professionnelle : Après le BTS obligatoire, il est possible de poursuivre la formation afin de se spécialiser. La licence professionnelle permet cette spécialisation en un an avec différentes options : Optique, Techniques et Commerciaux, Réfraction, métiers de la vision ou encore vente et management en optique et lunetterie.

Quel est le salaire d’un opticien ?

Le salaire d’un opticien salarié qui débute est en moyenne égale à 2 000€ brut par mois. Lorsqu’il est à son compte un opticien peut gagner jusqu’à 5 000€ brut par mois.

Boucher

Boucher devant son étalage
Boucher devant son étalage

En quoi consiste le métier ?

Le boucher est le commerçant spécialiste de la viande (consulter la fiche métier).

En amont de son travail de commerçant, il se déplace dans les abattoirs ou chez les grossistes pour sélectionner sa viande. Ensuite, il la prépare, la désosse, la découpe afin de la présenter de façon esthétique dans la vitrine de la boucherie.

Le boucher propose plusieurs types de viandes ou peut-être spécialisé dans une viande en particulier.

En magasin, il accueille les clients, les conseille et les sert. Le boucher travaille en général avec une équipe de plusieurs bouchers. Leurs conditions de travail peuvent être difficiles puisqu’ils font de longues journées souvent debout et passent du temps en chambre froide.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir boucher ?

  • CAP Boucher : Le CAP Boucher est le diplôme minimum pour devenir boucher. C’est une formation de deux ans après la classe de troisième qui prépare à toutes les tâches à réaliser en boucherie : réception, stockage de la viande, découpe et mise en valeur des produits, vente et normes d’hygiène.
  • Bac professionnel boucher-charcutier-traiteur : Le Bac professionnel est une autre voie possible pour exercer en tant que boucher. La formation dure 3 ans après la classe de troisième et offre une polyvalence en termes de compétences en boucherie, charcuterie notamment.

Quel est le salaire d’un boucher ?

Le salaire du boucher peut varier en fonction de l’établissement où il travaille. En moyenne, un boucher débutant peut gagner entre 1 800€ et 2 600€ brut par mois. Le boucher à son compte peut évidemment toucher un salaire plus élevé.

Boulanger

Boulanger dans son laboratoire de préparation
Boulanger dans son laboratoire de préparation

En quoi consiste le métier ?

Le boulanger est un commerçant et artisan puisqu’il propose à la vente les aliments qu’il prépare lui-même. Le boulanger est l’artisan qui vend des pains et viennoiseries.

Très souvent, le boulanger propose également des pâtisseries ou des plats salés à emporter.

C’est un expert en pain : il connaît et maîtrise les matières premières telles que les farines. Dans son atelier, il fabrique les pains et viennoiseries chaque jour avant l’ouverture de la boulangerie.

En magasin, il informe ses clients, les conseille et les sert selon leurs demandes.

Avec une large amplitude horaire d’ouverture, les journées de travail du boulanger sont très longues et demandent une bonne condition physique.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir boulanger ?

  • CAP Boulanger : Plusieurs formations existent pour devenir boulanger, le CAP Boulanger est le niveau minimum requis. En deux ans après la classe de troisième, l’apprenti apprend tous les fondamentaux du métier comme la fabrication et la présentation des pains.
  • Bac professionnel boulanger pâtissier : Le bac professionnel se prépare lui en trois ans après la classe de troisième. La formation est complète puisqu’elle forme à la fois en boulangerie et en pâtisserie.

Quel est le salaire d’un boulanger ?

Le salaire d’un boulanger salarié qui débute est d’environ 1 530€ brut par mois. À son compte, le boulanger peut gagner entre 3 500€ et 4 000€ brut mensuel.

Pour en savoir plus sur le salaire : voir la fiche salaire complète.

Pâtissier

Pâtissière réalisant des cupcakes
Pâtissière réalisant des cupcakes

En quoi consiste le métier ?

Le pâtissier est l’artisan qui crée et réalise des pâtisseries. Il prépare tous types de mets : des viennoiseries, pâtisseries, entremets ou même des confiseries. Le pâtissier peut parfois être spécialisé comme chocolatier.

Contrairement au boulanger, le pâtissier est un artiste souvent reconnu pour sa créativité. Il est capable de réaliser ses propres créations originales.

Il travaille dans une pâtisserie ou d’une boulangerie et participe à la vente en boutique également où il conseille les clients et prend parfois des commandes spéciales. Le pâtissier réalise notamment des gâteaux pour les anniversaires et fêtes, des pièces montées pour les mariages. Le pâtissier est souvent complémentaire au boulanger.

Tout savoir sur le métier de pâtissier.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir pâtissier ?

  • CAP Pâtissier : Le CAP Pâtissier est la formation idéale pour devenir pâtissier. En deux ans, l’apprenti découvre et maîtrise toutes les techniques de réalisation en pâtisserie, des tartes aux entremets en passant par des notions en commerce et en vente.
  • Brevet technique des métiers (BTM) de pâtissier-confiseur-glacier-traiteur : Le BTM pâtissier est aussi une formation permettant d’exercer en tant que pâtissier. La formation est intense et complète et dure deux ans, après un CAP.

Quel est le salaire d’un pâtissier ?

Le salaire d’un pâtissier salarié débutant est l’équivalent du SMIC, c’est-à-dire environ 1 530€ brut par mois.

En savoir plus sur le salaire du pâtissier.

Fleuriste

Fleuriste devant sa boutique
Fleuriste devant sa boutique

En quoi consiste le métier ?

Le fleuriste est le commerçant spécialiste des fleurs. Il intervient comme intermédiaire entre l’horticulteur, qui cultive les fleurs et les clients.

Il vend des fleurs, en bouquets, à l’unité, ou en composition florale pour différents évènements ou occasions. Lors de mariages, d’anniversaires, ou encore d’obsèques.

Le fleuriste est un artiste, il connaît les fleurs et sait comment les associer et les assembler de façon esthétique. Mais il conseille aussi ses clients selon leurs attentes et la signification donnée aux différentes fleurs.

Ses journées sont divisées entre ses visites chez les grossistes, la vente et l’organisation de son magasin. En effet, dans sa boutique, le fleuriste accorde une grande importance à la manière dont sont présentées les fleurs.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir fleuriste ?

  • CAP Fleuriste : Le CAP Fleuriste est aussi le niveau minimum requis pour devenir fleuriste. En deux ans, la formation prépare l’étudiant aux techniques du métier de fleuriste : réception, entretien et conservation des fleurs, techniques de composition et arrangement, etc…
  • Bac professionnel technicien conseil-vente univers jardinerie : Pour le bac professionnel, la formation dure trois ans et associe les compétences techniques et des compétences en vente et management.

Quel est le salaire d’un fleuriste ?

Le fleuriste débutant et salarié démarre avec un salaire de 1 530€ brut par mois. Mais le fleuriste à son compte peut compter sur un salaire pouvant aller jusqu’à 3 500€ brut par mois (voir la fiche salaire).

Chef de rayon

Chef d'un rayon fruits et légumes
Chef d’un rayon fruits et légumes

En quoi consiste le métier ?

Le chef de rayon est responsable de l’organisation d’un point de vente en grande surface ou dans un grand magasin.

Il est donc en charge de tout ce qui concerne les produits de son ou ses rayon(s).

C’est le chef de rayon qui sélectionne les produits, rencontre les fournisseurs pour les réceptionner. En magasin, il encadre une équipe pour étiqueter et placer les produits en rayons comme il le souhaite.

Son objectif étant de mettre en avant les produits et d’optimiser le chiffre d’affaires pour les produits dont il a la charge.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir chef de rayons ?

De nombreuses formations permettent d’accéder au poste de chef de rayon. En voici quelques-unes :

  • Bac professionnel Métiers du Commerce et de la Vente : Avec un bac professionnel Métiers du Commerce et de la Vente, l’étudiant se prépare en trois ans après la classe de troisième, aux compétences de la vente et en gestion commerciale.
  • BTS MCO – management commercial opérationnel : Il est aussi possible d’envisager un BTS MCO pour devenir chef de rayon. Cette formation de deux ans après le bac forme aux responsabilités de la gestion d’une unité commerciale.

Quel est le salaire d’un chef de rayons ?

Un chef de rayon gagne entre 1 700€ et 2 000€ brut par mois en début de carrière (en savoir plus).

Gérant de magasin

Formation d'un salarié dans un magasin
Formation d’un salarié dans un magasin

En quoi consiste le métier ?

Le gérant ou responsable de magasin est le garant de l’offre commerciale d’un magasin. Il dirige et manage l’équipe de vendeurs du magasin.

Il est chargé de nombreuses tâches dans son magasin. C’est le gérant qui sélectionne les produits qu’il veut mettre en vente et passe les commandes.

En magasin, c’est aussi lui qui décide de l’organisation des rayons et des produits. Enfin, il analyse les résultats des ventes pour adapter et optimiser sa stratégie commerciale.

Les conditions de travail du métier de gérant sont difficiles, car les journées de travail sont relativement longues et que le travail se fait principalement en station debout.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir gérant de magasin ?

  • BTS MCO – Management Commercial Opérationnel : Pour devenir gérant de magasin, le BTS MCO est aussi recommandé. En effet, il prépare à la gestion d’un commerce de petite taille comme une supérette ou une partie d’un magasin plus grand.
  • Licence professionnelle management des activités commerciales : La licence professionnelle MAC est une formation d’une année après un BTS par exemple pour parfaire ses compétences, notamment en management d’une équipe commerciale.

Quel est le salaire d’un gérant de magasin ?

Le salaire d’un gérant de magasin de petite taille oscille entre 1 800€ et 2 200€ brut par mois.

Bijoutier

Bijoutier avec une cliente dans sa bijouterie
Bijoutier avec une cliente dans sa bijouterie

En quoi consiste le métier ?

Le bijoutier est le commerçant spécialiste des bijoux.

S’il est aussi joailler, il peut fabriquer lui-même les bijoux qu’il vend. Il fait fondre les métaux, met en forme, taille et ponce les bijoux. Pour ses activités de joailler, il travaille dans un atelier.

En magasin, le bijoutier est un vendeur qui met en avant ses bijoux en vitrine en les positionnant précisément. Il accueille et conseille ses clients, les oriente dans leur choix.

Lorsqu’il est à son propre compte, le bijoutier gère aussi la partie commerciale et financière de son entreprise.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir bijoutier ?

Quel est le salaire d’un bijoutier ?

Le salaire d’un bijoutier en début de carrière est d’environ 1 530€ brut par mois. À son compte, le bijoutier peut gagner plus en fonction de la taille et la notoriété de sa bijouterie.

Vendeur en grande distribution

Vendeur dans un magasin de bricolage
Vendeur dans un magasin de bricolage

En quoi consiste le métier ?

Le vendeur en grande distribution est la personne en charge des ventes du rayon qui lui est attribué.

Cela peut concerner tous les domaines de vente et tous les rayons, de l’alimentaire avec la boucherie, la charcuterie, la poissonnerie ou encore l’électro-ménager.

Le vendeur en grande distribution est spécialiste des produits de son rayon qu’il connaît parfaitement. En amont, il prépare lui-même le rayon en plaçant les produits.

Il est en mesure d’accueillir et conseiller les clients. Le vendeur répond aux questions et demandes d’informations qui lui sont faites et effectue parfois des animations.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir vendeur en grande distribution ?

  • CAP Employé de vente spécialisé : Le CAP employé de vente spécialisé est une formation de deux ans qui propose deux parcours différents : un en produits alimentaires et l’autre en produits d’équipement courant. Ces deux voies permettent d’apprendre les compétences du métier de vendeur en se spécialisant dans un secteur précis. Il existe plusieurs options comme : option A – produits alimentaires, option B – produits d’équipement courant, option C – services à la clientèle et option D – produits de librairie-papeterie-presse.
  • Titre professionnel Vendeur spécialisé en magasin : La formation qui offre un niveau bac est ouverte à tous sans condition de diplôme et permet en 10 mois de d’apprendre la mise en rayon, la gestion de la vente et du conseil en magasin ainsi que l’animation d’un espace de vente.

Quel est le salaire d’un vendeur en grande distribution ?

Le salaire d’un vendeur en grande distribution débutant est de 1 530€ brut par mois. Les possibilités d’évolution sont envisageables pour devenir chef d’équipe ou chef de rayon.

Restaurateur

Directrice devant son restaurant
Directrice devant son restaurant

En quoi consiste le métier ?

Le restaurateur est la personne en charge d’un restaurant. Il endosse l’entière responsabilité de ce qui se passe dans son restaurant.

Le restaurateur a sous sa responsabilité des équipes de professionnels, mais il est l’unique décisionnaire. Il manage des cuisiniers et des serveurs.

Du choix des produits et menus, à l’accueil des clients en passant par la gestion de la comptabilité, le restaurateur est polyvalent et doit gérer de nombreuses tâches quotidiennement.

Le restaurateur dirige généralement son propre restaurant, mais il peut être gérant d’un restaurant qui ne lui appartient pas.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir restaurateur ?

Plusieurs formations à différents niveaux permettent de devenir restaurateur. En voici quelques exemples :

  • BEP métiers de la restauration et de l’hôtellerie : Après la classe troisième ou un CAP, le BEP des métiers de la restauration est une formation adaptée pour devenir restaurateur, autant en technique culinaire qu’en gestion de l’entreprise.
  • BTS Management en Hôtellerie Restauration : Vous pouvez également opter pour un BTS Management en Hôtellerie Restauration qui se prépare en deux ans après le Bac. Cette formation offre une polyvalence en compétences : accueil et service des clients, technique culinaire, normes d’hygiène.

Quel est le salaire d’un restaurateur ?

Le salaire d’un restaurateur varie fortement selon les établissements. Il peut osciller entre 1 500€ et 7 500€ brut par mois. En moyenne, un restaurateur gagne environ 3 500€ brut par mois.

Fromager

Fromagers dans leur boutique
Fromagers dans leur boutique

En quoi consiste le métier ?

Le fromager est un commerçant et artisan spécialisé dans le fromage. En qualité d’artisan, il fabrique lui-même les fromages qu’il vend.

C’est un technicien du fromage : il assure presque toutes les étapes de fabrication, l’affinage, le brossage, le lavage puis l’emballage, le stockage.

Enfin, le fromager assure dans la boutique ou le magasin, la vente aux clients. Il les accueille, les conseille et les informe sur les différents types de fromage et leurs préparations.

Quel diplôme faut-il obtenir pour devenir fromager ?

  • CAP crémier fromager : Le CAP de crémier-fromager est le niveau minimum requis pour devenir fromager. En deux ans, l’apprenti est formé aux fondamentaux de la vente en fromagerie : accueil et conseil des clients, réception des marchandises, tranchage et mise sous vide.
  • Bac professionnel technicien conseil-vente en alimentation produits alimentaires : Pour un niveau plus qualifié, il existe ce bac professionnel qui forme de manière générale à la vente en alimentation et produits alimentaires. La formation est accessible après la classe de troisième et dure trois ans.

Quel est le salaire d’un fromager ?

Le salaire d’un fromager qui est salarié est autour du SMIC à 1 530€ brut par mois en début de carrière.

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes qui souhaitent changer de métier. J'anime également un groupe d'échanges sur Facebook qui aide les personnes à trouver leur nouvelle voie professionnelle.