AccueilMétiersDevenir Dentiste : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Dentiste : missions, salaire et formation

Dentiste avec son assistant soignant un patient

Le métier de dentiste vous intéresse ? Vous êtes méticuleux et vous savez faire preuve d’un grand sens de l’écoute et d’empathie ? Vous savez communiquer avec les gens et vous êtes méticuleux dans tout ce que vous faites ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

Le dentiste, ou plus exactement chirurgien-dentiste, est un professionnel de la médecine dentaire et de l’odontologie. Autrement dit, c’est vers lui qu’il faut se tourner pour les problèmes de dents, gencives et mâchoires. Il s’agit d’un métier complet, puisque les missions du dentiste sont nombreuses. Il exerce à la fois des activités de prévention, de diagnostic et de soin.

Généralement, il sera question de :

  • Soigner les caries, granulomes et abcès dentaires
  • dévitaliser, détartrer, réparer ou arracher les dents
  • poser des prothèses dentaires après moulages, dans le cas d’un prothésiste dentaire,
  • prescrire des traitements par ordonnance.

Dans certaines situations, le dentiste peut également effectuer des interventions chirurgicales comme la réparation d’une fracture de la mâchoire. Comme d’autres professionnels de la médecine, le dentiste peut donc pratiquer la dentisterie générale ou décider de se spécialiser dans un domaine donné (pédiatrie, orthodontie, esthétique…). Généraliste, il aura à réaliser la plupart des actes médicaux. Mais dans certaines situations, il devra orienter son patient vers un autre praticien spécialisé. Un spécialiste en orthodontie, par exemple, sera chargé de poser des appareils dentaires et suivre l’évolution de la dentition de son patient sur plusieurs années.

Le chirurgien-dentiste travaille généralement en cabinet libéral ou dans des établissements de soins. Il peut donc, selon les cas, être amené à diriger un cabinet et coordonner toute une équipe de spécialistes.

Consultation

Au cours d’un premier rendez-vous, un dentiste aura pour principale mission de réaliser un bilan de santé dentaire du patient. Après avoir posé des questions sur l’historique des soins dentaires, il aura à prendre, si besoin, des clichés radiographiques pour mieux visualiser les caries et autres soins déjà réalisés.

S’il s’agit d’un ancien patient, il faudra alors effectuer une mise à jour de son dossier médical à la fin de la consultation.

Préparation d’une intervention

Après diagnostic, le dentiste doit maintenant préparer son intervention. Cette étape est généralement confiée à l’assistante, s’il en a pour le professionnel lui-même. Il sera question de préparer le plateau sur lequel seront installés les instruments nécessaires à la réalisation des soins. Il faudra également désinfecter tout le matériel.

Après cette étape, le dentiste installe son patient sur le fauteuil pour commencer l’intervention tout en prenant soin de lui mettre un bavoir dentaire jetable afin de le protéger des projections de salive.

Intervention

Tout est prêt, le dentiste peut maintenant réaliser les soins sur son patient. S’il s’agit d’une dent malade par exemple, il peut la soigner en enlevant la partie cariée. Elle sera ensuite retouchée avec du plombage. Si la dent est trop touchée, il faudra par contre réaliser une dévitalisation. Cette opération consiste à nettoyer les canaux des racines de la dent atteinte avant de la reboucher.

Prévention

Une autre mission très importante du dentiste consiste à montrer à ses patients les bons gestes à adopter au quotidien pour garder une bonne hygiène bucco-dentaire. Il s’agit de la prévention. Il peut par exemple indiquer à ses patients les aliments à éviter pour préserver les dents, les brosses les mieux adaptées en fonction de l’âge et des gencives, mais aussi des astuces pour bien se brosser.

Tâches administratives

Il peut arriver que le dentiste s’occupe de tâches administratives s’il n’a pas une assistante ou une secrétaire dentaire dans son cabinet. Ces tâches consistent notamment à :

  • L’organisation des rendez-vous
  • la gestion de la relation client
  • la gestion des stocks
  • la comptabilité.

Qualités et compétences

Parce que l’hygiène bucco-dentaire concerne tout le monde, le dentiste s’occupe de patients dès la petite enfance. À ce propos, il doit avoir des qualités humaines et des compétences qui lui permettent de bien rassurer chacun de ses patients. Un bon chirurgien-dentiste n’aura aucun mal à expliquer à un petit enfant le déroulement des soins de telle sorte à ce que tout se passe bien. Et parce qu’il aura aussi à s’occuper de soins de base, il doit impérativement avoir de très bonnes connaissances médicales et anatomiques.

Ainsi, un bon dentiste se distingue par :

  • Ses connaissances en anatomie et physiologie de la sphère orale
  • sa maîtrise des différents gestes techniques liés à sa spécialité
  • sa capacité à gérer le stress de ses patients
  • sa capacité à effectuer un suivi et assurer la continuité de la prise en charge
  • sa dextérité et son habileté manuelle
  • son aisance relationnelle
  • sa grande résistance physique et nerveuse
  • son sang-froid
  • sa grande capacité d’adaptation
  • sa rigueur.

Pour finir, la curiosité et une haleine fraîche (avouons-le) sont des éléments indispensables pour exercer le métier de chirurgien-dentiste.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Pour exercer le métier de dentiste ou chirurgien-dentiste, il faut impérativement être titulaire du diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire. Le diplôme s’obtient après 5 à 7 années d’études d’odontologie. L’accès au cursus se fait après avoir passé un concours à l’issue d’une première année d’études médicales.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Comme indiqué précédemment, il n’existe qu’une seule formation pour pouvoir exercer le métier de dentiste. Elle n’est accessible qu’après obtention du baccalauréat (scientifique, de préférence), suivi d’une année de médecine généraliste à l’université. Il s’agit de la Première année commune aux études de santé : la PACES. Un concours de fin d’année permet ensuite d’accéder à au moins 5 années d’études permettant d’obtenir le diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire.

À la fin de cette formation, il est possible de poursuivre ses études et d’aller vers un Bac +8 afin de se spécialiser.

Niveau Bac

Diplôme d’État de docteur en chirurgie dentaire

Le DE (diplôme d’État) de docteur en chirurgie dentaire est le seul cursus à suivre pour pouvoir exercer le métier de dentiste. Il s’obtient après validation des enseignements et des stages de 6ᵉ, sans oublier la soutenance d’une thèse d’exercice.

Les enseignements du DE de docteur en chirurgie dentaire sont dispensés en vue de l’exercice professionnel de l’enseignement et de la recherche en odontologie. C’est un cursus qui permet à l’étudiant d’acquérir des :

  • Connaissances générales sur les patients ainsi que les différentes pathologies de la sphère oro-faciale
  • connaissances spécifiques pour s’orienter, au besoin, vers des formations complémentaires, voire vers une carrière d’enseignant-chercheur.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un dentiste dépend surtout de son statut : salarié ou profession libérale.

Lorsqu’il exerce en libéral, il est libre de fixer lui-même son niveau d’activité en fonction du nombre d’heures qu’il peut faire, de ses honoraires et de sa clientèle. On estime qu’un dentiste en profession libérale peut gagner en moyenne 6 000 euros bruts par mois.

Au sein du secteur hospitalier, le dentiste peut toucher environ 4 200 euros bruts par mois en début de carrière. Après quelques années d’expérience, son salaire tournera autour de 7 500 euros bruts par mois.

Débouchés

Le dentiste peut exercer son métier en tant que salarié ou en profession libérale. Il pourra ensuite décider de se spécialiser en orthodontie, en chirurgie orale ou en parodontie.

Il y a également la possibilité de se tourner vers des postes d’enseignants-chercheurs en milieu hospitalier ou dans la recherche industrielle, notamment dans l’industrie pharmaceutique.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Le métier de dentiste étant très recherché, les chirurgiens-dentistes peuvent trouver rapidement un poste à l’issue de leur formation. Ils peuvent exercer dans la fonction publique ou ouvrir leur propre cabinet.

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.