AccueilMétiersDevenir réflexologue : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir réflexologue : missions, salaire et formation

Massage des mollets

Le métier de réflexologue vous intéresse ? Vous souhaiteriez en savoir plus avant de vous décider ? Vous appréciez le contact avec les gens et êtes sensible aux médecines alternatives ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Missions

Le réflexologue est chargé d’aider les personnes qu’il accompagne à traiter leurs douleurs et à gérer leur stresser. De façon générale, il les aide à retrouver un mieux-être.

Pour cela, il utilise la méthode de réflexologie qui consiste à stimuler des points de pression, dites zones réflexes. Par l’acupression ou le massage de ces zones, cela permettrait de réduire certains maux, physiques ou psychiques.

La réflexologie est fondée sur l’hypothèse que toutes les parties du corps sont reliées entre elles par des terminaisons nerveuses et que les zones réflexes contrôlent toutes ces parties.

Il existe plusieurs types de réflexologie selon la zone à traiter : la réflexologie plantaire, crânienne, palmaire ou encore faciale.

Le réflexologue n’est pas un professionnel de la santé, il ne pose pas de diagnostic, et n’est pas autorisé à délivrer des médicaments. Toutefois, des patients font souvent appel à lui dans le cadre de gestion de la douleur dans de lourdes pathologies, comme les cancers ou les maladies inflammatoires.

Le réflexologue commence ses séances par un échange oral avec son patient qui lui décrit ses douleurs ou ses difficultés émotionnelles. Le praticien détermine ensuite son programme de soins qu’il explique au patient. Selon les pathologies, le programme durera une à plusieurs séances.

Le réflexologue exerce généralement dans un cabinet, en libéral. On trouve de plus en plus de réflexologues salariés dans les établissements hospitaliers, des maisons de santé ou dans les centres de remise en forme.

Ses missions sont principalement :

Accompagnement et suivi des patients

Avant de commencer la pratique de la réflexologie sur le patient, le réflexologue prend le temps d’échanger avec lui. Il tente de comprendre ce qui l’amène à son cabinet, quelle est sa situation personnelle et s’il souffre de certaines maladies. Il évalue également l’état de santé émotionnelle du patient pour établir le protocole le mieux adapté.

Pratique de la réflexologie

À l’issue de ces échanges et de l’observation faite, le réflexologue commence les séances de réflexologie. Selon la zone à traiter, il exercera des points de pression sur les mains (palmaire), les pieds (plantaire), le crâne ou la face. Cette pratique se place à mi-chemin entre le massage et l’acupuncture.

Gestion administrative

Enfin, le professionnel qui exerce de façon indépendante est aussi chargé de la gestion de son entreprise : facturation et comptabilité. Sans oublier, la gestion marketing de son entreprise dans le but de se faire connaître, le réflexologue doit mettre en place des stratégies pour augmenter la visibilité en ligne de son entreprise, par exemple.

Qualités et compétences

Le réflexologue est un professionnel des médecines douces. Il est donc essentiel de présenter des compétences et qualités humaines pour exercer cette profession.

En voici quelques-unes :

  • Rigoureux : Il est une science précise qui fait appel à des techniques spécifiques. Cela nécessite de la part du professionnel une rigueur scientifique et pratique. Il maîtrise parfaitement la méthode et sait l’appliquer de la bonne manière. De plus, il est vigilant quant au respect des normes d’hygiène et de sécurité puisqu’il manipule les personnes avec ses mains.
  • Bonne condition physique : La réflexologie repose sur des manipulations et des points de pression à effectuer, le professionnel doit donc être habile de ses mains. Par ailleurs, il est amené à porter ou déplacer des personnes et il travaille généralement debout toute la journée. Avoir une bonne condition physique est indispensable.
  • Sens du relationnel : Il exerce auprès de patients, affaiblis ou fragiles, il est à leur écoute et souhaite leur apporter une aide. Le relationnel est important dans ce cadre, car les patients doivent se sentir à l’aise et compris.
  • Curiosité : Enfin, le réflexologue est curieux et s’intéresse aux nouvelles connaissances en termes d’approche holistique. Il est au fait de l’actualité autour des médecines alternatives et s’en inspire dans son travail.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

La profession n’étant pas réglementée, il n’est donc pas obligatoire de suivre une formation pour exercer cette profession. Néanmoins, il est recommandé de suivre au moins une formation pour maîtriser les connaissances et compétences techniques nécessaires.

Formation

Il existe de nombreuses formations de réflexologie en France. Certaines d’entre elles permettent d’obtenir un titre professionnel de réflexologue inscrit au RNCP. En voici quelques-unes :

Niveau BAC + 2 :

Un syndicat des réflexologues certifiés RNCP existe et défend la profession. Il répertorie notamment les professionnels certifiés RNCP et indique les centres de formation agréés pour délivrer un titre professionnel certifié. On n’en compte actuellement trois en France.

Centre de formation du Sud-Est – Titre professionnel de réflexologue

Pour s’inscrire à cette formation, il faut être titulaire du Bac ou avoir 3 ans d’expérience dans un secteur d’activité. Le candidat est reçu après avoir validé une épreuve écrite et un entretien de motivation.

La formation dure une année, avec 410 heures de formation et forme à toutes les composantes du métier de réflexologue : théorie, pratique, hygiène et sécurité.

Centres de formation A fleur de Peau – Titre professionnel de réflexologue

Plusieurs centres de formation placés dans toute la France forment à ce titre professionnel.

La formation dure 44 jours répartis sur 14 mois. Elle prépare aux techniques de réflexologie avec une spécialisation dans les médecines traditionnelles chinoises.

La formation est ouverte à tous après examen du dossier. Elle délivre un titre professionnel de niveau 5, équivalent d’un Bac +2.

Niveau BAC + 3 :

Dien Chan Institute – Titre professionnel de réflexologue

Là encore, le titre délivré est certifié au RNCP, mais il est d’un niveau 6, équivalent d’un Bac +3. Cependant, elle est accessible pour les titulaires d’un titre ou diplôme de niveau Bac +2.

La formation dure 46 jours répartis sur un an. Le candidat est admissible après examen de son dossier.

L’institut Dien Chan délivre le titre professionnel à l’issue de la formation et si l’apprenti valide ses examens.

Réalisez votre bilan de compétences :

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

Salaire

En qualité de salarié, le réflexologue va gagner entre 1 600 € brut et 2 500 € brut par mois entre le début et la fin de sa carrière. Un réflexologue libéral gagne entre 2 000 € et 3 500 € brut par mois.

Néanmoins, le salarié aura un revenu fixe alors que le salaire du réflexologue libéral va varier selon les circonstances, notamment la réputation du professionnel.

Débouchés

Après une formation, deux options s’offrent à vous : chercher un poste de salarié ou devenir indépendant et exercer en libéral. Il existe des avantages et des inconvénients aux deux statuts, à vous donc de choisir la formule qui vous convient le mieux.

Le statut salarié offre une sécurité de l’emploi et une stabilité, mais les perspectives d’évolution sont limitées. Travailler en indépendant permet de prétendre à un meilleur revenu, mais le statut manque de stabilité et demande plus de travail.

À terme, le reflexologue peut envisager d’évoluer comme formateur dans des centres de formation.

Trouver un emploi

Comme indépendant, le professionnel développe lui-même son activité en trouvant ses clients. Il utilise les moyens à sa disposition pour augmenter sa notoriété et se faire connaître localement.

Comme salarié, il peut postuler directement auprès des établissements de santé, centres de remise en forme et de gestion de la douleur.

Secteurs