AccueilMétiersDevenir Éducateur spécialisé : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Éducateur spécialisé : missions, salaire et formation

Enfant atteint syndrome de down

Le métier d’éducateur spécialisé vous intéresse ? Patient et pédagogue, vous avez le sens de l’écoute et de l’accompagnement ? Vous êtes observateur, disponible, empathique et passionné par les questions socio-éducatives ? Découvrez les compétences, missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

L’éducateur spécialisé est un professionnel qui écoute et assiste des personnes en difficulté. On peut citer par exemple les enfants handicapés, les personnes âgées en difficultés sociales, les détenus, les toxicomanes, etc. Il les conseille et les rééduque de telle sorte à ce qu’ils reprennent une vie normale. Le rôle principal de l’éducateur spécialisé consiste donc à aider les personnes en difficulté sociale à retrouver leur autonomie et à réussir leur réinsertion socioprofessionnelle.

Pour cela, l’éducateur spécialisé élabore des projets personnalisés destinés à le guider dans l’accompagnement d’une personne tout en prenant en compte des directives de l’établissement dans lequel il exerce. Le travail de l’éducateur spécialisé l’amène également à collaborer avec une équipe intervenant dans le secteur socio-éducatif. Il s’agit entre autres :

Pour faire court, l’éducateur spécialisé accompagne quotidiennement les enfants, les adolescents et parfois les adultes présentant des dysfonctionnements physiques ou mentaux, les troubles de comportement ainsi que les difficultés d’insertion sociale et professionnelle.

Selon la structure dans laquelle il évolue, les missions spécifiques d’un éducateur spécialisé peuvent varier. Néanmoins, des rapprochements permettent de déceler des tâches communes à ce type de profil.

Mettre en place une relation diagnostic éducation avec la cible

Ici, il s’agit pour l’éducateur spécialisé de :

  • S’approprier et d’analyser les informations relatives à la commande sociale, mais aussi à la situation d’une personne ou d’un groupe de personnes ;
  • d’établir une relation éducative avec la personne ou le groupe de personnes ;
  • mettre en place un diagnostic éducatif, une hypothèse d’intervention socio-éducative et un projet éducatif en harmonie avec les exigences institutionnelles.

Accompagner la cible

À ce niveau, l’éducateur spécialisé remplit une panoplie de tâches, notamment :

  • La mobilisation des ressources de l’environnement de la personne ou du groupe de personnes pour stimuler le développement de ses capacités ;
  • l’exercice d’une fonction de distinction des rôles et des places dans la société, le rappel des lois et règles sociales permettant à une personne de mieux s’insérer ;
  • l’accompagnement de la personne ou du groupe de personne dans la construction de son identité ainsi que de sa singularité dans le grand respect de ses choix et de son intimité.

Concevoir et piloter une action socio-éducative

Enfin, l’éducateur spécialisé a également pour tâches :

  • La coconstruction d’une intervention adaptée aux attentes de la cible, mais aussi en cohérence avec les exigences sociales et le projet institutionnel ;
  • la réalisation et l’ajustement de projets socio-éducatifs au sein d’une équipe ;
  • l’implication dans la mise en œuvre du projet dans tous ses aspects : volets logistique et financier ;
  • l’évaluation des actions mises en œuvre dans le cadre du projet socio-éducatif et des mesures individuelles déployées.

Qualités et compétences

Le métier d’éducateur spécialisé est avant tout une œuvre humanitaire. Le prétendant à cette profession doit donc posséder des compétences et des valeurs humaines qui, non seulement, vont lui faciliter la tâche dans l’accomplissement de ses missions, mais aussi l’aider à s’épanouir pleinement. Les savoirs et savoir-faire indispensables pour devenir éducateur spécialisé tournent donc autour :

  • D’un bon équilibre moral : comme tout éducateur, l’éducateur spécialisé doit posséder une excellente capacité de résistance au stress, un moral solide et un bon équilibre psychologique. Ces qualités vont lui permettre de côtoyer aisément les personnes en situation de handicap, de prévoir et d’apprivoiser leurs troubles de comportement.
  • De son sens de la pédagogie : engagé résolument à garantir la rééducation et l’insertion socioprofessionnelle d’une personne, l’éducateur spécialisé doit maîtriser l’art de l’enseignement ainsi que différentes approches pédagogiques.
  • De son sens de l’observation : l’éducateur spécialisé développe son sens de l’observation afin de repérer rapidement d’éventuels problèmes et solliciter, au besoin, les compétences d’un autre spécialiste.
  • De son sens du contact humain : le relationnel est une qualité indispensable pour réussir une carrière d’enseignant spécialisé. Le professionnel en a besoin pour côtoyer quotidiennement les personnes qu’il a à charge et collaborer efficacement avec les autres spécialistes.

Par ailleurs, il convient de noter que tout éducateur spécialisé est guidé constamment par l’envie d’accompagner et d’aider les autres, et c’est là sa qualité primordiale. Il est donc d’un naturel empathique et sait tenir face aux situations de handicap les plus complexes.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Pour devenir éducateur spécialisé, il faut obligatoirement valider un diplôme d’État d’éducateur spécialisé (DEES). Il s’agit d’un diplôme de niveau Bac +3 qui reste le seul donnant accès à ce métier.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Comme indiqué précédemment, il n’existe qu’une seule formation permettant de devenir éducateur spécialisé.

Niveau Bac +3

Diplôme d’état d’éducateur spécialisé (DEES)

Le diplôme d’État d’éducateur spécialisé forme des professionnels capables d’accompagner des personnes en situation de handicap ou en situation inadaptée. Dans une approche éducative, le diplômé aide ces catégories de personnes à se prendre en charge, à développer leur aptitude de socialisation, d’intégration, d’autonomie et d’insertion.

La formation s’étend sur 3 ans durant lesquels l’apprenant acquiert différentes notions en conception et mise en œuvre de projets socio-éducatifs.

L’accès au concours se fait par sélection sur dossier et entretien, après une inscription sur ParcourSup. Le prétendant doit alors posséder un baccalauréat ou tout diplôme équivalent. En tout, la formation comprend 1 400 heures d’enseignements théoriques et 2 100 heures de pratique.

Les cours théoriques embrassent essentiellement 4 domaines à savoir :

  • La relation éducative spécialisée : l’histoire du travail social, la relation éducative, la personne, le groupe et les individus, les problématiques spécifiques liés à chaque public, etc.
  • La conception et le pilotage de projet éducatif spécialisé : il s’agit notamment des supports et cadres du projet éducatif spécialisé, l’accompagnement d’une personne ou d’un groupe de personnes dans son projet.
  • Le travail en équipe et la communication professionnelle : théorie de communication, communication en profession sociale, la dynamique institutionnelle, l’animation des réunions, la rédaction professionnelle, etc.
  • La dynamique institutionnelle, partenariat et réseaux : histoire, fonctionnement et mission des institutions du travail social, la politique et la législation du travail social, introduction au droit, action éducative et territoire, etc.

Il s’ensuit les formations pratiques qui couvrent 8 semaines au cours de la première année et 52 semaines au cours des deux dernières années.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Selon que le professionnel soit un éducateur spécialisé ou un éducateur spécialisé principal, la rémunération va connaître de légères variations. Dans tous les cas, un professionnel de ce domaine touche au minimum 1 700 euros brut par mois en début de carrière. Avec le temps, son salaire s’améliore considérablement et peut atteindre 3 000 euros bruts par mois, voire plus.

Débouchés

Les profils d’éducateurs spécialisés sont activement recherchés par les établissements spécialisés dans ce domaine. Leurs compétences sont également très appréciées par les services publics (départements, municipalités ou régions) pour prendre en charge les foyers de jeunes travailleurs, les centres de réinsertion et d’hébergement ou encore les centres d’éducation de rue.

Au cours de sa carrière, l’éducateur spécialisé peut être promu à la tête d’un établissement d’éducation sociale ou devenir délégué de la tutelle, conseiller matrimonial et familial. Il a aussi la possibilité de poursuivre ses études afin d’obtenir un diplôme d’État en ingénierie sociale (DEIS), un certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social (Cafdes). Cela lui permettra alors d’accéder plus rapidement aux postes de responsabilités.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour obtenir son premier poste, l’éducateur social doit multiplier ses candidatures auprès des établissements qui recherchent son profil. Il a également la possibilité de postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi.

Secteurs