AccueilMétiersDevenir Pharmacien : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Pharmacien : missions, salaire et formation

Pharmacienne dans son officine

Le métier de pharmacien vous intéresse ? Vous êtes rigoureux et vigilant ? Vous savez faire preuve de bienveillance et vous êtes à l’écoute des gens ? Vous avez un sens aigu des affaires et vous n’avez aucun mal à travailler en équipe ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

À l’officine, en pharmacie ou en laboratoire, le pharmacien est un acteur essentiel dans le domaine de la santé et plus précisément dans la chaîne du médicament. C’est en effet un professionnel des médicaments qui travaille en collaboration avec les médecins, les infirmiers et tous les autres professionnels de la santé pour vérifier le bon usage d’un médicament auprès de la population.

Le travail du pharmacien peut être à temps partiel ou à plein temps. Selon le lieu dans lequel il travaille, ses missions vont varier.

Le pharmacien en officine ou dans le milieu hospitalier

En officine ou dans le milieu hospitalier, le pharmacien est en contact direct avec les patients. C’est le pharmacien que l’on connaît pratiquement tous. Sa principale mission consiste à contrôler l’ordonnance médicale afin de délivrer les médicaments prescrits par les médecins. À ce propos, il doit informer chaque malade de la posologie du médicament qui lui a été prescrit, des contre-indications et des effets secondaires.

Ici, le pharmacien joue aussi un rôle de suivi des soins des patients, surtout en cas de maladie chronique. Si le patient se tourne vers lui en cas de symptômes légers, son rôle sera de contribuer aux soins de premier recours puis d’orienter le patient vers un professionnel compétent.

Enfin, le pharmacien en officine ou en milieu hospitalier est un commerçant à part entière. Il se doit donc d’assurer la commande des produits de santé dont les patients pourraient avoir besoin. Il s’occupe de la gestion de stock et se charge de tenir la comptabilité de sa pharmacie.

Le pharmacien dans un laboratoire

Dans un laboratoire d’analyses médicales, on retrouve beaucoup plus les pharmaciens spécialisés dans les analyses biologiques. Sa mission consiste dans ce cas à examiner les échantillons (urines, selles, sang, tissus…) fournis par les patients. Il travaille en étroite collaboration avec les médecins pour réaliser des préparations et procéder à des expérimentations.

Dans l’industrie pharmaceutique

On retrouve aussi le pharmacien dans les entreprises pharmaceutiques, cosmétiques ou encore vétérinaires. Il est question ici de concevoir des médicaments et d’assurer la qualité de ces produits avant qu’ils ne soient mis en vente.

Il travaille pour cela avec des professionnels de l’industrie pharmaceutique (techniciens, ingénieurs, biologistes…) pour superviser des essais cliniques et assurer la gestion d’ateliers de conception de médicaments ou produits cosmétiques.

Le pharmacien travaille aussi avec l’équipe marketing de l’entreprise en participant à la vente des produits de santé.

Le pharmacien dans la haute fonction publique

En dehors de ces 3 types de structures, le pharmacien peut exercer également dans la haute fonction publique. Dans ce cas, on parle plutôt de pharmacien inspecteur de la santé publique. Sa mission consiste à élaborer de nouveaux textes sur la profession.

Recrutés sur concours, ils sont alors chargés de contrôler la fabrication des médicaments, les grossistes, les pharmacies (officines) et les laboratoires.

Qualités et compétences

Le pharmacien est un professionnel du domaine de la santé. Il supervise la préparation des médicaments et il engage sa responsabilité lorsqu’un est délivré au public. Cela signifie que pour être pharmacien, il faut avant tout être rigoureux et avoir le sens des responsabilités. En laboratoire aussi, il est responsable des examens biologiques qu’il mène et des traitements qui seront mis en place pour un patient. Il faudra donc être en mesure de faire preuve de vigilance. Et comme tout professionnel de la santé, le pharmacien doit faire preuve de déontologie et de bienveillance.

En tant que commerçant, un bon pharmacien a le sens des affaires. Il est suffisamment pragmatique pour faire tourner son officine. Dans l’industrie pharmaceutique, le pharmacien pourra également être intégré à une équipe marketing. Dans ces cas, son sens de l’écoute, des notions de communication et d’accueil seront utiles pour bien évoluer.

En ce qui concerne les compétences et savoir-faire, un pharmacien doit être en mesure d’exécuter des ordonnances médicales. Il connaît les propriétés des médicaments et autres produits qu’il délivre à ses patients, leurs indications, contre-indications et effets indésirables. Des compétences nécessaires pour jouer son rôle de conseiller et d’éducateur. Enfin, il doit être capable de gérer un stock de médicaments et de contrôler en permanence la validité, la qualité ainsi que le réassortiment des produits. Par ailleurs, la recherche dans le domaine scientifique demande des compétences très poussées, en chimie notamment.

Un diplôme est-il obligatoire ?

Le métier de pharmacien n’est accessible qu’aux titulaires d’un Diplôme d’État de docteur en pharmacie. Avec ce diplôme, il est alors possible de devenir pharmacien en officine, dans un laboratoire ou dans l’industrie pharmaceutique.

Pour cela, il est impératif d’être titulaire d’un Bac scientifique (si possible avec mention) avant de pouvoir se lancer dans des études de pharmacien.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Le Diplôme d’État de docteur en pharmacie est nécessaire pour exercer le métier de pharmacien. Vous pouvez vous orienter vers les études menant à ce diplôme après un baccalauréat, scientifique de préférence.

Les études pour devenir pharmacien durent 6 ans. Elles peuvent aller jusqu’à 9 ans pour les professionnels qui veulent se spécialiser. On parle ici des biologistes en laboratoire d’analyses, des pharmaciens des hôpitaux ou encore des inspecteurs de la santé (diplôme de biologie médicale).

Diplôme d’État de docteur en pharmacie

Le Diplôme D’État de docteur en pharmacie est la formation initiale pour devenir pharmacien dure 6 ans a posteriori du Bac. Il s’agit d’un cursus composé de 3 cycles dont les deux premiers durent 2 ans et le troisième, entre 2 et 5 ans.

Comme en médecine et en dentaire, le futur docteur en pharmacie doit passer un concours numérus clausus, le nombre de places en deuxième année étant limité. Seuls 25 % des étudiants sont généralement retenus. Pour réussir le cap de cette première année d’étude universitaire, il est donc préférable d’être titulaire d’un Bac scientifique. Un seul redoublement est admis.

À la suite d’une première année réussie, l’étudiant peut poursuivre ses études de pharmacie jusqu’en 3ᵉ année à l’issue de laquelle il obtiendra le diplôme de formation générale en Sciences pharmaceutiques (DFGSP), niveau Bac +3 (Licence).

À l’issue de la 4ᵉ année, l’étudiant peut maintenant choisir son orientation entre l’officine, l’industrie pharmaceutique et l’internat. Au cours de la 5ᵉ année, il sera question de travailler à mi-temps au sein d’un service hospitalier. Enfin, en 6ᵉ, l’étudiant travaille sur sa thèse dite d’exercice qui lui permettra d’obtenir le diplôme d’État de docteur en pharmacie.

Pour ceux qui souhaitent poursuivre les études, il faudra alors passer le concours de sélection de l’internat afin d’effectuer un cursus de 4 ans. C’est ce dernier qui permet d’obtenir un diplôme d’études spécialisées (DES).

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

En officine, un pharmacien débutant salarié peut gagner entre 2 000 et 3 000 euros bruts par mois. S’il travaille à son compte, le pharmacien en officine peut toucher un salaire d’environ 4 000 euros brut par mois.

La rémunération va varier en fonction du milieu dans lequel évolue le pharmacien, son diplôme et son expérience.

Débouchés

Il existe différentes évolutions pour un pharmacien selon sa spécialité et l’environnement dans lequel il décide d’exercer sa profession.

En officine, par exemple, il peut au fil des années évoluer vers un poste de pharmacien titulaire puis obtenir le statut d’associé.

Quant au pharmacien-biologiste, il a la possibilité de créer son propre laboratoire d’analyses médicales ou d’en racheter un.

Enfin, c’est un secteur dans lequel il est possible de se tourner vers des fonctions d’encadrement.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Un pharmacien peut travailler dans différents établissements : officine, fonction publique, centre hospitalier, industrie pharmaceutique ou à son compte.

Pour trouver un emploi, vous pouvez déposer des candidatures sur des sites de recherche d’emploi.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.