AccueilMétiersDevenir Archéologue : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Archéologue : missions, salaire et formation

Deux archéologues réalisant des fouilles sur un site archéologique


Le métier d’archéologue vous intrigue ? Vous êtes passionné d’histoire et plus particulièrement des vestiges du passé ? Vous avez une bonne condition physique ? La patience est l’une de vos qualités ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

L’archéologue est un professionnel qui a pour mission de diriger des recherches dans le but de mettre à jour des objets rares du passé.

Il est généralement expert dans une époque particulière de l’histoire à laquelle il va s’intéresser uniquement. À la fois chercheur et acteur de terrain, l’archéologue assure plusieurs missions diverses.

Au commencement de toute investigation, il commence ses recherches par des recherches documentaires afin de récolter un maximum d’informations pouvant l’aider. Ainsi à partir de ces informations récoltées, il définit une méthodologie précise de sa recherche sur le terrain.

Au démarrage d’un chantier de fouilles, c’est l’archéologue qui en gère l’organisation. Ainsi, il met en place une équipe et détermine les tâches de chacun des membres.

Il détermine également le budget nécessaire pour ce chantier, la durée nécessaire pour le chantier ainsi que les ressources matérielles à mobiliser pour les recherches.

Une fois sur le terrain, l’archéologue et son équipe récoltent des informations, y compris des objets qu’ils sélectionnent et trient en fonction du projet de recherche.

De là, l’archéologue vérifie ses hypothèses de départ et analyse les différents résultats obtenus. La fouille n’étant qu’un aspect de sa mission, il doit ensuite trier, classer et analyser les éléments trouvés. Puis enfin, il publie ses résultats à travers des publications ou des rapports de recherche.

L’archéologue travaille pour des centres de recherche, des collectivités territoriales, des universités ou encore pour le ministère de la Culture.

Ses missions sont principalement :

Recherche documentaire

Avant tout chantier, l’archéologue démarre chaque mission par une recherche documentaire poussée. Il peut être amené à effectuer des sondages à mettre en lien avec les premières informations trouvées sur le thème de sa recherche.

Ces recherches lui permettent de mettre en place une méthodologie d’intervention et par la suite d’analyser les résultats obtenus lors des recherches.

Gestion de chantier

L’archéologue intervient sur le terrain, mais il est également gestionnaire du projet. Pour cela, il dirige une équipe de spécialistes qu’il nomme en fonction de leurs spécialités et à qui il octroie des tâches spécifiques.

L’archéologue fixe aussi un budget pour la mise en œuvre des recherches et mobilise le matériel et les ressources nécessaires.

Enfin, il passe à la partie active des recherches en fouillant la zone à étudier. Ces fouilles sont parfois préventives en vue de futurs travaux d’aménagement à un endroit donné.

Rédaction des rapports et publications

Finalement, l’archéologue termine chaque chantier par étudier, trier, classer et analyser les informations et objets trouvés lors des fouilles.

Tous ces résultats sont ensuite publiés dans ses rapports et parfois dans d’éventuelles publications.

Qualités et compétences

L’archéologue est à la fois gestionnaire, acteur de terrain et analyste. Il a aussi des compétences et qualités humaines nécessaires à sa profession.

En voici quelques-unes :

  • Capacité d’adaptation : Autant chercheur qu’homme de terrain, ou encore chef de projet, l’archéologue est capable de s’adapter à des situations diverses et différentes.
  • Curiosité : L’archéologue doit être par définition curieux. Sa curiosité lui permet d’aller chercher là où il le faut et lui permet aussi d’approfondir ses recherches documentaires.
  • Patience : Les résultats des fouilles ou recherches peuvent parfois être très longs à arriver. L’archéologue et ses équipes font preuve de patience et persévérance pour aller au bout de leurs projets.
  • Gestion d’équipe : Enfin, l’archéologue collabore souvent avec d’autres professionnels et dirige occasionnellement une équipe de spécialistes. Sa bonne gestion lui permet de mener des recherches de façon efficace et pertinente.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il est obligatoire de posséder un diplôme pour devenir archéologue. Le niveau minimum requis est le niveau Bac + 5.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Si vous souhaitez devenir archéologue, voici quelques pistes de formations possibles.

Niveau BAC + 5 :

Master Archéologie, Sciences pour l’archéologie :

Plusieurs parcours sont proposées autour de l’archéologie. L’un d’entre eux avec une spécialité en sciences pour l’archéologie.

Cette formation qui se prépare en deux ans après un diplôme de niveau Bac + 3 permet d’obtenir le niveau Bac + 5.

Elle dispense des enseignements en histoire, en archéologie environnementale et enfin la rédaction d’un mémoire de recherche en fin de cursus.

Master de Recherche, Spécialité Histoire et Archéologie

Pour poursuivre ses études après le niveau Bac + 5, il est recommandé de suivre un Master de Recherche en choisissant sa spécialité parmi celles proposées.

La spécialité Histoire et Archéologie disponible à l’Université de Clermont-Ferrand permet une approche globale de l’archéologie dans la dimension historique.

La formation dure également deux ans, mais offre la possibilité d’intégrer un doctorat par la suite.

Niveau BAC + 8 :

Doctorat en Archéologie

Enfin, à la suite d’un Master de Recherche, la possibilité de suivre un doctorat d’archéologie en préparant une thèse est par ailleurs une option.

En effet, le doctorat se prépare en trois ans durant lesquelles l’étudiant étudie sur son projet sujet de recherche autour de l’archéologie dans l’objectif de préparer une thèse qu’il présentera en fin de parcours.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un archéologue varie évidemment en fonction de son employeur et de son expérience. En début de carrière, un jeune archéologue perçoit un salaire d’environ 1500 € net par mois.

Débouchés

Les principales évolutions possibles pour un archéologue sont de passer d’une spécialisation à une autre. En effet, l’archéologue se spécialise généralement dans une période de l’histoire spécifique ou dans une civilisation donnée.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour trouver un emploi en tant qu’archéologue, vous pouvez déposer des candidatures aux offres d’emploi publiées sur des sites de recherche d’emploi généralistes comme poleemploi.fr ou encore indeed.com.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.