AccueilMétiersDevenir Home stager : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Home stager : missions, salaire et formation

Home stager travaille sur les plans d'aménagement intérieur d'une maison

Le métier de home stager vous intéresse ? Créatif et persuasif, vous êtes passionné de l’immobilier ? Vous avez le sens du relationnel et possédez des aptitudes managériales ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Formations disponibles :

Formation Décoration d’intérieur (4 semaines)

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme
Logo L'école Francaise

Formation pour devenir Décorateur d’intérieur

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

TOP formations en ligne :

Missions

Le home stager est un professionnel du secteur immobilier chargé de transformer un bien immobilier avec un minimum d’investissement financier et de temps. Sa principale mission consiste à éliminer les défauts d’une propriété immobilière dans le but de faciliter sa vente et de revoir à la hausse sa valeur marchande.

Pour ce faire, le home stager procède à de divers aménagements pour susciter l’intérêt des potentiels acquéreurs. Il supervise le chantier de rénovation et coordonne les travaux des différents artisans (menuisier, peintre, électricien, paysagiste, etc.) et veille notamment au respect du budget alloué à l’opération.

Pour créer le coup de cœur chez l’acheteur, le home stager conçoit des plans de réaménagement qui permettent aux acheteurs de se projeter immédiatement et plus facilement dans les détails de la propriété. Notez également que pour ces différentes opérations, il y a une contrainte de budget et de temps. Cela implique que les investissements consentis sont définis à un certain pourcentage du prix de cession ; et ce dernier ne doit pas dépasser les 10 % du prix de vente.

Salarié ou indépendant, le home stager travaille avec une agence immobilière et les professionnels du BTP. Peu importe son statut ou son lieu d’exercice, il doit accomplir des missions spécifiques.

Faire un état des lieux du bien immobilier

Qu’il s’agisse d’un manoir ou d’un simple logement à revaloriser, la mission du home stager démarre toujours par une prise de connaissance de la propriété. Il évalue l’emplacement (zone urbaine ou rurale) avant de procéder à une analyse minutieuse de chaque pièce. Il relève tous les défauts : les murs dépeints, la présence d’amiante ou de termite, l’état des installations d’électricité, de gaz, d’eau, etc.

Revaloriser le bien

Le home stager établit un rapport de ses constats à partir duquel il présente un plan de réaménagement. Il y détaille les modifications à apporter ainsi que les réparations à effectuer pour une remise à niveau correct.

Les travaux de revalorisation proprement dits concernent le désencombrement des espaces, les petites réparations, l’atténuation des petits défauts, le rangement, le nettoyage et l’utilisation du mobilier existant pour la décoration intérieure. Cette dernière doit être le plus neutre possible afin de dépersonnaliser le bien et de le mettre au goût de tous les potentiels acheteurs.

Qualités et compétences

Pour exercer sans grande difficulté le métier de home stager et accomplir les nombreuses missions qu’il impose, le professionnel doit posséder un certain nombre de compétences et de qualités humaines. En voici quelques-unes :

  • Une excellente connaissance du marché immobilier : appelé à apprêter des biens immobiliers à la vente, le home stager doit appréhender le fonctionnement du marché immobilier dans tous ses détails. Il maîtrise la réglementation et les normes en matière d’urbanisation et s’en sert comme repère dans ses opérations de rénovation.
  • La créativité et l’imagination : le home stager est avant tout un designer avec un sens artistique très développé. Sa mission étant de susciter l’intérêt des acheteurs grâce à ses diverses décorations, la créativité et l’imagination s’avèrent des atouts indispensables.
  • La polyvalence : l’immobilier, la décoration, la peinture, l’électricité, la maçonnerie… sont des domaines qui n’ont pas grands secrets pour le home stager. On ne parle pas ici forcément de grande expertise, mais le professionnel doit maîtriser tout au moins certaines bases afin de superviser les travaux et s’assurer qu’ils se déroulent dans les règles de l’art.
  • La diplomatie et la persuasion : ces qualités lui sont indispensables pour convaincre les vendeurs à entreprendre des travaux de réparation avant de mettre sur le marché leurs biens immobiliers.
  • Des aptitudes en gestion : appelé à gérer un budget (relativement limité) dans le pilotage de ses opérations de rénovation, le home stager doit présenter les qualités d’un bon gestionnaire. Aussi, cette qualité lui est utile lorsqu’il évolue à son compte.

La capacité d’adaptation, la rigueur, le sens du relationnel et la réactivité sont en outre des compétences qui permettent au home stager d’exceller dans son métier.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Il n’existe aucun diplôme spécifiquement dédié au métier de home stager. Cependant, au regard des exigences techniques et professionnelles, et afin d’être considéré comme un expert dans le domaine, il est nécessaire d’avoir des connaissances et des compétences bien spécifiques.

Une formation qualifiante, professionnalisante et certifiée par un diplôme, devient alors obligatoire. Il est possible de s’insérer dans ce milieu professionnel avec un BTS (Bac +2) dans les domaines de l’architecture, de l’habit ou de design. Mais afin d’accroître leur chance d’employabilité, certains candidats vont jusqu’à valider un Master (Bac +5).

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Plusieurs cursus permettent d’acquérir les compétences et d’avoir les qualifications requises pour occuper les fonctions de home stager au sein d’une agence immobilière. Pour ceux qui souhaitent accéder à ce poste, voici quelques exemples de formations.

Niveau Bac +2

BTS Design d’espace

Le BTS Design d’espace se prépare en 2 ans après le baccalauréat. À la fin de la formation, les titulaires deviennent des techniciens supérieurs avec des savoirs et savoir-faire en construction et aménagement intérieur sous ses différents aspects (des plus simplistes au plus techniques). Ils peuvent alors intervenir au début des travaux, durant la phase de mesure et à la fin pour le contrôle de la fiabilité des résultats.

Voici d’autres diplômes du même niveau qui permettent d’accéder au poste de home stager :

  • BTS agencement de l’environnement architectural ;
  • DMA – Diplôme des métiers d’art, décor architectural ;
  • DMA – Diplôme des métiers d’art, arts de l’habitat.

Niveau Bac +3

DNAT – Diplôme national d’arts et techniques design d’espace

Cette formation permet aux étudiants de s’initier aux diverses formes d’expression artistiques. Elle permet d’acquérir des aptitudes professionnelles aux métiers de design industriel et de l’espace. Elle dure 3 ans après le Bac.

Niveau Bac +4/+5

DSAA – Diplôme supérieur d’arts appliqués, créateur-concepteur option architecture intérieure et environnement

Ce diplôme certifie que le titulaire est un expert habilité à engager une carrière de créateur ou de concepteur autour du design (home staging, par exemple). La formation dure 2 ans après le BTS et comporte 4 différentes spécialités (espace, graphisme, mode et produit).

Voici d’autres diplômes dont les contenus de formation sont similaires :

  • Diplôme de l’Ensad-Arts déco spécialisé en architecture d’intérieur ;
  • DSAA – Diplôme supérieur d’arts appliqués, architecture intérieure et création de modèles ;
  • DNAP- Diplôme national d’arts plastiques ;
  • DNSEP – Diplôme national supérieur d’expression plastique, design (Toulouse et Angers).

Formations disponibles :

Formation Décoration d’intérieur (4 semaines)

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme
Logo L'école Francaise

Formation pour devenir Décorateur d’intérieur

  • Disponible en formation à distance
  • Pour étudiants, salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • Sans conditions de diplôme

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un home stager varie en fonction de son statut (salarié ou indépendant). En libéral, il facture ses interventions à l’heure (40 euros) ou à la journée (300 euros). Il peut également proposer des tarifs selon un pourcentage déterminé du budget alloué aux travaux de rénovation. Dans tous les cas, il touche en moyenne 7 000 euros bruts par mois.

En tant que salarié, le home stager gagne environ 2 500 euros bruts par mois au début de sa carrière. Avec le temps, cette rémunération s’améliore et s’élève à 4 000 euros bruts par mois, voire plus. Notons qu’à ce salaire de base, peuvent s’ajouter des commissions et des bonus intéressants.

Débouchés

Les agences immobilières, les entreprises BTP, les sociétés spécialisées dans les travaux d’habitat et les particuliers sont les principaux recruteurs d’un home stager. Les perspectives d’embauche sont sûres, étant donné que le marché immobilier se porte bien.

Après quelques années d’exercices, le home stager acquiert les expériences nécessaires pour créer son entreprise de home staging. Des formations complémentaires peuvent lui permettre également d’évoluer vers des métiers d’architecte d’intérieur, de coach déco ou de décorateur-étalagiste.

Trouver un emploi

Pour obtenir son premier poste, le home stager doit multiplier ses candidatures auprès des structures qui recherchent ses compétences. Autrement, il peut postuler aux offres disponibles sur les sites de recherche d’emploi.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.