AccueilMétiersDevenir Technicien de laboratoire : missions, salaire et formation
Métiers

Devenir Technicien de laboratoire : missions, salaire et formation

Analyse au microscope en laboratoire

Le métier de technicien de laboratoire vous attire ? Vous avez un intérêt pour les sciences en général et vous avez un bon esprit d’analyse ? Le travail en équipe ne vous dérange pas ? Découvrez les compétences, les missions, le salaire et les débouchés de cette profession.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Missions

Le technicien de laboratoire être chargé de la réalisation des analyses et mesures dans des laboratoires d’analyse médicale ou dans des laboratoires de recherche. Il peut aussi travailler dans des laboratoires de contrôle qualité.

On peut retrouver des techniciens de laboratoires dans de nombreux secteurs et leurs missions peuvent un peu varier compte tenu de cela.

Dans un laboratoire d’analyses médicales, le technicien de laboratoire prélève du sang ou des composés organiques sur le patient. Ensuite, il effectue des analyses biologiques ou microbiologiques afin de mesurer certains taux ou de détecter la présence d’éventuelles bactéries.

Dans un laboratoire de contrôle qualité, il va réaliser des analyses sur des matières premières ou des produits finis pour s’assurer que les normes environnementales ou de santé sont respectées. C’est notamment le cas dans le cadre de fabrication de produits pharmaceutiques ou alimentaires.

Le technicien de laboratoire met en œuvre ces tests, en manipulant des produits chimiques et des appareils d’analyse spécifiques.

Après analyse, il interprète les résultats et s’assure de la mise en conformité. Sinon, il propose des solutions pour réadapter le produit en accord avec ses collaborateurs.

Il travaille généralement dans une équipe composée de chercheurs, d’ingénieurs, de pharmaciens, biologistes ou médecins.

Ses missions sont principalement :

Prélèvements et mesures

Quel que soit son domaine de travail, l’une des principales missions du technicien de laboratoire est de prélever et réaliser des mesures sur des produits.

Que ce soit dans la santé, l’alimentaire ou l’industrie pharmaceutique, les procédés d’analyses peuvent changer, mais la mission reste la même. Le technicien de laboratoire doit s’assurer que tout est aux normes. Chaque élément d’un produit répond à une norme qui ne doit être dépassé.

Dans des laboratoires d’analyse, c’est identique. Les analyses révèlent si tous les taux sont conformes aux normes pour éventuellement détecter une pathologie.

Analyse et interprétation

Une fois que les prélèvements sont mis en contact avec les bons réactifs chimiques, le technicien de laboratoire analyse les résultats.

Il interprète ces résultats au regard des données scientifiques et réglementaires qui lui sont fournies. Selon ces résultats, il indique si le produit est validé ou non. Si ce n’est pas le cas, il propose et applique un process permettant de le mettre aux normes.

Rédaction de comptes-rendus

Pour chaque analyse effectuée et interprétée, le technicien de laboratoire rédige un compte rendu des données constatées. Avec son équipe, ces comptes-rendus sont ensuite discutés pour assurer un suivi des produits ou directement transmis au patient dans le cas d’analyses médicales.

Qualités et compétences

Le technicien de laboratoire a des compétences scientifiques pour assurer ses missions. Des compétences et qualités humaines sont aussi utiles à son travail.

En voici quelques-unes :

  • Bon esprit d’analyse : Le technicien de laboratoire est capable assez rapidement de mettre en relation les données mesurées avec ses connaissances en termes d’environnement, de santé et de sécurité.
  • Sens du relationnel : Le technicien de laboratoire peut être amené à travailler auprès de patients et d’autres collaborateurs. Au quotidien, il est essentiel qu’il ait un bon sens du contact avec les autres.
  • Rigueur : La responsabilité du technicien de laboratoire est importante. En effet, les conséquences de ses missions mettent en jeu la santé et la sécurité de beaucoup de personnes.
  • Esprit d’équipe : Enfin, le technicien de laboratoire travaille auprès d’autres professionnels de la santé ou des scientifiques. Il doit être à l’aise dans cette configuration.

Un diplôme est-il obligatoire ? 

Il est obligatoire d’avoir un diplôme pour devenir technicien de laboratoire. Le niveau minimum requis est un niveau Bac + 2.

Formation

Vous êtes une école ? Référencez vos formations

Si vous souhaitez devenir technicien de laboratoire, voici des formations possibles pour le faire.

Niveau BAC + 2 :

BTS ABM – Analyses de Biologie Médicale

Le BTS ABM est une formation de deux ans qui se déroule après le Bac. Celle-ci est accessible après n’importe quel bac général et certains bacs technologiques, mais l’admission se fait uniquement sur dossier.

La formation prépare le titulaire du BTS à la réalisation d’analyses de biologie médicale dans les laboratoires d’analyses médicales.

Les compétences acquises au terme de la formation sont les suivantes : Accueil des patients, prélèvement sanguins, prise en charge des examens, contrôle qualité et maintenance des appareils de mesure.

Le titulaire de ce BTS est généralement employé par des laboratoires de ville, mais peut aussi travailler dans les hôpitaux.

Il peut choisir après obtention de son diplôme de poursuivre ses études avec une licence professionnelle ou d’entrer dans la vie active.

BTS Bioqualité

L’accès au BTS Bioqualité se fait dans les mêmes conditions que le BTS Analyse de Biologie Médicale et il dure également deux ans.

Ici, ce BTS permet à son titulaire de travailler dans tous les secteurs où la Bioqualité est indispensable. C’est le cas des secteurs agroalimentaire, pharmaceutique et cosmétique et du secteur de la santé.

La formation donne aux étudiants les compétences en management de la qualité, en réalisation de mesures et d’analyses ainsi qu’en bio expertise.

Comme le BTS précédent, l’étudiant peut prolonger sa formation avec une licence professionnelle ou entrer dans le marché de l’emploi.

Niveau Bac + 3 :

Licence professionnelle Métiers de la Qualité : laboratoires de biologie médicale et établissements de santé

Cette Licence professionnelle se trouve dans la continuité des formations précédentes.

Elle forme aux métiers de techniciens de laboratoire et techniciens qualité.

La formation dure un an et offre une spécialisation dans le secteur de la santé et des analyses médicales. Le titulaire de la licence professionnelle se tournera donc vers ces secteurs à l’issue de sa formation.

Envie de changer de vie professionnelle ?

  • 100% financé par le CPF
  • Salariés en poste ou demandeurs d’emploi
  • À distance ou en face-à-face

TOP formations en ligne :

Salaire d’un technicien de laboratoire

Fiche de salaire
Fiche de salaire

Le salaire d’un technicien de laboratoire débutant varie entre 1 600€ et 1 800€ brut par mois. Après quelques années d’expérience, son salaire augmente pour varier entre 2 300€ brut et 3 800€ brut par mois, selon son statut et de l’établissement.

Débouchés

Le technicien de laboratoire diplômé peut travailler dans différents secteurs et domaines.

Selon sa formation et son expérience professionnelle, il peut changer de voie et se diriger vers des postes de consultants, de documentaliste scientifique ou encore d’ingénieur méthode.

Dans sa discipline, il peut évoluer en devenant chef d’équipe et diriger une équipe de plusieurs personnes au laboratoire. Enfin, s’il est dans le secteur du commerce, des fonctions comme celles de responsable de production ou des achats lui sont aussi accessibles.

Trouver un emploi

Trouver un emploi
Trouver un emploi

Pour trouver un emploi de technicien de laboratoire, vous pouvez déposer votre candidature à des offres d’emploi trouvées sur des sites comme poleemploi.fr ou des sites spécialisés comme appelmedical.com.

Au sujet de l'auteur

Julien Romero

Entrepreneur et passionné des médias, je m'occupe de ce site pour aider les personnes en reconversion professionnelle. J'anime également un groupe de discussions sur Facebook. Je m'occupe également du site metier.org qui proposent des articles qui aident à trouver son futur métier.