AccueilMétiersDevenir Greffier : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Greffier : missions, salaire et formation

Audience de tribunal

Le métier de greffier vous intéresse ? Rigoureux et méthodique, vous avez de la passion pour le droit ? Le sens du service public vous définit et vous possédez d’excellentes qualités rédactionnelles ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

Le greffier est un auxiliaire de justice chargé d’organiser les procédures judiciaires et d’assurer le bon déroulement des procès. Fonctionnaire d’état de catégorie B, il constitue la mémoire écrite de toutes les activités du tribunal. Sa principale mission consiste à retranscrire les débats qui ont lieu lors d’un procès, de veiller au respect des règles de procédure et d’authentifier les décisions judiciaires par sa signature ou sa présence.

Recruté à l’issue d’un concours, le greffier est rattaché à une juridiction administrative ou judiciaire. Il est également l’assistant du juge et s’occupe ainsi de l’enregistrement des plaintes, de la réception et de l’authentification des pièces de procédure. Acteur clé dans les instances judiciaires, les décisions juridiques prises en l’absence du greffier sont nulles et sans effets. Il prend alors part à toutes les audiences, assis à un pupitre, non loin du juge.

Occupant une fonction de responsabilité, le greffier doit accomplir des missions précisées par la loi. En plus d’être le bras droit du juge, il est appelé à assurer les relations avec le public.

Garantir la légalité des procédures judiciaires

Comme nous avons déjà eu à l’indiquer, le greffier est indispensable à tous les niveaux d’une procédure. En veillant à ce que chaque étape d’une audience se déroule selon les règles, seule sa présence peut témoigner de l’authenticité de ladite audience.

Archiver l’historique des procès

Constituer les dossiers, procéder à l’enregistrement des affaires, rédiger les actes juridiques… telles sont les missions assignées à un greffier. Il est l’archive du tribunal et à certaines occasions, il est chargé de rédiger les procès-verbaux ainsi que les diverses prises. Il garde soigneusement une copie de tous les actes qu’il délivre, conservant ainsi toutes les informations concernant les affaires judiciaires.

Assurer les relations publiques

Lorsque la date d’une audience est fixée, il relève des missions du greffier d’en informer les parties concernées. Le plus souvent, il est le premier interlocuteur que les citoyens rencontrent dans un tribunal. Il s’apprête donc à leur fournir un bon accueil et à les orienter dans leurs quêtes respectives.

Qualités et compétences

Se trouvant au cœur des affaires judiciaires qu’il suit de bout en bout, le greffier doit s’approprier les savoirs et savoir-être inhérents à ce métier. Les aspects administratifs de la profession sont pesants, ce qui nécessite un certain nombre de compétences et de qualités humaines. En voici quelques-unes :

  • Une bonne connaissance du système juridique : sans être obligatoirement un expert du domaine judiciaire, le greffier doit maîtriser le fonctionnement du système juridique et les règles de procédure.
  • La polyvalence : c’est sans doute l’une des qualités les plus importantes pour exceller en tant que greffier, étant donné les nombreuses tâches auxquelles il est astreint.
  • Le sens du relationnel : fréquemment en contact avec le public, le greffier se doit de faire preuve de sociabilité, d’ouverture d’esprit et de compréhension.
  • La discrétion : ayant connaissance de nombreuses affaires juridiques, le greffier doit faire preuve de discrétion et respecter le secret professionnel.
  • Une bonne aptitude relationnelle : rédiger les actes juridiques et transcrire les débats sont des missions qui nécessitent de bonnes qualités littéraires. 
  • La rigueur : cette qualité lui est indispensable en raison de la grande quantité de formulaires qu’il doit rédiger. Il respecte les délais et ne tolère aucune erreur.

Un diplôme est-il obligatoire ?

L’accès au métier de greffier est sur concours organisé par le ministère de la Justice. Le participant doit obligatoirement justifier d’un diplôme de niveau Bac +2/+3 validés dans une filière de sciences juridiques ou politiques.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Pour devenir greffier, il est obligatoire de passer par l’École nationale des Greffes (ENG) située à Dijon. L’accès à l’établissement se fait sur concours et l’étudiant y suit une formation rémunérée à hauteur de 1 610 euros net, et ce, pendant 18 mois.

Le concours est très sélectif et seulement 10 % des candidats arrivent à tirer leur épingle du jeu. Il est structuré en 2 épreuves écrites qui, si elles sont validées, débouchent sur une épreuve orale. Sur les 18 mois, la formation alterne des enseignements théoriques et des stages professionnels dans différents tribunaux.

Soulignons qu’il existe un concours interne donnant accès à cette école. Celui-ci concerne les professionnels pouvant justifier de 4 ans d’exercice dans des activités en rapport avec celle du greffier, sans condition de diplôme ni d’âge.

Le concours externe s’adresse, quant à lui, aux titulaires de l’un ou l’autre des diplômes suivants :

Niveau Bac +2

DEUST Assistant juridique

Le cursus du DEUST Assistant juridique forme les professionnels prêts à servir en tant qu’assistants juridiques. Il leur permet d’acquérir un socle de connaissance juridique en droit privé (droit notarial, droit commercial, droit social) et en droit public (droit constitutionnel et administratif). Le titulaire s’accoutume également à la pratique administrative (gestion, comptabilité, informatique) et particulièrement aux professions juridiques libérales.

Le programme de formation inclut les disciplines telles que le droit, les techniques contractuelles, la rédaction professionnelle, les formalités et procédures, etc.

Niveau Bac +3

BUT Carrières juridiques

Ce BUT CJ se prépare en 3 ans après un baccalauréat général ou technologique et forme les étudiants aux métiers juridiques, à la fonction publique et à la protection judiciaire.

Le programme de la formation intègre une multitude de disciplines, notamment le droit (civil, social, commercial, public), la fiscalité, la comptabilité, l’expression orale et écrite, etc.

Licence de droit

La licence de droit dure 3 ans après le Bac et permet à l’étudiant qui s’y engage de s’initier et d’approfondir les notions fondamentales en droit. La 1re année est généraliste, tandis que la 2e et la 3e année sont orientées vers des enseignements spécialisés qui permettent à l’étudiant d’ébaucher le profil d’un juriste.

Licence professionnelle Droit, économie, gestion

Cette formation offre aux étudiants des aptitudes professionnelles dans les domaines du droit, de l’économie et de la gestion. Elle dure 1 an après un Bac +2 et le programme inclut les disciplines telles que la gestion administrative et les RH, le droit, la communication professionnelle, la culture d’entreprise, l’économie, etc.

À ces enseignements théoriques, s’ajoutent des projets tuteurés et des stages professionnels pour rendre le diplômé immédiatement opérationnel.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Professionnel de catégorie B dans la fonction publique, le greffier touche environ 1 800 euros brut par mois en début de sa carrière. Avec le temps et l’expérience, cette rémunération s’améliore pour passer à 3 000 euros bruts par mois. Notons que des primes ou indemnités peuvent s’ajouter à ce salaire de base.

Débouchés

Le greffier exerce dans les tribunaux, dans les palais de justice et dans les maisons de droit. Son insertion professionnelle est garantie dès lors qu’il réussit au concours d’admission à l’École nationale de magistrature. À la sortie, il doit occuper la fonction de greffier pendant au moins 4 ans.

Par la suite, il peut passer le concours externe de greffier en chef à condition qu’il justifie d’un diplôme de niveau Bac +3. À défaut, il peut attendre après plusieurs années d’exercice et y accéder par concours interne. Le greffier peut en outre évoluer vers des fonctions de magistrat en passant le concours d’entrée à l’École nationale des Greffes.

Trouver un emploi

Le greffier est un fonctionnaire d’État rattaché au ministère de la Justice. La seule voie d’accès au métier étant sur concours, il doit s’organiser pour s’illustrer lors des épreuves écrites. Il existe à cet effet des classes préparatoires qu’il peut intégrer afin d’accroître ses chances de réussite.

Secteurs

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.